Les Vins Coups De Coeur

Edition du 20/02/2015
 

LA BORDEAUXTHEQUE

Unique

BORDEAUXTHÈQUE

Une conception en étroite collaboration avec le groupe Duclot à Bordeaux, au sein des Lafayettes Gourmet, un lieu incontournable, l’un des grands magasins le plus visité.


“La Bordeauxthèque a été ouverte en mai 2010, nous dit son Président, Christophe Dufournier. L’idée était de créer la plus grande Cave des Vins de Bordeaux au monde. Nous créons des manifestations, des dégustations commentées autour du Bar Rouge, où l’on peut déguster à tout moment de la journée des grands crus au verre au meilleur prix. Ainsi l’amateur peut, s’il le souhaite, acheter la bouteille à la Bordeauxthèque qui jouxte le bar. Dans ces 250 m2, nous avons installé une sélection absolument unique de Bordeaux avec un premier prix à 4,90€ jusqu’à des prix beaucoup plus élevés avec les neuf grands crus : Lafite-Rothschild, Latour, Margaux, Mouton-Rothschild, Haut Brion, Mission Haut Brion, Cheval Blanc, Petrus et Yquem, sur une trentaine de millésimes, ce qui est tout à fait unique. Ces flacons prestigieux sont exposés dans une rotonde centrale coiffée d’une coupole dorée. Le centre abrite un socle circulaire sur lequel rayonne l’ambre des bouteilles d’Yquem. Quelques bouteilles mythiques telles que Mouton 1945 ou Yquem 1899 font figures de pièces de collection dignes d’un musée. Ce magasin de vins est conçu comme une bibliothèque du XVIIe siècle, un ouvrage architectural tout à fait prodigieux. Notre gamme est prévue pour satisfaire tous les types d’amateurs de vins de Bordeaux. Nous avons une sélection de crus classés, des deuxièmes vins de ces crus classés, des crus bourgeois ainsi que de délicieux “petits” châteaux, bien sélectionnés pour leur qualité. Tous les mois, nous organisons une opération “Fenêtre sur Bordeaux”, un vin sélectionné et distribué dans l’ensemble de nos magasins, nous aimons mettre en avant un petit vignoble bordelais. Nous avons une gamme extrêmement large de 1500 références et c’est ce qui fait de la Bordeauxthèque un lieu unique. Notre objectif est de pouvoir contenter tous les désirs de la clientèle en leur proposant des vins de qualité, la famille Moueix étant très attachée à cela. Une équipe de 6 personnes sommeliers et vendeurs polyglottes conseillent une clientèle française et internationale. Les Galeries Lafayettes de Paris est le magasin qui accueille chaque année le plus de clients en France. Beaucoup d’étrangers s’intéressent à notre sélection ainsi que de nombreux parisiens connaisseurs qui viennent acheter régulièrement. J’ai pour objectif de faire encore mieux connaître la Bordeauxthèque aux parisiens.”

   

LA BORDEAUXTHEQUE

Groupe Videlot
Galeries Lafayette
Paris







> Le palmares des vins


CLASSEMENT ALSACE
e_alsace.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
REINHART
7 VIGNES
BAUMANN-ZIRGEL
BESTHEIM
GRESSER
Georges KLEIN
René KOCH
G. METZ
P. ARNOLD
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER
(Château d'ORSCHWIHR)
(Victor HERTZ)
(Moulin DUSENBACH)
GEWURTZTRAMINER
D. PETERMANN
BESTHEIM
HAULLER
DUSSOURT
Fernand ENGEL
H. REYSER
HAEGI
GILG
BAUMANN ZIRGEL
C. BLEGER
Pierre FRICK
André HARTMANN
BECKER
(Damien KELHETTER)
TOKAY PINOT BLANC
D. PETERMANN
P. ARNOLD
Cave HUNAWIHR
H. REYSER
René KOCH
SCHLÉRET
Aline et Rémy SIMON
REYSZ-JOST
GILG
Ch.et Dom. FREY
(KELHETTER (PB))
Cave KAES (Muscat)
KIRSCHNER
P. SCHAEFFER
VIELWEBER
SCHLUMBERGER
CREMANTS PINOT NOIR
C. BLEGER
BESTHEIM
Pierre FRICK (PB)
DUSSOURT
Jacques ILTIS
André HARTMANN (PN)
Fernand ENGEL
Ch. et Dom. FREY
HUBER et BLEGER
Georges KLEIN
STOEFFLER
Aline et Rémy SIMON
Christian BARTHEL (PN)
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
STOEFFLER
Fernand ENGEL
Ch.et Dom. FREY
GRESSER
HAEGI
HAULLER
Jacques ILTIS
René KOCH
G. METZ
REYSZ-JOST
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER
BROBECKER
René FLECK



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
BLANCK
Charles BAUR
BECK/REMPART
KOESTEL
Bernard WURTZ
Edgar SCHALLER
A. STENTZ
GEWURTZTRAMINER
Claude BERGER
KLINGENFUS
R. FALLER
SAINT REMY
C. BELLSZ
GSELL
HAEGELIN
(Lucien SCHIRMER)
FACKER-ACKERMANN
TOKAY PINOT BLANC
2 LUNES
André ANCEL
STINTZI*
HALBEISEN (Muscat)
M-C et P. BORÈS
R. KUENTZ
LOBERGER
Robert HEYBERGER
ULMER*
Edmond RENTZ
Charles FAHRER
CREMANTS PINOT NOIR
FREY-SOHLER
J. et C. LINDENLAUB
Eric LICHTLÉ*
Jean-Louis KAMM
VIELWEBER
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Laurent VOGT
Philippe SOHLER

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
Maurice SCHOECH*
GEWURTZTRAMINER
(Cave TURCKHEIM*)
(Léon BOESCH)
(RUHLMANN-SCHUTZ)
TOKAY PINOT BLANC
(Jean BUTTERLIN)
CREMANTS PINOT NOIR
VENDANGES TARDIVES (et SGN)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château FONTBONNE


Une propriété familiale depuis trois générations. Elle a été achetée par le grand-oncle de Philippe Renier, l'actuel propriétaire, en 1939. Vignoble de 33 ha. Une nouvelle réussite avec ce Bordeaux rouge 2011, au nez riche dominé par les petits fruits rouges cuits, tout en harmonie, un vin aux tanins fermes mais soyeux. Le 2010 est un vin de bouche puissante, très fin, bien charnu comme il le faut, très parfumé (griotte, humus...). Poursuivant son évolution, le 2009, médaille de Bronze au concours des vins d'Aquitaine, est coloré, de bouche persistante et riche, au nez de fruits cuits et d'humus, avec des tanins bien équilibrés. Il y a aussi cet excellent Bordeaux Edouard de Fontbonne 2009, 90% Merlot, 10% Cabernet-Sauvignon, au nez dominé par le cuir et les framboises, d'une belle concentration, qui allie distinction et richesse, un vin savoureux, d'une belle finale. Le Bordeaux cuvée Marie rouge 2010, issu uniquement de vieilles vignes, vinification que dans les meilleurs millésimes, élevage en fûts de chêne de 1 à 3 ans, charnu, aux tanins bien présents, harmonieux, est un vin ferme et soyeux à la fois, avec une bouche puissante et persistante. Le Bordeaux blanc Sauvignon est très agréable, tout en nuances, au nez de fleurs, rond et sec à la fois.

Philippe Renier
2, route de Targon
33760 Faleyras
Téléphone :05 56 23 49 36 et 06 07 59 35 45
Télécopie :05 56 23 49 36
Email : chateau.fontbonne@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-fontbonne.com

Château La ROSE- POURRET


Un vignoble familial (depuis 200 ans) de 8 ha. La génération actuelle maintient la tradition en travaillant avec passion les Merlots (70 %) et Cabernets (30%), plantés sur des sols argilo-sableux sur crasse de fer et sables anciens. Labours, vendanges manuelles, vinification très traditionnelle, élevage en barriques neuves renouvelées par 1/3 chaque année... "Le millésime 2013 n’était pas une année facile, nous raconte Philippe Warion, nous avons ramassé le raisin au bon moment et, aujourd’hui, nous arrivons à faire des vins sur la continuité. Ce millésime 2013 sera très bien, tout comme le 2011 ou le 2012, nos clients savent que le travail effectué à la vigne et en cave permet de réaliser chaque année de beaux vins. En 2014, vous pouvez déguster à la cave les 2006, 2008, 2009, 2010, et 2011." On se fait en effet plaisir avec ce Saint-Émilion GC 2011, dense et très parfumé (mûre, humus), avec des tanins ronds mais présents, un vin qui emplit bien la bouche, d'une finale savoureuse. Beau 2010, riche, aux tanins denses, ferme en bouche, tout en nuances d'arômes (griotte, groseille, cannelle), de bouche riche et persistante, très équilibrée, dominée par les fruits cuits, parfait avec une selle d'agneau en persillé de truffe. Le 2009 est de couleur profonde, complexe au nez (pruneau, épices), un vin flatteur et riche aux papilles, aux connotations de cassis et de poivre noir, d'une jolie finale finement épicée. Le 2008, complexe et harmonieux, tout en finesse, aux tanins riches, légèrement épicé comme il se doit, est très représentatif de ce beau millésime classique bordelais, au nez comme au palais (griotte, cannelle, sous-bois...), ample, avec une matière soyeuse. Beau 2006, aux senteurs de cassis, de pruneau et d'épices, racé, savoureux.

Philippe et Laure Warion

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 71 13
Télécopie :05 57 74 43 93
Email : contact@la-rose-pourret.com
Site personnel : www.la-rose-pourret.com

Château La HAIE


Enherbement naturel et travail du sol, pas de produit chimique de synthèse. Un domaine en agriculture biologique et en agriculture biodynamique adhérent Demeter. Des vendanges manuelles égrappées, et une cuvaison en grappes. Voilà un excellent Blaye Côtes de Bordeaux 2011, charnu, d'une jolie rondeur et persistance au palais, aux senteurs de groseille et de cerise mûres, bien élevé. Beau 2010, coloré, riche, avec ce nez d'épices et de fruits rouges à noyau très mûrs, charpenté, ample et parfumé, tout en bouche, de très bonne évolution. Savoureux 2009, harmonieux, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (pruneau, cerise noire), dense et velouté, de bouche complexe. Excellent 2007, au nez puissant et subtil, avec ses notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et une touche poivrée, un vin dense qui commence à se fondre. Séduisant IGP blanc 2011, tout en fraîcheur aromatique, au nez subtil, d'une jolie persistance, un vin intense et parfumé avec des nuances de chèvrefeuille et de pomme. Il y a aussi cet IGP Cabernet-Sauvignon 2011 AB, corsé, qui fleure bon la framboise et les épices, de bonne base tannique.

François Décombe

33820 Pleine-Selve
Téléphone :06 72 94 53 37
Email : francois.decombe@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-decombe.com

DOMAINE VINCENT BACHELET


Domaine de 13 ha de vignes sur la Côte de Beaune, principalement sur Chassagne Montrachet et dans les Maranges, sans oublier Santenay, Meursault et Pommard. Le propriétaire Vincent Bachelet poursuit la tradition paternelle de Bernard Bachelet. Les vins sont vinifiés et élevés dans de magnifiques caves du XVIIIe siècle, ou s’offre un spectacle inoubliable. Une belle occasion pour déguster ce remarquable Chassagne-Montrachet Premier Cru Morgeot blanc 2010, aux notes d’aubépine et de fumé, tout en bouche, gras, un vin de jolie teinte, subtil, parfumé, charmeur au nez comme en bouche, très bien équilibré, d’une belle harmonie. Le 2009, suave, très fin, associe richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des connotations persistantes de noisette et d’abricot mûr. Le 2008, intense, associant structure et finesse, tout en harmonie, un vin typé, gras, ample, de bouche persistante, idéal sur un bar au beurre blanc. Excellent Chassagne-Montrachet rouge 2009, un vin de belle matière, aux tanins fermes, au nez caractéristique de fruits rouges, d’épices et de sous-bois très typé, de bonne garde. À la suite, le Chassagne-Montrachet blanc 2010, un vin avec des notes d’amande, de fruits frais et de miel, associant nervosité et souplesse en bouche, suave, d’excellente évolution. Savoureux Pommard Les Chanlins 2009, très parfumé (fruits rouges frais, humus...), avec cette pointe d’épices caractéristique des belles réussites de l’appellation, complet et harmonieux. Le 2008, avec des senteurs intenses de fruits surmûris et d’épices, de très bonne bouche, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux, poursuit son évolution. Le Gevrey-Chambertin 2010, avec ce nez de griotte surmûrie, est complexe, tout en bouche, de couleur soutenue, aux tanins bien équilibrés, d’une richesse réelle et persistante, un vin qui s’ouvre à peine. Beau Meursault Le Clos du Cronin 2010, tout en structure et parfums (genêt, amande, pêche), de finale complexe, ample et persistante, un vin vraiment racé et charmeur, d’un beau potentiel d’évolution, très classique des grandes réussites de ce beau millésime.

Vincent Bachelet
27, route de Santenay
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 37 27 et 06 19 77 51 87
Télécopie :03 85 91 16 93
Email : bacheletvincent@vinsdusiecle.com
Site : bacheletvincent


> Nos dégustations de la semaine

Château LOUPIAC-GAUDIET


Au sommet de son appellation (voir le Classement). Le vignoble de 28 ha, situé autour du château, bénéficie d’une exposition plein sud et appartient depuis 4 générations à la famille de l’actuel propriétaire Marc Ducau, associé à son neveu Daniel Sanfourche qui en assure la direction. Le vin est issu de vendanges manuelles. Les vignes, très anciennes, certaines ont 40 ans, sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. L’encépagement est très classique (80% Sémillon et 20% Sauvignon). Le climat est idéal, avec ses brumes matinales et ses après-midi ensoleillés de l’automne ; cela permet le développement du fameux Botrytis Cinerea. Procédés traditionnels et méthodes modernes comme le contrôle des températures en cours de fermentation. Pressoir pneumatique. Élevage, cuves Inox ou ciment avec revêtement epoxy.
“Le millésime 2013 a été une année sans grêle, nous raconte Marie-Laurence Sanfourche, avec une belle arrière saison. Cela nous a permis de réaliser une très belle qualité, avec une belle concentration de jus, un millésime rare. Nous proposons à la cave les millésimes 2003, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010 et 2011. Le 2011 a une belle concentration alliée à une forte présence du fruit, beaucoup de fraîcheur et une belle longueur. Ce millésime fait notre fierté !”
Elle a raison et on le voit quand on savoure ce remarquable Loupiac Château Loupiac-Gaudiet 2011, de robe brillante et limpide, de bouche savoureuse, avec cette suavité bien caractéristique, intense, aux nuances de brioche et de pêche cuite, de garde. Beau 2010, de belle couleur dorée, au nez riche dominé par des notes de pain grillé et de fruits macérés, mêlant délicatesse et intensité. Exceptionnel 2007, fort bien élevé en barriques, un vin ample au nez comme en bouche, aux notes discrètes de citron confit et de fleurs blanches, frais et onctueux à la fois, très bien équilibré, de bouche pleine, un vin qui poursuit sa belle évolution. Le 2003, gras, aux senteurs tenaces, d’un grand classicisme, tout en finesse aromatique (petits fruits frais, noisette, pain grillé), un vin qui poursuit une belle évolution. Beau rapport qualité-prix. 

Daniel et Marie-Laurence Sanfourche

Clos des LAMBRAYS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Vient d’être racheté par LVMH. Le vignoble de ce (très) Grand Cru de Morey-Saint-Denis (c’est le plus grand d’un seul tenant de la Côte-de-Nuits (8,70 ha), situé à une altitude de 250 m, très vieilles vignes), est constitué de 3 climats géographiques : Meix Rentier, la terre la plus lourde et la plus argileuse ; les Larrets, la partie la plus pentue exposée à l’est, et les Bouchots, une partie bien ventilée sur la partie haute, en sortie de la combe de Morey, et bien protégée des vents du nord dans la partie basse. Cette complémentarité géologique et climatique est déterminante et explique en partie la grande finesse et la complexité des Vins. Le sol marneux, qui domine dans le haut du clos, favorise l’élégance des Vins, tandis que le bas, plus argilo-­calcaire, produit des Vins puissants et charpentés.
“Ces dernières années, me raconte Thierry Brouin, nous avons fait de petits rendements, les qualités sont excellentes mais avec leurs caractéristiques propres.
- 2009 : un vin assez “solaire”, belle maturité, tanins bien présents et mûrs, très flatteur, un vin très abouti.
- 2010 : un vin plus tendu, avec beaucoup d’énergie, très bel équilibre acidité-tanins, un millésime bien classique “bourguignon” avec plus d’acidité, très bonne typicité et qui peut se conserver en cave quelques années.
- 2011 : c’est un “super 2007”, pour ceux qui ont apprécié ce millésime, ce n’est pas un “monstre” c’est un vin tout en dentelle, qui plaît beaucoup, très agréable à déguster dès maintenant, très aromatique (fruits noirs et épices). Le 2011 est très marqué par le terroir du clos des Lambrays, ce qui est très intéressant, minéralité, longueur, finesse, élégance.
- 2012 : très petits rendements, ce qui nous a permis d’extraire le meilleur, nous avons éliminé les grains qui n’étaient pas dignes du clos des Lambrays, à la vendange nous avions des degrés naturels de 13,5°, ce qui est assez extraordinaire. Le 2012 sera un millésime qui marquera la décennie, malheureusement il y aura très peu de quantité. Ce sont des Vins très gras, très riches, d’un gros potentiel qualitatif, une intensité de couleur incroyable, il y aura aussi très peu de Puligny-Montrachet.”
- En 2013, les Vins ne sont pas si mal que ça !, nous explique Thierry Brouin. L’année n’a pas été facile, il ne fallait pas trop attendre. Heureusement, nous avons commencé les vendanges le 2 octobre, je n’avais pas vu des vendanges aussi tardives depuis 25 ans ! Ce fût une vendange difficile, nous avons été obligés de nous arrêter deux fois avec la troupe d’une vingtaine de vendangeurs. Nous n’avons pas eu les maturités de 2012 mais après tri, nous avons fait 20 hl de rosé que j’ai expédié à ma clientèle japonaise qui tenait à avoir le vin pour célébrer la fête des cerisiers en fleurs qui a lieu en mars !
Nous avons rentré des raisins entre 11,8° et 12,3°, et finalement nous avons atteint les 13° ce qui n’est pas mal. Ce millésime 2013 est un vin très équilibré avec de jolies acidités, des couleurs magnifiques, le vin est toujours surprenant... J’ai décidé de laisser les vendanges entières, les rafles étaient très belles, en parfait état sanitaire, pas trop grosses, nous avons fait des cuvaisons d’une quinzaine de jours. Je préfère laisser les fermentations malolactiques se faire naturellement, tout en douceur. J’ai pris la bonne décision cette année de laisser la vendange entière car les fermentations s’effectuent bien mieux. Je choisis selon la qualité de la rafle. En 2003, par exemple, la rafle était énorme avec de toutes petites baies, j’avais alors choisi d’érafler.
Ce 2013 est un vin d’une belle couleur soutenue, avec beaucoup de fruité, une très belle longueur, un vin qui risque de nous surprendre favorablement. Pour l’élevage en bois nous faisons comme à l’accoutumée, 50% en fûts. Pour les rendements, nous sommes à 28 hl/ha (pour 34 hl/ha d’habitude), nous sommes très optimistes pour la qualité du vin, il met du temps à se faire mais, souvent, c’est un gage de qualité."
Formidable clos des Lambrays Grand Cru 2012 (élevage 50% en fûts neufs pendant 18 mois), de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges, d’épices, aux tanins bien enrobés, un vin riche, très distingué, racé, qu’il faut savoir attendre. Exceptionnel 2011, très typé, d’une belle onctuosité en bouche, un vin délicat mais de bouche intense, complexe et très élégant à la fois, très marqué par son terroir, de robe intense, aux nuances caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre, associant structure et finesse, d’excellente garde. Le 2010 est fantastique, aux arômes de fruits macérés et d’épices, riche, de teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse, ampleur et charpente, aux tanins bien soyeux et très équilibrés, un grand vin, de très belle évolution. Splendide 2009, de couleur intense, au nez dense et subtil, avec ces connotations de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, un très grand vin puissant qui commence à se fondre et à développe en bouche des nuances de prune cuite et d’humus, vraiment prometteur. “Ce 2009 est un vin complet, riche, qui sera meilleur à déguster avant le 2008, me précise Thierry Brouin. Nous n’avons récolté que 32 hl/ha, un faible rendement et toutes les étapes de la vinification se sont très bien déroulées, c’est un vin que la nature a gâté. C’est d’ailleurs un millésime qui a déjà une belle réputation et c’est justifié. Nous avons rentré la vendange entière donc nous avons une couleur un peu plus soutenue que d’habitude. C’est un vin qui a une belle aptitude au vieillissement, d’un bel équilibre, un vin complet et très harmonieux. Fidèle à son terroir, nous retrouvons dans ce clos des Lambrays, les arômes typiques de fruits noirs, les notes de cassis et d’épices. Une jolie rondeur, bien soutenue par des tanins fondus mais bien présents, flatte le palais. Très bel équilibre pour ce très joli vin d’une grande complexité qui promet des moments de dégustations inoubliables.”
Très beau 2008, de robe pourpre intense, aux tanins mûrs, solide, gras et complet, d’une belle harmonie, d’une grande persistance aromatique, aux connotations de prune, de cannelle et de truffe, un vin racé et prometteur. “Le 2008, poursuit Thierry Brouin, est marqué par de petits rendements de 26 hl/ha, une petite récolte due à des tris importants. Ce qui s’impose à la dégustation est ce très bel équilibre avec un support acide qui souligne juste la structure. Le terroir ressort vraiment. J’ai pris soin de vendanger des raisins mûrs à point et non pas surmûris qui nuisent à l’élégance et à la délicatesse du vin. J’ai fais des tris sévères pour ne garder que les meilleurs grains. Le 2008 offre une grande fraîcheur, un très bel équilibre tanins-acidité, une très belle robe, c’est un très beau millésime nettement au-dessus de la moyenne, avec un joli potentiel de garde. Nous avons fait l’élevage habituel 50 % fûts neufs, sans collage, ni filtration.” Superbe 2007, d’un beau rouge foncé brillant, avec des tanins riches et soyeux à la fois, de bouche intense où dominent le pruneau, les petits fruits noirs surmûris et le poivre noir. Le 2006, tout en bouche, est coloré et racé, au nez de fruits macérés, de violette et d’épices, un grand vin qui associe finesse et charpente, harmonie et richesse, de garde. “Le millésime 2005 est exceptionnel, explique Thierry Brouin, la vendange ressemblait à celle de 1990, c’est un vin de cette veine-là, alors que j’ai une nette préférence pour le 2005 que je trouve plus structuré. Le vin présente un superbe équilibre entre acidité et fruit, un fruité exceptionnel d’une grande fraîcheur et complexité à la fois. Les tanins sont bien fondus, enrobés et veloutés, c’est le millésime idéal qui associe à la fois le cépage et le terroir, ce qui est rare lorsque les deux sont présents. Nos vignes de 65 ans d’âge moyen se sont parfaitement exprimées et on tient un millésime vraiment hors normes.” Le 2005 est en effet de grande race, donc, avec des arômes de fruits surmûris, de cannelle et de poivre, au nez intense, un vin tout en charpente, ample, soyeux, harmonieux, de très grande évolution. Exceptionnel Puligny-Montrachet Premier Cru blanc clos du Cailleret, d’une grande minéralité, un vin tout en finesse, où complexité et persistance aromatique s’associent au nez comme en bouche, très marqué naturellement par son terroir, au bouquet subtil de vanille, de rose et de tilleul (très vieilles vignes, quantité très limitée).
Direction : Thierry Brouin

G. PIERRARD


Après avoir été Chef de caves dans deux maisons de Champagne, Gérald Pierrard a choisi de mettre son savoir-faire au service d'un Grand Cru. Il exploite donc avec sa femme environ 2 ha de vignes. Une petite production cousue main.
Fidèle à lui-même, le Champagne Blanc De Blancs Grand Cru Cramant Millésime 2000, un pur Chardonnay issu d'une seule parcelle de vieilles vignes, est distingué, alliant subtilité et complexité, intense au nez (agrumes, tilleul, pain grillé), riche et structuré (25€). Le brut Grand Cru Cramant Blanc De Blancs, aux notes de noisette et d'abricot sec, de mousse fine, est une cuvée fine, élégante et dense à la fois (17€). Toujours en confiance.
Evelyne et Gérald Pierrard
411, rue Ferdinand Morêt
51530 Cramant
Tél. : 03 26 51 90 25
Fax : 03 26 58 93 90

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012
Edition du 01/05/2012
Edition du 24/04/2012
Edition du 17/04/2012
Edition du 10/04/2012
Edition du 03/04/2012

 



Jean-Yves LAROCHETTE


GOSSET


Château des BROUSTERAS


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Château CANON-CHAIGNEAU


PIPER-HEIDSIECK


Château HAUT-MOUSSEAU


Pierre MIGNON


Château FONTBONNE


Château d'EMERINGES


Château du MOULIN VIEUX


AUVIGUE


Domaine de L'HERBE SAINTE


Château des ROCHETTES


Domaine CHARBONNIER


Château REDORTIER


Domaine GUIZARD


Château BELLEGRAVE


Domaine de VIAUD


Philippe de LOZEY


Château HAUT-CALENS


Domaine du CHAILLOT


Clos JEAN


POL ROGER


Domaine Michel PRUNIER et Fille


GODINEAU Père et Fils


Domaine La MEREUILLE


Château La MARZELLE


Château BELLES-GRAVES


Château BROUARD


Domaine de la PALEINE


Château PÉROUDIER


BARDY-CHAUFFERT


Zoémie de SOUSA


Domaine du P'TIT ROY



 

 

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Mentions légales