Les Vins Coups De Coeur

Edition du 12/06/2018
 

Champagne de Sousa

Sommet

De SOUSA et Fils

Le Champagne de Sousa, c’est une famille, une équipe. D’un naturel réservé et modeste, Érick, aidé de son épouse Michelle, a su faire partager son enthousiasme à ses enfants, qui ont rejoint l’entreprise familiale. Une vraie réussite de passion, de volonté et de philosophie du vin, viscéralement attachée à l’amour de la terre. Sa force, c’est de sortir de grandes cuvées racées, marquées par ces terroirs de Grands Crus, toutes passionnantes, de la plus minérale à la plus suave : Caudalies, Mycorhize, Umami... Du (très) grand art !


Son vignoble est situé sur les plus beaux terroirs classés Grands Crus de Chardonnay : Avize, Oger, Cramant, le Mesnil-sur-Oger, mais aussi de Pinots noirs situés à Aÿ et Ambonnay. Ses terroirs bénéficient d’une orientation idéale sud-sud-est, d’un ensoleillement maximal mais aussi et surtout d’un sol crayeux, qui procurent aux Champagnes, finesse, élégance et une belle minéralité. Les vignes sont en culture Bio depuis plusieurs années (certification en 2010). Aucun pesticide ni engrais chimique, mais, au contraire matières organiques naturelles (plantes et minéraux) pour protéger la vigne. Ceci pour inciter la vigne à se défendre et à puiser en profondeur les oligo-éléments spécifiques à chaque terroir, ce qui donne toutes ces caractéristiques propres à ses Champagnes, provenant de raisins concentrés et mûrs issus de très vieilles vignes (50 à 70 ans). “Cela fait plus de 15 ans, raconte Érick de Sousa, que nous cultivons en Biodynamie, et je vous assure que dans des années délicates, on voit ce que cela apporte, les vignes se défendent mieux. En septembre 2014, nous avions sorti cette nouvelle Cuvée Umami qui a rencontré un très beau succès, un Champagne de très haut de gamme à un prix relativement élevé, cela n’a pas empêché une grosse demande de nos importateurs et des clients particuliers. La cuvée Umami est un Millésime 2009. Notre idée est que nous puissions toujours proposer à nos clients cette très belle cuvée dans dix ans car elle a un potentiel d’évolution important. Pour élaborer cette Cuvée nous avons, en effet, choisi ce millésime 2009, qui est très rond, long et souple, sélectionné précisément les terroirs adaptés des Grands Crus, puis effectué des assemblages judicieux, des Chardonnays et Pinots noir très soyeux, et obtenir ce Champagne que nous avions imaginé. Cette 5e saveur Umami symbolise l’onctuosité, la saveur, et cela se retrouve dans ce Champagne qui emplit bien la bouche. Par exemple, nous n’aurions pas pu faire une cuvée Umami en 2014 où l’acidité est un peu au-dessus de la moyenne, ce qui n’est pas dans le style de la Cuvée Umami. Il faut donc attendre l’année qui s’y prête pour faire une cuvée signée Umami. La Cuvée Mycorhize. Une cuvée caractérisée par sa minéralité et son terroir alors que, dans Umami, c’est le côté savoureux qui ressort. Cela fait, en effet, 6 ou 7 ans que nous cultivons une partie des vignes avec le cheval, cela a pour but de ne pas trop tasser les sols et de préserver une flore microbienne, nous sommes en culture Biodynamie depuis 15 ans, c’est donc un sujet qui nous tient à cœur. Le tassement du sol après le passage des tracteurs est très néfaste à l’épanouissement des vignes. Le cheval tasse, bien évidemment, beaucoup moins les sols après son passage. Nous avons fait un lot spécial avec toutes ces vignes travaillées avec le cheval pour voir l‘impact sur la qualité du Champagne. Cela apporte une richesse minérale certaine que nous voulons vérifier durant des années, voir son évolution, d’où la création de cette cuvée Mycorhize. C’est une grande cuvée de terroir, qui s’exprime au mieux dans ces Grands Crus d’Avize, avec ce côté minéral, de craie fraîche.” Cette superbe cuvée Mycorhize (du nom du résultat de l’association symbiotique entre des champignons et les racines des plantes), est un Grand Cru Extra brut d’une extrême délicatesse, qui fleure la rose et le pamplemousse, dévoilant au palais une richesse raffinée, un très grand Champagne, très spécifique, dense, vraiment très charmeur.  le Blanc de Noirs. En 2012, j’ai eu l’occasion d’acheter des Pinots noirs à Bouzy et Tours-sur-Marne, deux villages en Grands Crus, et j’ai pensé que c’était un défi intéressant pour moi qui n’avait jamais vinifié de blanc de noirs. En plus, 2012 est un très bon millésime. Cette Cuvée Blanc de Noirs est une cuvée confidentielle, seulement 4000 bouteilles, que les amateurs avisés apprécieront. Belle robe jaune pâle aux reflets or blanc, arômes légers de fraise, framboise et griotte fraîches, soupçon d’ananas, notes d’amandes grillées. Un grand Champagne de gastronomie, très complexe, d’un potentiel de garde de 7 ans environ, qui est à découvrir autour de fromages, champignons, petits gibiers à plume... La Cuvée des Caudalies Blanc de Blancs Grand Cru est une réussite personnelle d’Érick qui parvient à un tel résultat qualitatif. Cette Cuvée est réalisée uniquement à partir de raisins en provenance des vieilles vignes de plus de 50 ans. Vinification 100% en fûts de chêne et subtil assemblage de toutes les années de récolte depuis 1995. La Cuvée des Caudalies Rosé, composée de 90% Chardonnay Grand Cru et de 10% Pinot noir Grand Cru, est un superbe rosé issu de vieilles vignes et vinifié en fûts de chêne. Bel assemblage harmonieux du Chardonnay et du Pinot noir ce qui donne de subtiles notes de fruits rouges, finesse et élégance, belle complexité, une grande réussite, très grande finesse, beaucoup d’élégance, arômes subtils de fraise des bois, de framboise, de fleurs, d’agrumes et de noix, bel équilibre entre opulence et densité, grande longueur en bouche.

   

Champagne de Sousa

Érick et Michelle de Sousa
12, place Léon-Bourgeois - BP 2
51190 Avize
Téléphone : 03 26 57 53 29

Email : contact@champagnedesousa.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château de ROQUEBRUNE


Au sommet. Une propriété familiale depuis plus de 5 générations. L’encépagement se compose de 65% de Merlot, 15% de Cabernet-Sauvignon et de 20% de Cabernet franc, vendanges manuelles. Le travail régulier de la terre, dans le respect de l'environnement, est privilégié, excluant tout désherbant chimique et tout traitement chimique systémique. C'est l'observation permanente du vignoble qui détermine les interventions. La faune présente dans le vignoble atteste de l'équilibre naturel obtenu. Sur le terrain, donc, pas de désherbant chimique, l'herbe ne pousse pas parce que son vigneron travaille la terre. Il la retourne plusieurs fois par an, avec des charrues appropriées. Florent Guinjard est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout faire découvrir la diversité étonnante des vins qu'il produit sur son domaine. A la tête d'une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s'entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais pour offrir un vin haut de gamme à un prix accessible. Sa volonté : produire des vins fruités, fins très peu boisés. Sa marque de fabrique : le fruit. “D'une étendue de 11,2 ha, précise Florent Guinjard, le vignoble est regroupé autour du chai. Il est situé sur le plateau sablo-limoneux et caillouteux se trouvant au nord-est de Libourne. Nous travaillons aujourd'hui 10.5 ha, avons augmenté la capacité de notre cuverie pour pouvoir vinifier tous les raisins que nous produisons. En 2009, nous nous sommes équipés d'une thermo-régulation pour mieux maîtriser la température de nos fermentations. En 2010, pour améliorer notre qualité et être respectueux de notre récolte, nous avons acheté un nouveau pressoir. En 2012, dans une démarche écologique, nous nous équipions d'une aire de lavage, et de cuves de stockage des effluents. La même année nous remettions en état 1 ha de vignes, en l'arrachant et la replantant. Puis, en 2014, nous avons remis en état 1 ha de vignes, que nous replantons avec notre propre Merlot sélectionné.” Le gel a frappé à 95% Château Roquebrune, nous signale Florent Guinjard, la petite partie restante est superbe, le reste vendu au négoce. Bien que la récolte soit quantitativement réduite, il est fort satisfait par la qualité des 5% qu'il a pu recueillir et qu'il aurait tendance à comparer au 2015. Les ventes en 2018 sont axées sur quelques 2014, puis les 2015. En fonction du marché, il sortira le 2016, en fin d'année. Remise en état du vignoble et amélioration pour enlever l'herbe mécaniquement, interceps. Fidèle à lui-même, son Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2015, au nez de cerise mûre, avec des senteurs de groseille et de cuir, est un vin généreux et harmonieux, de robe carmin intense, et développe une bouche persistante avec ces notes d’épices et de myrtille, aux nuances de fumé. Le 2014 a des arômes de fruits macérés et d’épices, une belle teinte grenat, un vin dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, d’excellente évolution. Beau 2012, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de framboise et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche.  Le 2011, ample et riche au nez comme en bouche, est d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin.  Superbe 2010, aux notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, et se savoure sur une selle d'agneau aux blinis d'estragon ou une oie aux champignons. Le Lalande-de-Pomerol cuvée Audrey 2012, au nez intense de petites baies rouges et de framboise, est de bouche gourmande et corsée, parfumée (framboise truffe), un vin tout en ampleur.

Florent Guinjard
6, route des Galvesses
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 74 08 92
Email : chateauderoquebrune@lalande-pomerol.com
Site personnel : www.chateauderoquebrune.com

Château CLOS de SARPE


Ancienne propriété du Baron du Foussat de Bogeron, achetée par Jean Beyney en 1923. Reprise par son fils Yvan Beyney en 1950, cette propriété familiale est actuellement dirigée par Jean-Guy Beyney - aux cotés de son épouse Christine - qui représentent la 3e génération et en assurent la vinification avec passion, sérieux et savoir faire. Très beau Saint-Émilion GCC 2015, ample, qui mêle finesse et richesse d’arômes, de bouche suave, très parfumée (fruits rouges cuits, cannelle), riche en couleur comme en charpente, un vin d’une belle finale, de garde; Le 2014, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, très bien élevé, est remarquable, riche et savoureux en bouche. Le 2012 est de charpente élégante, aux tanins présents et fondus à la fois, ample, d'une belle finale, tout en nuances avec des notes de griotte, de fumé et d'épices. Le GC 2011 mêle charpente et finesse, de bouche puissante, un vin gras et corsé, très harmonieux, tout en complexité aromatique, avec des tanins ronds, un vin parfait sur des rognons de veau à la moelle ou un filet de bœuf à la truffe et fleur de sel. 

Jean-Guy Beyney - Scea Beyney
Place du 11 Novembre 1918
33330 Saint-Christophe-des-Bardes
Téléphone :05 57 24 72 39
Email : contact@closdesarpe.com
Site personnel : www.clos-de-sarpe.com

Château HAUT-MACÔ


Une exploitation familiale depuis quatre générations. La 3e génération, avec Jean et Bernard Mallet, donna un souffle nouveau, en consacrant un investissement conséquent dans l’outil de production. Grande réussite avec ce Côtes-de-Bourg cuvée Jean-Bernard 2015, sélection parcellaire, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, élevage en cuves et barriques neuves durant 10 à 12 mois, de robe intense, ferme, avec des connotations de fraise des bois, de réglisse et d’épices, tout en bouche, de garde, bien sûr. Le 2014 mêle structure tannique et rondeur en bouche, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de griotte surmûrie. Le Côtes-de-Bourg Tradition 2016, 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc, élevage en cuves et barriques neuves de 1 et 2 ans pendant 18 mois, avec cette touche de fraise des bois bien mûre au palais, est un vin dense, alliant souplesse et fraîcheur aromatique, aux tanins enrobés, très harmonieux, à déboucher avec, par exemple, une côte de veau aux marrons et raisins ou un confit de souris d'agneau aux figues et amandes. Excellent 2015, aux notes de fruits cuits (groseille, fraise des bois), bien fondu mais puissant en bouche, avec ces nuances de cassis et d’épices. Toujours une référence dans la région, le Bordeaux Clairet de Haut-Macô 2017, 70% Merlot, 20% Cabernet-Sauvignon, 10% Malbec, de très belle couleur soutenue, tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée.

Anne et Hugues Mallet - Scea Mallet Frères
61, rue des Gomdauds
33710 Tauriac
Téléphone :05 57 68 81 26
Email : hautmaco@wanadoo.fr
Site personnel : www.hautmaco.com

CHATEAU REDORTIER


Château Redortier, site historique renommé, compte 35 hectares d’un seul tenant particulièrement bien situés face aux prestigieuses Dentelles de Montmirail. Le Domaine s’étend sur l’aire d’appellation Beaumes-de-Venise et Gigondas, et produit aussi du Côtes-du-Ventoux et du Vin de Pays de Vaucluse. Son terroir est exceptionnel, outre un paysage d’une beauté à couper le souffle, les vignes s’étagent à plus de 400 mètres d’altitude, sur des coteaux exposés plein sud, bénéficiant d’un sol argilo-calcaire et de la sécheresse estivale. L’exploitation est familiale, Sabine et isabelle apportent tous leurs soins aux vins, sans négliger les conseils avertis d’Etienne et Chantal qui créèrent le domaine en 1956. La culture des vignes est menée de façon raisonnée, dans un souci constant de l’environnement. les rendements sont volontairement limités aux alentours de 30 hl/ hectare ; gage de qualité. Les vendanges se font à la main, ce qui permet un tri rigoureux des raisins dès la cueillette. La vinification est traditionnelle ; pressurage léger, températures contrôlées et maîtrisées tout au long des fermentations. Les rouges passeront deux hivers en cuve avant leur mise en bouteilles. Les vins ne séjournent pas en bois, la qualité de leur terroir leur confère un caractère boisé naturel. Les vins Château Redortier sont présents sur les cinq continents ainsi que sur les meilleures tables. La cave est ouverte tous les jours sans exception, de 10h à 12h et de 14h à 18h. Nous disposons d’un caveau secondaire dans le village même de Suzette, ouvert d’avril à octobre, « La Grange de Château Redortier ».

Famille de Menthon

84190 Suzette - Beaumes de Venise
Téléphone :04 90 62 96 43
Télécopie :04 90 65 03 38
Email : chateau-redortier@orange.fr
Site : chateauredortier


> Nos dégustations de la semaine

Domaine des FAVARDS


L?histoire commence en 1920 avec Casimir Barbaud (arrière-grand-père de l?actuel propriétaire) qui achète cette propriété de 18 ha essentiellement orientée vers la culture du mûrier pour le vers à soie. Une seule parcelle est plantée de vigne. Jean-Paul reprend le domaine en 1976, et entreprend une complète restructuration. C?est en 1980 avec son premier millésime (1978) qu?il baptise le domaine Domaine des Favards en hommage à Casimir surnommé ?le Favard? en provençal, l?homme chanceux, celui qui a toujours la fève dans le gâteau des rois. Aujourd?hui Céline, la fille de Jean-Paul l?a rejoint, ingénieur en chimie du végétal elle amène un regard nouveau à cette exploitation de 23 ha.
J?ai apprécié leur CDR-Villages Plan de Dieu rouge 2013, Grenache et Mourvèdre, élevage léger en fûts de chêne, au nez dominé par les petits fruits rouges (groseille, griotte), coloré, puissant et charpenté (7,70 €). Il y a encore ce CDR Prestige 2012 (60% Grenache, 30% Syrah, 10% Mourvèdre), 12 mois d?élevage en foudres, riche et fruité, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau, un vin typé, tout en bouche.
Le CDR cuvée Les Bons Moments... rosé 2014, de bouche mûre, est un vin parfait pour une cuisine épicée (5,10 €), comme Les Brigands Plan de Dieu rouge Vieilles Vignes 2013, élevage en fûts de chêne, Grenache, Mourvèdre et Cinsault.

Jean-Paul Barbaud
1 349, route d?Orange
84150 Violès
Tél. : 04 90 70 94 64
Email : domaine.des.favards@orange.fr
www.favards.com


Domaine Henri REBOURSEAU


C'est le Général Henri Rebourseau qui regroupe en 1919 les vignes de son père autour de cette belle maison du XVIIIe siècle. À la suite, son fils Pierre Rebourseau fait prospérer le domaine jusque dans les années 1980. Aujourd'hui, la propriété familiale est gérée par l'un des arrières petits fils du Général, Jean de Surrel. Un domaine de 13 ha.
Ce propriétaire passionné s?attache à élever de grands vins traditionnels comme on les aime, auxquels il faut laisser le temps de s?exprimer. ?La vigne ne donne pas un produit uniforme, précise Jean de Surrel, chaque récolte est particulière et ses caractères enrichissent la culture du dégustateur qui sait apprécier tous les charmes du vin. On parle trop, et trop vite, de bons ou de mauvais vins ; et pourtant, quelles surprises dans les années cotées comme dans les autres, car le vin est vivant et son évolution dépend étroitement des conditions de son vieillissement en cave.?
Comment ne pas savourer cet exceptionnel Chambertin Grand Cru 2007, marqué par son terroir, un grand vin racé, puissant, intense au nez, qui associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques, de grande évolution, l?un des meilleurs dégustés cette année. Le 2006 est coloré et très parfumé (cannelle, cuir et violette), aux tanins présents et très élégants à la fois, de jolie robe grenat soutenu, tout en bouche, qui mêle finesse et charpente, harmonie et richesse. Le 2004, typé, charpenté, riche et parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, allie structure et velouté, un vin gras, de garde. Superbe 2002, très typé, qui réunit amplitude et suavité, de couleur pourpre soutenu et intense, au nez de fruits surmûris et d?humus, bien corsé. Le 2001, où dominent les saveurs de sous-bois et de fruits cuits, fin et dense au palais, est un vin qui demande à se fondre, tannique, très typé. Le 2000, associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l?humus et les épices, volumineux, charnu, vraiment formidable.
Dans la lignée, le Charmes-Chambertin Premier Cru 2003, savoureux, un très grand vin typé, où s?entremêlent les épices et la vanille, qui réunit structure et onctuosité en bouche, suave, d?excellente évolution. Le Clos de Vougeot Grand Cru 2002, très représentatif de ce grand millésime bourguignon, est riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis, de griotte et d?épices, un vin long en bouche, savoureux, de belle évolution.

Jean de Surrel
10, place du Monument
21220 Gevrey-Chambertin
Tél. : 03 80 51 88 94
Fax : 03 80 34 12 82
Email : domaine@rebourseau.com
www.domaine-rebourseau.fr


Château PIPEAU


Le Saint-Émilion GC 2012, au nez de myrtille, de violette et d?épices douces, est un vin où la puissance s?allie à la finesse, de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche (19€).

Mestreguilhem et Fils

33330 SAINT-ÉMILION
Tél. : 05 57 24 72 95
Fax : 05 57 24 71 25
Email : contact@chateaupipeau.com
www.chateaupipeau.com



> Les précédentes éditions

Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016

 



Château La MOULINE


Domaine BRISSON


Sylvain MOSNIER


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine de MAGALANNE


Domaine PICHARD


Henry NATTER


CASTELNAU


Château HAUT-LAGRANGE


Domaine du MAS ROUS


Domaine A RONCA


Château CHENE-VIEUX


Jean-Christophe MANDARD


Château GRAND-MAISON


Domaine TROTEREAU


Guy LARMANDIER


Château La VARIÈRE


Charles SCHLÉRET


Champagne R.H. COUTIER


CLOS DES LUNES


Domaine GOURON


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Domaine TOUR SAINT-MICHEL


Le LOGIS de la BOUCHARDIERE


Domaine de GRANDMAISON


Château VIEUX RIVALLON


Château La CAMINADE


HUBER et BLÉGER


Château de FONTCREUSE


Domaine DENIS Père et Fils


Château BELLEGRAVE


CAMIAT et Fils



DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU DE LA BRUYERE


DOMAINE PICHARD


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE ALAIN MICHAUD


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHATEAU TOULOUZE


SCEA CHATEAU DAVID


CHATEAU REDORTIER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales