Les Vins Coups De Coeur

Edition du 16/11/2021
 

Duclot

Réputation

PETRUS


Pour comprendre Petrus, rien ne vaut ce qu’en dit Jean-Claude Berrouet (à la retraite, c’est son fils Olivier, aujourd’hui, qui est aux commandes) : “Lorsque l’on parle d’un vin, il faut d’abord présenter le sol, c’est lui qui lui donne son originalité, sa typicité et, à Petrus, l’originalité est particulièrement importante puisque l’on sort des sentiers battus bordelais. Ici, ce qui prime, c’est la rencontre de 2 argiles, une argile ancienne, bleue, arrivée dans la seconde moitié de l’ère tertiaire. Au Quaternaire, il y a eu des recouvrements graveleux, mais, à Petrus, ce sont des argiles noires gonflantes qui donnent la spécificité… Petrus (11,5 ha) est situé sur un plateau et plus précisément sur un mamelon argileux qui culmine à 42 m d’altitude, ce qui permet aux eaux de ruissellement de surface de ne pas stagner et d’aller vers le bas. Ainsi, il n’y a jamais d’excès d’eau mais l’une des vertus de l’argile est ce pouvoir de rétention d’eau, elle se comporte comme une belle éponge, et restitue l’eau lentement à la plante en période de sécheresse. Petrus, c’est aussi l’expression d’un cépage, le Merlot, qui s’épanouit pleinement sur ces argiles. C’est un vignoble très ancien. J’y suis arrivé en 1964 et j’ai connu une parcelle postphylloxérique qui avait été plantée en 1885. Il y a encore des parcelles plantées en 1957, mais la moyenne d’âge des vignes est de 35 ans. À partir de 1985, nous avons fait un gros effort de sélection massale en collaboration avec l’Inra et la chambre d’agriculture. Pour les replantations, nous avons réintroduit les vieux pieds de vigne sélectionnés et passés en Tests Elisa pour vérifier leur état sanitaire. Ainsi, nous avons reproduit les vieilles sélections qui avaient été choisies par nos anciens, auxquelles nous avons ajouté de nouveaux clones, de telle sorte qu’on laissera aux successeurs la population ancienne et la population moderne. La culture de la vigne est très traditionnelle à Petrus : on laboure 2 fois par an, on chausse et déchausse. Les rendements varient de 25 à 39 hl/ha mais la moyenne se situe plutôt vers 35 hl/ha. Les vendanges sont manuelles, effectuées en cagettes avec un tri sévère effectué sur 2 tables de tri. La vinification est très traditionnelle avec des fermentations en cuves béton. Nous privilégions des extractions très mesurées, ainsi les cuvaisons ne sont pas très longues car nous souhaitons rester sur le fruit et des tanins soyeux. S’ensuit l’élevage durant 18 à 20 mois en fûts de chêne avec une proportion de bois neuf qui varie selon les millésimes (un peu plus de 50 %). Nous évitons le surboisage, toujours dans un souci permanent de préserver la spécificité du vin. Le vignoble est protégé en lutte raisonnée. Nous pratiquons depuis 1991 l’étude de la maturité phénolique en parallèle avec la maturité physiologique. Avec l’indice de maturité et la dégustation des baies, parcelle par parcelle, nous déterminons une date de vendange la plus précise possible, ce qui est un facteur primordial pour obtenir la meilleure qualité d’un vin. La force du terroir se retrouve aussi dans le potentiel d’évolution. Celui de Petrus est très important et tout le monde se souvient encore des fabuleux 1953, 1955, 1959, 1961 ou de l’exceptionnel 1947…” Ce Pomerol 2013 prouve que, dans ce millésime très délicat, un cru comme Petrus sort du lot, avec un très beau vin, toujours distingué, d’une trame délicate, de bouche où les fruits noirs se mêlent à des connotations subtiles où l’on retrouve le musc, l’humus, le poivre rose... Le 2012 est tout simplement formidable, d’une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de “velours”, certainement l’un des plus grands et séduisants vins de ce millésime, tous Bordeaux confondus. Superbe 2007, parfait aujourd’hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, qui poursuit son évolution. Le 2006, succulent, avec ce nez légèrement épicé, a des tanins bien présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe. Grandissime 2005, puissant, très complexe, d’une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d’une grande harmonie, à savourer aujourd’hui avec des poules faisanes rôties, polenta aux truffes ou un rôti de veau farci aux truffes. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins savoureux. Duclot est la référence incontournable du négoce de grands vins depuis sa création à Bordeaux en 1886. Pour le négociant, l’enjeu de ce déménagement est d’affirmer toujours plus son ancrage sur la fameuse “place” de Bordeaux, tout en marquant nettement son esprit d’ouverture face aux opportunités des différents marchés, sous la houlette de sa directrice générale Ariane Khaida. Quant au stock - plusieurs millions de bouteilles - il reste en lieu sûr dans les chais de Duclot, une plateforme logistique de 20 000 m2 située à Martignas, aux portes de Bordeaux. Ariane Khaïda dirige Duclot depuis quatre ans. “Notre site internet Chateauprimeur est le seul site internet au monde dédié à la vente de vins en primeurs, faisant bénéficier nos clients de cet accès direct aux allocations des châteaux. Concernant Chateaunet, nos magasins se sont offert un lifting pour mieux répondre aux attentes des clients en proposant une immersion totale dans l’univers des vins, Champagnes et spiritueux.”

   

Duclot

Jean-François et Jean Moueix
Duclot - 3, place Rohan
33082 Bordeaux Cedex






> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

P. LANCELOT-ROYER


Michel Chauvet nous précise que “notre exploitation aujourd’hui dirigée par Sylvie Lancelot a été créée par ses parents en 1960, eux-mêmes troisième et quatrième génération de vignerons. Notre vignoble 100% Chardonnay, labellisé Viticulture Durable, s’étend majoritairement sur les terroirs Grands Crus de la Côte des Blancs. Notre cave traditionnelle creusée dans la butte de craie adossée à la maison abritent pendant 2, 4, 5 ou 7 ans les différentes cuvées élaborées par nos soins. Mais aussi les barriques en chêne où reposent les vins de réserve utilisés pour nos assemblages. Notre pressoir étant situé au sommet de la butte les moût sont acheminés par gravité dans les cuves de fermentation.” Tout cela explique nos coups de cœur réguliers pour leurs cuvées, dont ce savoureux Champagne Millésime 2013, 100% Chardonnay, 100% Grand Cru Cramant, de très belle teinte, au nez dominé par les fruits jaunes et les fleurs fraîches, de bouche intense, idéal sur des langoustines ou un feuilleté de filets de turbot. Belle cuvée Dualissime Blanc de blancs Grand Cru, 100% Chardonnay, 85% récolte de 2013 et 15% de vins de réserve vieillis en cuves émaillées, de belle robe, avec des notes de fruits frais et d’épices, de mousse fine, qui allie richesse aromatique et persistance. Vous allez aimer aussi ce Blanc de blancs cuvée de Réserve R.R, c’est un Grand Cru pur Chardonnay, est d’une bonne rondeur et avec un bouquet très aromatique aux connotations de fleurs blanches et de citronnelle, bien dosé. Le brut cuvée des Chevaliers Grand Cru Blanc de blancs, 100% Chardonnay et 100% Grands Crus, 65% récolte de 2013 et 35% de vins de réserve vieillis en foudres, est tout en bouche, aux connotations fruitées persistantes avec des nuances de mûre, mêlant rondeur et charme, dense et finement bouqueté.

Sylvie Lancelot et Michel Chauvet
540, rue du Général-de-Gaulle
51530 Cramant
Téléphone :03 26 57 51 41
Email : champagne.lancelot.royer@cder.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/lancelotroyer

Domaine de La VIEILLE


Depuis des générations, la famille Ratier cultive ses vignes sur ce fabuleux terroir en Pic Saint-Loup. En 2002, lors du départ à la retraite de ses parents, Guy Ratier a pris la suite en créant un nouveau chai. Domaine de 20 ha. Agriculture Biologique depuis 2014. “Nous avons évolué vers des traitements phytosanitaires à base de décoctions de plantes, fleurs et huiles essentielles afin de réduire nos doses de cuivre et de souffre. Pour les plantes, il s’agit de prêle, d’ortie et de pissenlit. Pour les fleurs, nous privilégions l’achillée millefeuille et la camomille; les huiles essentielles de lavande et d’orange douce sont utilisées à doses homéopathiques, soit quelques gouttes par hectare.” On ne présente plus ce superbe Pic Saint-Loup rouge Le Sang du Wisigoth 2019, aux arômes de fraise des bois et d’épices, de bouche puissante et élégante, de très bonne garde, que l’on vous suggèe avec du boudin noir ou un civet de porcelet aux petits oignons. Nous avons également goûté cette année, ce Pic Saint-Loup rouge Les Exclus 2019, un vin riche en couleur, classique et concentré, intense au nez comme en bouche, de jolie robe soutenue. Il y a toujours le Vin de France rosé La Fille de Gélone, dont le nom rend hommage à Véronique Ratier, son épouse, qui est originaire de Saint-Guilhem le Désert, il a une belle teinte rosée foncée, un vin gourmand. Agréable Languedoc blanc J...Vrai 2019, emplit bien la bouche, très fruité au nez comme en bouche, très réussi, parfait sur des encornets farcis de légumes ou une morue persillée.

Guy et Julien Ratier

34270 Saint-Mathieu-de-Tréviers
Téléphone :04 67 55 35 17 et 06 86 46 44 25
Email : domainedelavieille@orange.fr
Site personnel : www.domainedelavieille.fr

Domaine CHALET de GERMIGNAN


Un domaine familial (6e génération) qui s'étend sur 7 ha. Il est composé de 4 grandes parcelles réparties sur les communes du Taillan-Médoc et Blanquefort. La particularité des sols (graveleux, sablonneux, argilo-graveleux) et sous- sols (graveleux, calcaires et argileux) a permis l'implantation de cépages ce qui en fait un des rares domaines comptant autant de variétés. Coup de cœur pour ce Haut-Médoc 2015, fin, typé, de couleur profonde, au nez de mûre et de groseille, de bouche savoureuse, avec des tanins veloutés, un vin ample, d’une très belle persistance. Le 2014, où les Cabernets sont majoritaires, élevage durant 18 mois en cuves et barriques dont 10 à 20% neuves, vinification traditionnelle en cuve Inox, mêle concentration aromatique, finesse des tanins et puissance, avec des notes de fruits noirs cuits, de bouche harmonieuse. Le Haut-Médoc Origine 2014, est un vin tout en nuances d’arômes épicées, où dominent la mûre et le cassis, très riche au nez comme en bouche, de robe intense, aux tanins puissants, de bonne garde.

Luc Monlun
139, avenue de la Boétie ( Chai et Dégustation : 98, avenue de Germignan)
33320 Le-Taillan-Médoc
Téléphone :05 56 05 41 94 et 06 07 81 76 86
Email : contact@lesvignoblesdegermignan.fr
Site personnel : www.lesvignoblesdegermignan.fr

DOMAINE L'ENTRE DEUX MONDES


Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, qui s'est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, vinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques. Certification Biodynamie Demeter depuis 2016. “Mon objectif premier, dit Jean-François Moniot, est de produire un vin que j’aime et que je puisse avoir du plaisir à partager entre amis. Ma ligne de conduite est l’apprentissage et le respect d’un terroir et d’un lieu, pour élaborer un vin sincère et authentique.” Un vrai coup de cœur pour ce Bordeaux Supérieur rouge 2017, subtil et souple, de bouche persistante aux nuances de fumé caractéristiques, tout en bouche, aux tanins équilibrés, encore un peu jeune mais très prometteur. Le 2016 est bien charnu comme il se doit, au nez riche dominé par les petits fruits noirs mûrs, tout en harmonie, un vin aux tanins soyeux et savoureux, d’excellente évolution. Le 2015, qui poursuit son évolution, est un vin coloré, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs et une touche de cannelle, avec des tanins souples et très équilibrés. Le 2014, est riche en couleur comme en arômes, aux connotations de fruits rouges à noyau, intense au nez comme en bouche, un vin charpenté et savoureux, au boisé harmonieux. Le 2012 est savoureux, de très bonne base tannique, gras, très équilibré, riche et charnu, au nez dominé par le cassis mûr et le fumé, un vin ample à déboucher actuellement sur un chou farci ou des filets de dinde sauce piquante. Le 2011 est charpenté mais très élégant, de robe intense, aux nuances de vanille et de cassis, il est bien corsé, concentré au nez comme en bouche, très équilibré. Et enfin le 2010, charnu, épicé, aux tanins concentrés, tout en bouche, avec des nuances de mûre et de fumé, qui est de très bonne évolution. Il y a aussi ce Bordeaux Supérieur rouge cuvée Lise 2012, élevage en barriques, qui mêle concentration aromatique et délicatesse en bouche, avec ces arômes d’épices (cannelle) et de griotte, aux tanins équilibrés, et ce Bordeaux Supérieur Adélaïde 2011, riche mais fin, très parfumé, au nez où dominent la prune et le musc, harmonieux, idéal avec des grillades au barbecue.


49, chemin de l'Escarderie
33141 Villegouge
Téléphone :06 08 05 62 47 et 05 57 24 39 60
Email : moniot@wanadoo.fr
Site : lentredeuxmondes
Site personnel : www.lentredeuxmondes.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château HAUT-REYS


Domaine Jacques TISSOT


Un domaine de 30 ha, crée en 1962 par Jacques Tissot avec une parcelle héritée de son père, avec un terroir composé de marnes, calcaires, trias et lias exposés au sud/sud-est. Ses enfants, Philippe et Nathalie ont maintenant repris le relais insufflant un nouvel essor. Lutte raisonnée.
Bel Arbois Vin de Paille 2007, d'une belle couleur dorée, gras, souple, aux notes subtiles d'abricot confit et de fruits secs, gras mais très frais à la fois, et poursuit son évolution. Excellent Crémant du Jura brut, de mousse abon- dante, alliant charpente et finesse, une cuvée très bien équilibrée, ample et très persistante au palais, avec cette touche florale en finale (7,80€). Bel Arbois Vin jaune 2005, typé, avec ces arômes incomparables de noix fraîche et d'épices, de grande matière, d'une grande garde (28€). Goûtez Arbois Chardonnay 2009, très équilibré, qui associe souplesse et vivacité, un Vin au nez de fruits frais, idéal sur un poisson grillé. L'Arbois Savagnin Nature 2011 est typé par son cépage, avec ces notes de fleurs et de noisette caractéristiques, alliant fraîcheur et souplesse, tout en bouche. Aucune hésitation.

Philippe et Nathalie Tissot
39, rue des Courcelles - BP 88
39600 Arbois
Tél. : 03 84 66 24 54
Fax : 03 84 66 25 15
Email : courrierjt@yahoo.fr
www.domaine-jacques-tissot.fr
   


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Le père et la fille gèrent ce domaine de 20 ha, où les méthodes culturales sont respectueuses de l'environnement, l'objectif étant de produire une vendange riche et saine, tout en assurant la pérennité des terroirs. Les amendements et les applications de produits phytosanitaires sont raisonnés, les sols travaillés dans le but de préserver au maximum l'équilibre naturel des vignes. La récolte est assurée à la main à maturité et triée à l'arrivée en cuverie.
Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Clos Berthet Monopole blanc 2010, qui lui confère ce goût minéral, marqué par son terroir, d'une très grande finesse, bien racé, de jolie robe brillante, au nez de fleurs et de fougère, tout en complexité d'arômes. Le 2010, de robe brillante, au nez subtil à dominante de pain grillé et d'acacia, très fin, de bouche puissante et suave, est un vin qui mérite un homard. Très séduisant, le Pernand-Vergelesses Premier Cru Île des Vergelesses rouge 2011 est parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue. Beau 2010 est un vin ferme et dense en bouche, bien typé comme il se doit, de robe profonde, riche et complet, avec des notes de réglisse et de cassis. L'Aloxe-Corton Premier Cru Les Vercots rouge 2009 est de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, bien classique de son appellation. Remarquable Pommard Épenots Premier Cru 2009, l'un des meilleurs dégustés cette année, au nez dominé par le cuir et les framboises, d'une belle intensité en bouche, qui allie distinction et richesse, de très bonne évolution. Le Savigny-Les-Beaune Premier Cru Les Vergelesses rouge 2011, de couleur soutenue, au nez de fruits macérés et d'humus, de bouche à la fois dense et ronde, commence à se goûter parfaitement. Le 2010 est très aromatique, bien équilibré, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, d'une jolie concentration en bouche, aux tanins présents et savoureux. Aucune hésitation.

Christine Gruère-Dubreuil
18, rue Rameau Lamarosse
21420 Pernand-Vergelesses
Tél. : 03 80 21 55 43
Email : domaine@dubreuil-fontaine.com
www.dubreuil-fontaine.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020

 



André DILIGENT et Fils


Château Le BOURDIEU


Château PONT LES MOINES


Domaine de LAVAUR


Domaine Albert JOLY


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Château de Beaulon


Château HAUT-MACÔ


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Château de MAUVES


GODINEAU Père et Fils


Château de ROQUEBRUNE


Château TRONQUOY-LALANDE


Domaine LANDRAT-GUYOLLOT


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Maison ZOELLER


Domaine La MEREUILLE


Domaine de SARRY


Château de TARGÉ


Cave REAL


ROYER Père et Fils


Château FONTBONNE


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Domaine des RAYNIÈRES


Domaine Benoît BADOZ


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


BOURDAIRE-GALLOIS


LEJEUNE-DIRVANG


Domaine de POUYPARDIN


Gérard TREMBLAY


Domaine Les CASCADES



CLOS TRIMOULET


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU DU MASSON


HENRY NATTER


DOMAINE COMTE PERALDI


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE PICHARD


CHARLES SCHLERET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales