Les Vins Coups De Coeur

Edition du 08/11/2022
 

Château du Grand Bos

Référence

Château du GRAND BOS


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771, et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand Bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2009 : reflets rubis profond, nez capiteux à nuances réglisse/caramel, bouche puissant et charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe somptueuse, osmose entre les fruits et les tanins fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé, l’attaque ronde et puissante, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. Rouge 2012 : robe grenat, nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, des notes de vanille et d’épices, attaque gourmande, franche, arômes toastés et vanillés, tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2016 : robe brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs et d’agrumes, nuances exotiques, une attaque fraîche et délicat en bouche. Évolution grasse, acidulée, bon équilibre avec une finale légèrement minérale.

   

Château du Grand Bos

André Vincent, Marie Vincent-Rochet et Lou Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone : 06 75 20 59 39 et 06 75 20 59 39

Email : chateaugrandbos@gmail.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

DRAPPIER


“L’histoire des murs, habités aujourd’hui par la famille Drappier, remonte au XIIe siècle quand Saint-Bernard fit construire ici une annexe de l’Abbaye de Clairvaux. Le vignoble qui entoure ces caves cisterciennes, fait la fierté de cette grande exploitation. Si la vigne fut plantée pour la première fois à Urville par les Gallo-Romains il y a 2000 ans, c’est Saint-Bernard, fondateur de l’Abbaye de Clairvaux qui fit construire nos caves en 1152. Sept siècles plus tard, en 1808, c’est autour de ce témoignage médiéval, magnifiquement préservé, où dorment des cuvées d’exception, que fut créé le domaine familial. Depuis 1979, Michel Drappier maîtrise les vinifications tandis qu’André, fort de ses 65 vendanges, garde un oeil avisé sur le vignoble qui couvre aujourd’hui 55 ha en propriété et 50 ha en contrats associés. En 1988, de profondes caves creusées dans la craie de Reims sous Napoléon III, rejoignent la propriété familiale pour abriter les grandes cuvées. Depuis, trois jeunes bourgeons nés de Michel et Sylvie, Charline en 1989, Hugo en 1991 et Antoine en 1996 représentent la huitième génération sur le domaine. Deux cents ans d’aléas climatiques et économiques n’ont pas altéré la passion qui anime une famille champenoise enracinée dans cette terre mille fois travaillée. Le vieux cepcoule la meilleure sève, les sarments qui portent les fruits et les jeunes pousses, fragiles mais pleines de promesses, vous remercient de votre fidélité au cours de ces deux siècles et vous souhaitent, en route vers le tricentenaire, de savourer de nombreux beaux millésimes.” Voilà un remarquable Champagne cuvée Clarevallis, composé de 75% Pinot noir, 10% Pinot meunier, 10% Chardonnay et 5% de Blanc Vrai, une cuvée très intéressante de part l’utilisation du cépage Blanc Vrai ce qui résulte sur un vin d’une teinte légèrement dorée, aux notes discrètes de miel, de noix et de rose, riche et complexe, qui allie fraîcheur et charpente. Toujours magnifique Champagne Grande Sendrée brut Millésimé 2009, 55% Pinot noir et 45% Chardonnay, c’est une cuvée ample et parfumée, de bouche fruitée, légère et ronde à la fois, tout en charpente, au fruité complexe, un vin généreux, de mousse florale. Superbe brut Nature, zéro dosage, pur Pinot noir, allie structure et vivacité à la fois, un vin séducteur, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des senteurs de citron et d’épices, distingué, d’une très belle persistance au palais. Le brut Nature rosé, zéro dosage, très vif, très fin, développe au nez comme en bouche des arômes de fruits rouges frais, un vin aux bulles légères et brillantes. Belle cuvée Charles de Gaulle, la Maison ayant eu l'honneur d'être choisie par Charles de Gaulle pour ses réceptions privées à Colombey-les-Deux Églises, toujours millésimée, composée à 80% de Pinot noir complété par du Chardonnay, de belle robe, finement florale (aubépine, rose), de bouche subtile, persistante et très parfumée (fruits frais, amande, pain grillé), de mousse intense, à prévoir sur une cuisine raffinée. Le brut cuvée Quattuor, est un Blanc de quatre blancs, trois “oubliés”, Arbane, Petit Meslier, Blanc Vrai, et Chardonnay, structuré et vif à la fois, aux saveurs d’agrumes, de pain grillé et de chèvrefeuille, de mousse crémeuse, comme le brut Carte d’Or, 80% Pinot noir, 15% Chardonnay et 5% Meunier, avec cette fraîcheur florale doublée de notes fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, au nez d’une vinosité nerveuse, et ce rosé de Saignée, à la fois puissant et raffiné, aux arômes spécifiques de cerise et cassis, idéal sur des tartes aux fruits ou un dessert au chocolat.

Michel Drappier
Rue des Vignes
10200 Urville
Téléphone :03 25 27 40 15
Email : info@champagne-drappier.com
Site personnel : www.champagne-drappier.com

Domaine René CACHEUX et Fils


Au sommet. Au début du siècle dernier, François Blée s’installe à Vosne-Romanée. Son fils Charles, lui succède en augmentant la superficie du domaine. En 1966, l'exploitation se divise entre ses deux filles. Jacqueline Blée, l’une de ses filles, et son époux René Cacheux, créent le Domaine René Cacheux-Blée. En 2004, après avoir travaillé sur d’autres exploitations, Gérald, leur fils, leur succède. Gérard Cacheux nous informe que “l’année ne s’est pas trop mal passée, mais nous avons tout de même eu quelques parcelles gelées, notre récolte a été réduite de 30%. Pour ce millésime 2021, on est sur un millésime plus classique en Bourgogne, par rapport à 2018, 2019 et 2020 qui ont été des années assez solaires, on retrouve aujourd’hui quelque chose de plus fin, comparable au 2017. Les vins à la vente, cette année, seront les 2020 et quelque 2018. Cependant comme les récoltes ont été faibles en 2020 et 2021, la production a elle aussi été faible, mais nous avons encore quelques vins à mettre en bouteilles.” Un superbe Vosne-Romanée Premier Cru Les Beaux Monts 2019, il est très typé, aux tanins mûrs, équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, ample en bouche, de très bonne garde comme ce 2018, aux tanins présents et savoureux à la fois, très parfumé (humus, cannelle, groseille), concentré au nez comme en bouche, il est aussi particulièrement typé et réussi. Le Vosne-Romanée Premier Cru les Suchots 2019, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, est puissant, tout en bouche, de belle matière, aux tanins fermes, un vin corsé, d’une belle robe pourpre. Le Vosne-Romanée 2019, est puissant, structuré, élégant, avec des tanins riches et veloutés, aux connotations de mûre et d’épices. Le Chambolle-Musigny 2019, aux arômes de fruits mûrs (cassis, fraise) et de réglisse, de bouche puissante mais distinguée, est un vin étoffé, coloré et complexe comme il le faut, d’excellente évolution. Le 2018, dégage un nez de griotte surmûrie, il est de jolie matière, soyeuse et ample, un vin très parfumé (cannelle, cuir et violette). Agréable Bourgogne Aligoté 2020, avec ces arômes de fleur d’acacia et de tilleul, associant structure et finesse, tout en harmonie, de bouche persistante. Et le Bourgogne Côte d’Or rouge Les Champs d’Argent 2019, au nez de fruits macérés et d’humus, est à la fois dense et ronde.

Gérald Cacheux
28, rue de la Grand-Velle
21700 Vosne-Romanée
Téléphone :03 80 61 28 72 et 06 98 10 47 90
Email : contact@domaine-cacheux.com
Site personnel : www.domaine-cacheux.com

Château BELLE GARDE


Les origines de la famille Duffau demeurant sur la commune de Moulon, remontent au XVIIIe siècle. Une propriété de 46 ha. Une nouvelle fois, on se fait plaisir avec ce Bordeaux rouge Fûts de Chêne 2019, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, élevage 12 mois sur lies totales avec un apport d’oxygène, de couleur pourpre, alliant souplesse et richesse, aux notes de fruits cuits avec des nuances de cannelle en bouche, un vin puissant, de belle évolution. Le Bordeaux rouge cuvée Tradition 2019, est bien fait, de robe grenat, tout en arômes, aux tanins souples, au nez de pruneau, tout en bouche. Séduisant Bordeaux blanc 2020, 90% Sauvignon blanc, 10% Sémillon, macération pelliculaire dde 12h, élevage sur lie fine réalisé pendant 6 mois, qui est vraiment plaisant, distingué, puissant et savoureux, alliant souplesse et fraîcheur en bouche, tout en finesse, aux nuances subtiles de noisette et de fleurs. Goûtez aussi le Bordeaux rosé, de très belle couleur, tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée. Présenté dans une super bouteille, ce beau Bordeaux Supérieur l’Excellence rouge 2019, plateau argilo-calcaire, 50% Merlot, 50% Cabernet-Sauvignon, vinification en cuves tronconiques permettant d’effectuer des pigeages journaliers une cuvaison de cinq semaines environ est réalisée avec un apport d’oxygène sous marc, élevage durant 12 mois, bien corsé, aux senteurs persistantes de petits fruits rouges mûrs avec des notes de musc, typé, aux tanins souples et très équilibrés, un vin qui allie structure et charme, que l’on vous suggère sur sur une cuisine épicée comme, notamment, des roulés de mignon de porc au basilic ou un tajine de boeuf aux pois chiches. Toujours remarquable également, ce Saint-Émilion Grand Cru Château La Croix Caperot 2018, il est de bouche flatteuse et riche à la fois, où se mêlent la myrtille et l’humus, un vin classique, intense et complexe, de très bonne charpente, parfait sur un filet de bœuf à la salardaise ou des œufs brouillés aux champignons des bois.

Éric Duffau
2 692, route de Moulon
33420 Génissac
Téléphone :05 57 24 49 12
Email : duffau.eric@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignobles-ericduffau.com

CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


Au 17e siècle, il était de bon ton qu’une famille noble, notable ou aisée possède un domaine en bordelais et y fasse planter un vignoble. François de Chadirac crée son domaine à Vertheuil, il est célèbre pour son roman Uranie et Lucidor, son fils Jean, Conseiller à la table de marbre de Louis XV, lui succède après une jeunesse tumultueuse, et se retire au Souley. Le Château connut une brillante période au XIXe siècle, car son vignoble planté de ceps centenaires et moussus, suscitait la curiosité. L’histoire contemporaine du Château Le Souley Sainte Croix, se confond avec celle de la famille Riffaud. En 1959 alors que le domaine est à l’abandon, son vignoble vendu à l’arrachage, Denise et Paul Riffaud l’achètent et décident de lui rendre son lustre d’antan, car depuis le XVIIe siècle, et la première plantation, aux environ de 1616, le domaine a connu des périodes de grandes prospérité, mais également des moments d’oubli. Depuis maintenant 50 ans la famille Riffaud toute entière, a consacré son temps, les revenus de la propriété et surtout sa passion inébranlable, pour tout d’abord faire renaître, puis protéger le domaine. Paul et son fils Jean ont replanté le vignoble sur un territoire de 25 ha. Aujourd’hui, Paul et Denise sont décédés, mais le vignoble constitue un lien puissant entre tous ; Jean et son épouse Marie-José gèrent le domaine, Frédéric le fils aîné occupe les fonction de maître de chai, Vincent, le cadet a en charge le matériel et l’entretien des bâtiments, Jean-Baptiste le petit dernier règne en maître sur les vignes. Vous retrouverez cette osmose familiale dans leurs vins. Le Souley frappe à votre porte. Ouvrez la toute grande et laissez le entrer, il vous perlera de sa vigne et de son vin. Ne niez pas que le vin est le produit d’une plante magique, connue des hommes depuis la plus haute antiquité, renfermant des substances aux vertus inconnues. Nous ne sommes que vignerons, nous ne savons que soigner vigne et vin. Leur Haut-Médoc 2017 est un vin très plaisant et élégant d’une structure classique avec des tanins souples, il développe de puissants arômes de fruits noirs, un vin bien charpenté, à la fois riche et souple, d’une belle finale aux notes de cassis, de pruneau et d’épices, déjà agréable dans sa jeunesse mais qui a un potentiel.


32, rue des Martyrs de la Résistance
33180 Vertheuil
Téléphone :05 56 41 98 54
Email : vignoblesriffaud@gmail.com
Site : lesouleystecroix
Site personnel : www.lesouleystecroix.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine des CARABINIERS


Un vignoble chargé d?histoire, propriété familiale depuis 1974. La culture biologique n?est pas ici un phénomène de mode, il est ancré dans l?esprit du domaine. En culture Biologique depuis 1997, une évolution vers la Biodynamie s?est imposée tout naturellement.
Voilà bien un excellent Lirac rouge 2018, 50% Grenache, 25% Mourvèdre et 25% Syrah, de bouche pleine et riche, aux nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses, c?est un vin puissant et savoureux, légèrement poivré en finale, de très bonne évolution. Vous apprécierez aussi son Lirac blanc 2018, 50% Grenache blanc, 25% Roussane et 25% Viognier, un vin aux notes d?amande, de fruits jaunes mûrs et de bruyère, tout en fraîcheur, subtil et rond.
Jolie couleur également pour ce Tavel rosé 2018, 50% Grenache, 20% Cinsault, 15% Clairette et 15% Syrah, de bouche persistante, avec ces notes de fleurs et de fruits frais, vraiment charmeur. Le CDR rouge cuvée Sans Soufre Ajouté 2018, 50% Grenache et 50% Syrah, de bouche souple, aux tanins mûrs et fermes à la fois, a un nez riche où se mêlent les épices et la griotte, à déboucher avec un petit salé aux lentilles ou un lapin caramélisé aux épices. Et pour finir sur le Pays d?Oc Syrah 2018 de couleur profonde, charnu et dense, aux tanins fondus, au nez dominé par le pruneau, structuré et riche.

Christian Leperchois
Biodynamic Wine - 4976 RN 580
30150 Roquemaure
Tél. : 04 66 82 62 94
Email : magali@biodynamicwine.bio
www.carabiniers-vin-biologique.fr
 


Château des ROCHETTES


Au sommet. Si la vigne était déjà présente au XVe, c?est Alphonse Roulleau (1885-1957) qui oriente vraiment la production du Château de Rochettes vers le vin. Déjà présent au Salon de l?Agriculture de Paris avant la guerre de 1914-1918, il y remporte de nombreuses médailles. Suite au mariage de sa fille Raymonde Roulleau avec Louis Douet en 1946, la tradition se perpétue, et la commercialisation s?oriente vers la vente aux particuliers en fûts et en bouteilles. En 1974, c?est leur fils unique Jean Douet qui reprendra les rênes du vignoble. Passionné de vins liquoreux, il mettra en place un groupe de travail au début des années 1990 pour la reconnaissance et la codification de la mention ?Sélection De Grains Nobles?. L?âge de la retraite approchant et n?ayant pas d?enfant intéressé par la reprise, il accepte de vendre le Château des Rochettes à Catherine Nolot, déjà propriétaire d?un vignoble voisin, le Domaine de L?Eté. Un vignoble de 25 ha où la conduite de la vigne se fait dans le respect du terroir et de l'environnement (enherbement).
Voilà un grand et racé Coteaux-du-Layon Vieilles Vignes 2018, extrêmement bien équilibré, aux notes florales complexes (rose, narcisse?), d?une onctuosité raffinée, tout en nuances en bouche (pain d?épices, pomme mûre), riche et complexe (11,95 €, un vrai cadeau, voir Introduction).
Remarquable Anjou blanc Pièces du Moulin 2019, d?une très grande finesse, racé, au nez puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche parfumée et ample, un joli gras tapisse le palet, idéal sur des asperges vertes (9,75 €). Bel Anjou-Villages rouge Pièces du Moulin 2019, il est corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, épicé (11,10 €).

Catherine Nolot - Gérant : Yannick Babin
104, Les Rochettes - Concourson-sur-Layon
49700 Doué-en-Anjou
Tél. : 02 41 59 11 51
Email : chateaudesrochettes@orange.fr
www.domaine-ete.com
Achetez ce vin au prix direct propriété


Maison MOUNICQ


La Maison s?est donnée pour mission de confectionner et sélectionner uniquement des spiritueux de prestige, d?une qualité exceptionnelle et mettre en lumière ceux qui œuvrent avec passion pour nous offrir le fruit de leurs savoir-faire d?exception et la richesse de leur terroir.
Vous allez adorer leur Gin Avem Hippolais, provenant de 3 eaux de vies (?une première à base de baies de genévrier, une seconde avec toutes nos plantes aromatiques et nos aromates, et une troisième créée uniquement avec des cépages issus de la région bordelaise : Merlot, Cabernet franc, Cabernet-Sauvignon et Sémillon?). Il a de fines notes de citrons confits, ponctuées de subtiles touches florales ainsi qu?une belle longueur poivrée en bouche, parfait à l?apéritif ou avec un tonic (45 €).
Leur Whisky Collection N° 1.01, un assemblage des meilleures eaux-de-vie de la Distillerie Artisanale Hepp, puis, affinées dans des tonneaux de vins issus de Châteaux bordelais, il a des arômes de bananes flambées et de fruits mûrs en milieu de bouche, pour finir sur de délicats agrumes amers persistants. Au nez, il dévoile, des parfums délicats de fruits confits, de vanille et de cacao (65 €).
Quant à cette Vodka Nadé Millésime 2017 (les cépages ont été récoltés en 2017, assemblés avant d'être distillés six fois, puis affinés par une filtration sur charbon de bois). ?Le Cabernet-Sauvignon lui donne sa puissance, le Merlot sa souplesse et la finesse du Cabernet franc couplé au Sémillon affirme sa noblesse. C'est l'art de l'assemblage de ces différents cépages minutieusement récolté sur le terroir Bordelais et le soigneusement récoltés dans la région bordelaise et le savoir-faire de la maison Vinet Delpech, distillerie artisanale de Cognac, qui rends notre vodka unique.? C?est en effet une vodka d'exception au nez franc, contrasté par une vraie douceur en bouche sophistiquée qui laisse naturellement place à une longueur fruitée délicate pour finir triomphalement. A servir aussi bien en dégustation pure à température ambiante ou pour accompagner des mets fins, notamment iodés (69 €).

Cédrik et Axel Nadé
15, allées des Chênes
33410 Cadaujac
Tél. : 06 67 06 35 87
Email : cedrik.nade@maison-mounicq.com
www.maison-mounicq.com
   



> Les précédentes éditions

Edition du 01/11/2022
Edition du 25/10/2022
Edition du 18/10/2022
Edition du 11/10/2022
Edition du 04/10/2022
Edition du 27/09/2022
Edition du 20/09/2022
Edition du 13/09/2022
Edition du 06/09/2022
Edition du 30/08/2022
Edition du 23/08/2022
Edition du 16/08/2022
Edition du 09/08/2022
Edition du 02/08/2022
Edition du 26/07/2022
Edition du 19/07/2022
Edition du 12/07/2022
Edition du 05/07/2022
Edition du 28/06/2022
Edition du 21/06/2022
Edition du 14/06/2022
Edition du 07/06/2022
Edition du 31/05/2022
Edition du 24/05/2022
Edition du 17/05/2022
Edition du 10/05/2022
Edition du 03/05/2022
Edition du 26/04/2022
Edition du 19/04/2022
Edition du 12/04/2022
Edition du 05/04/2022
Edition du 29/03/2022
Edition du 22/03/2022
Edition du 15/03/2022
Edition du 08/03/2022
Edition du 01/03/2022
Edition du 22/02/2022
Edition du 15/02/2022
Edition du 08/02/2022
Edition du 01/02/2022
Edition du 25/01/2022
Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021

 



Domaine ALARY


Edouard BRUN & Cie


Château PIGANEAU


Clos TRIMOULET


Michel et Sylvain TÊTE


Château de La GRENIERE


Château REDORTIER


Domaine SCHAEFFER-WOERLY


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Domaine Guy BAUDIN et Fils


Domaine Le CAPITAINE


Château BARRÉJAT


Domaine Émile CHEYSSON


Château GRAND-PUY-LACOSTE


A. MARGAINE


Domaine GRESSER


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Domaine Firmin DEZAT


Château des MOINES


Domaine du CHAILLOT


Jean-Marie NAULIN


Maurice VESSELLE


Château BRONDELLE


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Domaine du JAS D'ESCLANS


LEGRAS et HAAS


Domaines BUNAN


DRAPPIER


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine de LAVAUR


Domaine de GRANDMAISON



CHARLES SCHLERET


HENRY NATTER


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHATEAU MACQUIN


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE GERARD TREMBLAY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales