Les Vins Coups De Coeur

Edition du 02/05/2017
 

Château HAUT-MARBUZET

Rare

Château HAUT-MARBUZET

Au sommet.


Le 2011, est plus “Saint-Estèphe”, avec une belle structure, un vin dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l’humus, d’excellente bouche. Superbe 2010, qui dégage un très beau nez, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, au nez intense, dense au palais, où dominent la fraise des bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu. Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l’amplitude, un très grand vin où s’entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l’humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en souplesse, très agréable sur un civet de lapin ou des ris de veau sur canapé. Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2004 est exceptionnel. Très parfumé, très complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d’épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d’humus, aux tanins savoureux, coloré et dense. Somptueux 2001, l’une des plus jolies bouteilles dégustées, à la fois très souple et dense, d’une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruits cuits côtoient le poivre rose et le musc, d’une longue finale, idéal sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou un simple tournedos grillé. On s’oriente ensuite vers ce qui fait la force d’un grand vin, sa capacité d’évolution, en faisant un “saut” vers ce 1990, d’une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement “rancio” qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus “chaud”, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l’on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, tout en nuances d’arômes, où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. On poursuit avec ce 1978, très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d’une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des tanins raffinés, un vin qui emplit le palais. Henri Duboscq et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand pour lancer un vignoble de 13 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. On y goûte ce joli Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011, plus souple, plus facile, d’un beau rouge sombre, charpenté, avec des tanins boisés bien présents, très aromatique et ample, avec de la persistance. Le 2010 est évidemment plus dense, bien charnu comme le 2009, harmonieux, aux connotations fruitées, aux notes d’humus et de vanille, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Excellent 2008, qui parvient à maturité, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins mûrs.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54
Télécopie : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


CLASSEMENT CHAMPAGNE
e_champagne.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
KRUG (Grande Cuvée) (Hors classe) (r)
ELLNER (Réserve) (r)
CHARLES HEIDSIECK (Millénaires) (r)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
DEUTZ (William Deutz)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle) (r)
VINCENT D'ASTRÉE (Novæ)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GOSSET (Grand millésime) (r)
ROEDERER (Cristal) (r)
DE SOUSA (Caudalies) (r)
DE TELMONT (O.R.1735)
PAUL BARA (Réserve) (r)
Pierre ARNOULD (Aurore) (r)
LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs) (r)
LOMBARD (Grand Cru) (r)
DE VENOGE (Les Princes) (r)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GOUTORBE (Blanc de Noirs)
JEAUNAUX-ROBIN (Eclats de Meulière)
LEJEUNE-DIRVANG (Noir et Blanc)
René RUTAT (Millésimé)
(VEUVE CLIQUOT (Grande Dame)*)
DEVAUX (D)
Jacques DEFRANCE (Excellence)
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
De CASTELNAU (Millésimé) (r)
CHARPENTIER (Terre d'Émotion)
GATINOIS (Grand Cru)
BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)
COLLET (Esprit Couture)
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
MUMM (R. Lalou)*
Philippe de LOZEY (Cuvée des Anges)*
RALLE (Réserve)*
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
Maurice VESSELLE (Millésimé)*
MORIZE (Sélection) (r)
Pierre GOBILLARD (Florence)
Laurent LEQUART (Blanc de Blancs)
Etienne OUDART (Référence)
Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
SIMART-MOREAU (Grande Réserve)
BAILLETTE-PRUDHOMME (Memoris)
CAMIAT (Prestige)
CARLINI (Réserve)*
Christian BOURMAULT (Grand Éloge)*
DOUSSOT (Ernestine)*
Hervé LECLERE (Reflet Sélection)
LITTIERE (Grande Cuvée)*
MOUSSE-GALOTEAU (Réserve)
PERRIER JOUËT (Belle Epoque)*
BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)*
BARDOUX (Millésimé)
BARON ALBERT (La Préférence) (r)*
Franck DEBUT (Blanc de Blancs)
FRANÇOIS BROSSOLETTE (Réserve)*
MALETREZ (Premier Cru)*
BRIXON-COQUILLARD (Prestige)
HAMM (Signature) (r)*
Lionel CARREAU (Préembulles)
CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
HUGUENOT-TASSIN (Les Fioles)
HUOT (Carte Noire)*
THÉVENET-DELOUVIN (Prestige)*
Rémy MASSIN (Prestige)*
André TIXIER et Fils (Millésime)
VEUVE OLIVIER (Grande Réserve)
DAUPHIN (Instant Intégral)
DELOT (Légende)*
Diogène TISSIER et Fils (Vintage)
LAFORGE-TESTA (Millésime)
MAÎTRE (Sélection)
MARINETTE RACLOT (Millésime)*
Christian BRIARD (Ambre)
J. CHARPENTIER (Pierre-Henri)
ROGGE-CERESER (Excellence)*
BOUCHÉ (Millésimé)
Charles COLLIN (Blanc de Noirs)
CUPERLY (Grande Réserve)
Daniel PERRIN (Millésime)
MANNOURY (Réserve)
MOUZON LEROUX
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)*
(Germar BRETON (Blanc de Blancs))
VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)
(AUTRÉAU-LASNOT (Prestige))
Olivier et Laetitia MARTEAUX (Millésimé)
OLIVIER Père et Fils (Aparté)
(Guy CHARBAUT (Millésimé))
ROBERT A. (Cuvée)
BONNET-GILMERT (Millésimé)
HENIN-DELOUVIN (Grand Cru)
BONNET LAUNOIS
HOERTER (Millésimé)
Paul GOERG (Millésime)
Guy CHARLEMAGNE (Millésimé)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOUTILLEZ MARCHAND (Millésimé)
DEVAVRY (Achille)
Jean-Bernard BOURGEOIS (Millésime)
TAILLET (Extra)
BARDY-CHAUFFERT (Symphonie)
BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve)
Edouard BRUN (L'Élégante)
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)
COUTIER (Blanc de Blancs)
DRAPPIER (Grande Sendrée)
Pierre MIGNON (Madame)*
PIPER-HEIDSIECK (Rare)*
FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)
Michel TURGY (Blanc de blancs)
ERIC LEGRAND (Prestige)
Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
BEAUGRAND (Nature)
Bernard LONCLAS (Prestige)
BERTHELOT PIOT (Prestige)
BRICE (Vintage)*
DILIGENT (Millésime)*
EGROT (Extra)*
FANIEL-FILAINE (Millésime)*
MALINGRE (Symphonie)*
MOYAT-JAURY-GUILBAUD (Extra brut)*
Robert JACOB (Collection Privée)
Albert de MILLY (Prestige)*
BOIZEL (Grand Vintage)
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)*
BOREL LUCAS (Art Divin)*
Xavier LECONTE (Scellés de Terroirs)*
Nathalie FALMET (Nature)*
RENAUDIN (Réserve)*
GALLIMARD (Quintessence)
Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
Michel LABBÉ (Prestige)*
Yvon MOUSSY (Prestige)*
Hubert PAULET (Risléus)*
MARGAINE (Spécial Club)*
MÉDOT (Blanc de blancs)
JEAUNEAUX ROBIN (Extra)
ROYER (Grande Réserve)*
J.M TISSIER (Apollon)*
DEVILLIERS (RB)
RIGOLLOT (Grande Réserve)
ROBERT-ALLAIT (Prestige)*
SADI-MALOT (Cuvée SM)
BRIGITTE BARONI
BLONDEL (Blanc de blancs)
COLIN (Grand Cru)*
MOUZON LEROUX (L'Ineffable)*
VERRIER (Raymond Verrier)*
VIGNON Père et Fils (Réserve Marquises)
BARBIER-ROZE (Réserve)
GIRARDIN (Vibrato)
RUELLE (Grande Réserve)
VANZELLA (Millésime)
André ROBERT (Mesnil)
GRUET (3 Blancs)
Alexandre PENET (Nature)*
A. ROBERT (Sablon)*
CHASSENAY d'ARCE (Extra brut)
Michel GAWRON (S)
(PERSEVAL-FARGE (Millésimé))
(GIMONNET Pierre (Fleuron))
Gaston CHIQUET (Blanc de Blancs)
MARY SESSILE (L'Innatendue)
NAPOLEON (Millésimé)
(DELAUNOIS (Sublime))
DANGIN (Prestige)
GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)
GRASSET-STERN (Millésimé)
Philippe GONET (Extra)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GREMILLET (Evidence)*
(LENOBLE (Grand Cru)*)
(PANNIER (Réserve)*)
PLOYEZ-JACQUEMART (Passion)*
(ASPASIE (Brut de Fût))
(LAMBLOT (Premier Cru))
Prestige des SACRES (Privilège)*
QUATRESOLS-GAUTHIER
(GARDET (Prestige))
(FENEUIL-POINTILLART (Premier Cru))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
PETITJEAN-PIENNE (Millésimé)
Daniel CAILLEZ (Héritage)
Vincent COUCHE (Perle Nacre)*
LOUIS de SACY (Inédité)
VEUVE LANAUD (Prétrosses)*
WIRTH et MICHEL (3 Cépages)
BESNARD CHEVALIER (Meline)
DUMENIL (Prestige)
(LECLERC-BRIANT (Les Crayères))
(PIERRARD (Blanc de blancs))
BERTEMES (Extra)
PENET-CHARDONNET (Extra Réserve)*

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine BERTHAUT-GERBET


Exploitation familiale (6e génération) de 13 ha. Les vignes sont cultivées dans le souci du respect du terroir, peu d’engrais et le minimum de traitements phytosanitaires afin de respecter l’environnement. Les vins sont élevés en fûts de chêne 18 à 24 mois selon les appellations et les millésimes, dont 20% en fûts neufs. Amélie Berthaut a repris les vignes de sa mère (Gerbet), plus celles de son père (Berthaut). “Ce millésime 2015 est une très belle année mais petite quantité en Gevrey-Chambertin et Fixin, nous raconte Amélie Berthaut, ce qui n'est pas le cas pour les Vosne-Romanée, qui, eux, sont plus présents en quantité, mais en bref, que dire, sinon que les 2015 sont exceptionnels !” On patiente avec ce Gevrey-Chambertin Clos des Chezeaux 2013, issu d'un petit clos situé juste en dessous des Premiers Crus, racé, charnu, au nez puissant où se mêlent la mûre et le cassis, ample, de bouche soyeuse, parfait sur un lapin en gibelotte ou une poule à la crème. Le 2012 est remarquable, aux arômes d’épices, de cuir et de myrtilles, d’une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux. Le Vosne Romanée 2014, dense, parfumé (cassis, sous-bois), avec cette bouche tout en souplesse, aux tanins mûrs, riche et chaleureux.  Le Fixin Premier Cru Les Arvelets 2014, de robe rubis intense, avec des arômes de fruits surmûris et d’épices, est complexe, d’une très belle charpente, aux tanins riches, un vin bien corsé, tout en bouche, typé comme le Fixin Les Crais 2014, de couleur profonde, un vin qui présente beaucoup de consistance, avec ce charnu typique, aux connotations en bouche de cerise noire surmûrie. Goûtez encore le Fixin 2014, de robe grenat, qui sent le cassis et l’humus, mêlant structure et finesse, bien charpenté, de bouche parfumée (fraise des bois, épices).

Amélie Berthaut
9 et 18, rue Noisot
21220 Fixin
Téléphone :03 80 52 45 48
Email : contact@domaine-berthaut.com
Site personnel : www.domaine-berthaut.com

Pierre MIGNON


À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Cette famille installée depuis plusieurs générations à Le Breuil dans la vallée du Surmelin, élabore ses Champagnes en combinant tradition et modernité. Pierre et Yveline reprennent le domaine en 1970 et aujourd’hui, leurs deux enfants, Céline et Jean-Charles, participent à l’expansion de la marque. La typicité et la diversité des terroirs permettent d'élaborer de Grands Champagnes de Caractère. Le vignoble de 16 ha est réparti dans toute la Champagne : Vallée de la Marne, Côte des Blancs et région d'Epernay. L'encépagement à majorité de Pinot meunier (60%) est complété par le Chardonnay présent sur 30% des parcelles et le Pinot noir qui couvre 10% de l'exploitation. Cette répartition harmonieuse permet d'élaborer des Champagnes d'Exception. L'expérience, acquise de générations en générations, est l’un des éléments importants qui contribuent à notre renommée. La production est de plus de 420 000 bouteilles commercialisées en France et à l’étranger : en Europe, Afrique et Asie, notamment au Japon. Les Cuvées sont appréciées par de nombreux connaisseurs et une clientèle prestigieuse : la Maison fournit entre autre la célèbre Pâtisserie Ladurée, les parfums Azzaro et Thierry Mugler, le Palais de l'Elysée, l’Assemblée Nationale, de nombreux ministères, mairies, restaurants, traiteurs et hôtels prestigieux. De nombreuses distinctions récompensent cette régularité qualitative. “Nous avons été ravis d’avoir eu de nouvelles distinctions qui viennent honorer la qualité de nos Champagnes, nous dit Céline Mignon. Pour n’en citer que quelques unes : médaille d’Or aux Vinalies 2016 pour le Blanc de blancs Grand Cru et médaille d’Or au mondial de Bruxelles pour la Cuvée Harmonie de blancs 2004. Notre actualité est la cuvée Clos des Graviers 2008. Ce champagne est le fruit d’un assemblage dont seul mon frère, Jean-Charles Mignon, détient le secret. Cette grande cuvée millésimée doit son nom, Clos des Graviers, à la parcelle de vignes plantée au Breuil par l’aïeul Alex Mignon. C’est, au fil des labours, en retournant le sol chargé de pierres crayeuses, qu’il bâtit le muret de ce clos. C’est ainsi que Jean-Charles Mignon, vigneron passionné, a eu le souhait de mettre ce terroir en valeur afin d’honorer la mémoire familiale. Exposée plein sud, cette parcelle située en lisière de bois surplombe le village de Le Breuil. A la dégustation, ce Champagne, alliance des trois cépages champenois, séduit par son effervescence vive et persistante, la robe d’un or vert aux reflets délicats, le premier nez est puissant et expressif, des notes de cacao, de poivre blanc et de feuilles de tabac. Puis, ensuite, s’exprime la minéralité, la bouche est riche et ample avec des notes gourmandes de citron, d’abricot et de mirabelle soulignées par de la verveine, des arômes briochés et de fleur de frangipanier, un vrai Champagne racé et très élégant qui accompagnera à merveille l’apéritif mais aussi un carpaccio de crabes aux épices douces, une volaille rôtie aux cèpes ou une tarte au chocolat !” Il faut avouer que ce Champagne Clos des Graviers 2008 est particulièrement séduisant, très représentatif de ce très grand millésime champenois, où dominent les agrumes et les fruits secs, tout en bouche, alliant distinction et structure en finale, tout en délicatesse. Le Champagne cuvée Année de Madame 2008, de mousse légère et abondante, aux arômes complexes de petits fruits secs (amande, noix) et de coing, est ample et très long en bouche, parfait tout au cours du repas.  Le Prestige Rosé de Saignée (65% Pinot meunier, 20% Chardonnay, 15% Pinot noir), développe une bouche ample et soyeuse, très fruitée_definition.html"class="lexique" target="_blank">fruitée, un vin avec beaucoup de douceur, parfait sur une tarte sablée à la fraise. Le Blanc de blancs Grand Cru est tout en légèreté aromatique, avec des senteurs de fruits frais et d’acacia, une cuvée très bien dosée, fraîche, alliant finesse et structure. Le Blanc de noirs possède, quant à lui, structure et volume, persistant, de belle robe d’or pâle, avec des notes de brioche et de fleurs blanches, un Champagne où s’associent rondeur et distinction, à la fois fin et charpenté, tout en bouche. Remarquable Champagne cuvée Pure (55% Pinot meunier, 35% Chardonnay, 10% Pinot noir, assemblage vieilli en caves plus de 3 ans, brut nature non dosé), très fruité au nez comme en bouche, subtil et persistant, de très fine mousse, parfait à l'apéritif ou sur des sushis. L’Harmonie de Blancs millésime 2008 est parfumé, avec des notes d’agrumes bien typiques, de mousse légère, de bouche dominée par les fruits mûrs et les petits fruits secs.  Goûtez le Grande Réserve brut, 80% Pinot Meunier, 10% Chardonnay et 10% Pinot noir, où dominent les agrumes macérés et les petits fruits secs, tout en persistance, de jolie robe dorée, le brut Prestige, d’une belle complexité, dense et distingué, 55% Pinot meunier, 35% Chardonnay, 10% Pinot noir, présenté dans une bouteille métallisée de couleur or avec un muselet plaqué or, tout en arômes, aux senteurs de petits fruits frais, de miel et d’amande, un beau Champagne ferme et suave, de mousse fine, d’une belle finale comme cette Année de Madame rosé 2008, de robe soutenue, classique avec ce nez de framboise mûre, dense, de belle mousse persistante, riche, délicatement parfumé au palais. Il y a aussi cette cuvée Année de Madame Esprit de Noël 2006, cuvée présentée dans une bouteille couleur or et une étiquette avec des flocons, un Champagne d’une longue finale marqué par les fleurs et les fruits (coing, pêche), de belle robe, une cuvée charpentée mais très fine.

Pierre, Yveline, Céline et Jean-Charles Mignon
5, rue des Grappes-d’Or
51210 Le Breuil
Téléphone :03 26 59 22 03
Télécopie :03 26 59 26 74
Email : info@pierre-mignon.com
Site : www.vinsdusiecle.com/champagne-pierre-mignon
Site personnel : www.pierre-mignon.com

Château de PIZAY


Au sommet. On le comprend en débouchant ce superbe Régnié Château de Pizay 2014, corsé, avec des arômes de prune, de poivre et de cassis, puissant en bouche, avec des connotations de fraise des bois et d’épices. Le Morgon cuvée Grand Cras 2014, qui collectionne les récompenses, aux connotations de violette, de fraise et d’humus, est un vin bien charnu, typé, très charmeur, très parfumé au palais avec des nuances de poivre et de griotte cuite. Le Morgon Les Sybarites Château de Pizay 2014, de couleur prononcée, aux tanins mûrs, avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, est un vin bien corsé, aux tanins souples, de bouche ample, où s’entremêlent des notes d’épices et de framboise. Le Morgon Château de Pizay 2015 est de robe profonde d’un beau grenat, avec un nez opulent de fruits rouges (prune, cerise noire), d’un bel équilibre, aux tanins bien mûrs, charnu et classique, parfait avec des tendrons de veau braisés ou un curry de poulet.  Excellent Brouilly Château de Saint-Lager 2014, d’une belle couleur aux reflets violets, aux senteurs de mûre et d’humus, de bouche charnue. Très séduisant Beaujolais blanc Château de Pizay 2015, issu du Chardonnay, sur sol granitique sablo-limoneux, légèrement poivré, aux notes de pêche et de fruits secs, de bouche persistante, alliant ampleur et vivacité.  Le Château de Pizay est également un très bel hôtel 4 étoiles, installé dans un magnifique château des XIVe et XVIIe siècles. Détente et gastronomie sont au rendez-vous, week-ends à thème... Vous pourrez déguster les vins dans des caves voûtées séculaires, pittoresques.

Direction : Pascal Dufaitre

69220 Saint-Jean-d'Ardière
Téléphone :04 74 66 26 10
Télécopie :04 74 69 60 66
Email : chapizay@wanadoo.fr
Site personnel : www.vins-chateaupizay.com

CHATEAU PONT LES MOINES


Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois. Voilà un remarquable Bordeaux Supérieur cuvée Louisa 2012, élevé en fûts de chêne durant 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes de 25 ans en moyenne, 65% Merlot et 35% Cabernet-Sauvignon, sur sol argilo-calcaire), charpenté, au nez de fruits rouges surmûris (cerise, cassis), de bouche puissante et corsée, légèrement épicée en finale, de robe grenat intense, tout en nuances, idéal sur un salmis de palombes. Le Bordeaux Bio Bran de Compostelle 2014, aux tanins mûrs, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de griotte, est tout en bouche. Excellent Blaye Côtes de Bordeaux rouge Pont les Moines 2014, de robe soutenue, un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, de base tannique souple et très équilibrée. Séduisant Bordeaux blanc 2015, de bouche florale, un joli vin qui allie structure et vivacité, où l’on retrouve des nuances de pomme et de citron.

Eric Barrat, Vignobles Gagne et Barrat
La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Télécopie :05 56 23 98 50
Email : chateaupontlesmoines@vinsdusiecle.com
Site : chateaupontlesmoines


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Daniel DUGOIS


Superbe Vin Jaune 2005, vendanges manuelles, pressurage pneumatique, après un débourbage de 20 heures, un Vin puissant aux arômes de fruits secs, de bouche soyeuse, ronde avec une intensité bien parfumée en finale, de grande garde, à déguster sur un faisan à la crème.
Le Vin de Paille 2009, mature, aux arômes de fruits blancs, avec en bouche des notes subtiles de miel, de pain d’épices, de rose et de citron confit, d’une grande persistance, allie charme et structure. Remarquable Arbois Grevillière Trousseau 2013, issu d’une de leurs plus vieilles vignes, sols d’argiles gras avec cailloux gréseux en surface positionné sur un dôme calcaire, de couleur pourpre, avec des nuances complexes de fruits des bois, de violette et de prune, très fin mais très structuré (11,50€).
On se fait aussi plaisir avec l’Arbois Trousseau 2013, qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, avec beaucoup de charme, dense en bouche, au nez où prédominent les fruits surmûris (8,30€), et son Arbois Chardonnay Mouchet 2012, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes de coing et de lis, de bouche fine (11,50€).
Au même prix, son autre Arbois Chardonnay Aigrefeu 2013, à dominante de fleurs blanches et de noix, d’une belle persistance, dense au nez comme au palais, mêlant élégance et structure. Le Crémant du Jura blanc, 85% Chardonnay et 15% Trousseau, à la mousse légère et intense, riche en arômes (poire, lis, brioche...), intense et savoureux, d’une finale parfumée et crémeuse (8,30€).

P. LANCELOT-ROYER


Un vignoble de 5 ha et une exploitation créée en 1960 par Pierre Lancelot, reprise en 1996, par sa fille Sylvie et son gendre Michel Chauvet. Les caves sont creusées dans la butte de craie juste derrière la maison. Le pressoir se trouve au sommet de la butte, le moût est acheminé dans les cuves par gravité.
Remarquable Champagne Blanc De Blancs cuvée de Réserve R.R, base de 2011 avec 37% des vins de réserve vieillis en foudres, un Grand Cru pur Chardonnay, dont la fraîcheur met en avant le fruit, un vin distingué, au nez de rose, suave et sec à la fois, où s'entremêlent les épices et les fleurs fraîches au palais. Le Champagne Millésime 2008, 100% Cramant, de très belle teinte, avec ce nez dominé par les fruits secs et les fleurs fraîches, de bouche ample aux nuances d’amande fraîche, de mousse légère, allie délicatesse et charpente en finale.
Quant au Champagne brut cuvée des Chevaliers Grand Cru, base de 2010 avec 32% des vins de réserve vieillis en foudres, 100% Grands Crus, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, légèrement miellé, il associe charpente et distinction, d’une longue finale, et bénéficie d’une bouche savoureuse et racée. 

Sylvie Lancelot et Michel Chauvet

Abbaye de LÉRINS


L’abbaye est située sur l’île Saint-Honorat, au large de la baie de Cannes. Aujourd’hui, 20 moines y vivent modestement en communauté selon la règle de Saint-Benoît (ce sont les derniers moines cisterciens de France) et prolongent cette tradition en vivant du fruit de leur travail : la production ancestrale de vins et de liqueurs. Les frères, à travers cette production, désirent porter leurs valeurs : l’amour du travail bien fait, la fraternité la recherche de l’excellence. 
Il y a donc de très jolis vins, provenant d’un petit vignoble de 8,50 ha, le contenant étant particulièrement élégant, ce qui leur permet d’être présent sur de nombreux cartes de chefs étoilés. Goûtez donc cet IGP Méditerranée cuvée Saint-Pierre blanc 2011, Clairette et Chardonnay, avec ces notes de pomme et de chèvrefeuille, un vin à la fois vif et d’une rondeur très agréable (25 €). La cuvée Saint-Honorat rouge 2011 (Syrah), parfumé (cassis, cannelle, poivre), dense et charnue, de belle charpente, de belle couleur pourpre, est très bien équilibrée, tout en bouche (33 €). 
Il y a également la cuvée Saint-Césaire blanc 2011, Chardonnay, est tout en finesse aromatique, où se mêlent des notes d’amande, de poire et de chèvrefeuille, un vin ample, charmeur, de bouche persistante et très élégante (52 €), et la cuvée Saint-Cyprien 2011, Viognier, élevé en fûts neufs 12 mois, un vin qui possède une identité propre, présentée dans une très belle bouteille toute en longueur, de belle couleur jaune ambré, tout en finesse aromatique (poire mûre, fleurs fraîches, tilleul...), complexe au nez comme en bouche (125 €). On poursuit avec cet IGP Méditerranée cuvée Saint-Sauveur rouge 2011, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, ou l’IGP Méditerranée cuvée Saint-Lambert 2011 Mourvèdre, au nez dominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité en bouche, qui allie distinction et richesse, très savoureux.
Remarquable gamme de liqueurs, provenant de recettes de plus de 150 ans, dont Frère Giancarlo s’occupe de tout : distillation, macération, préparation, mise en bouteille, étiquetage... On peut retenir la Liqueur Lérina Verte 50°, élaborée à partir de 44 plantées macérées dans l’alcool, qui sent à la fois la verveine et la menthe, ou la Liqueur Lérina Mandarine 42°, tout en nuances, qui sent... la mandarine confite (22 € environ). La Liqueur Lérincello 24,7° n’est pas en reste, mêlant intensité et forte complexité d’arômes, de bouche puissante.

Samuel Bouton
Ile Saint-Honorat - CS 10040
06414 Cannes
Tél. : 04 92 99 54 10
Fax : 04 92 99 54 41
www.abbayedelerins.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015

 




DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHATEAU BECHEREAU


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE DU CHALET POUILLY


SCE DU CLOS BELLEFOND


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE DE ROSIERS


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHATEAU DE BEAUREGARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales