Les Vins Coups De Coeur

Edition du 24/09/2019
 

Domaine de Sarry

Talent

Domaine de SARRY


“Pour parler de la vendange 2018, nous avons commencé le 13 septembre, nous précise Christelle Senotier. Nous avons eu la surprise d’avoir des rendements tout à fait corrects, contrairement à ce que nous redoutions, les grains étaient petits mais gorgés de jus. Les taux de sucre étaient très importants, donc, les bonnes conditions réunies pour faire du bon vin. Les vins vont titrer naturellement autour des 15° d’alcool, ce qui est tout de même inhabituel mais ne nuit en aucun cas à la qualité, il faut que tout cela se fonde à l’élevage. Nos vins à la vente sont les millésimes 2015, 2016 et 2017 en blanc. Nous sommes en rupture de stock pour le rouge.” “ Le Domaine viticole de Sarry, raconte Nicolas Brock, est un site d’informations culturelles et historiques. Un vin séduit comme une musique séduit. Il n’est pas nécessaire d’en connaître le solfège pour en apprécier la beauté. Il n’est pas nécessaire de se faire expliquer un bon vin, ou de chercher le secret d’une hypothétique recette. Un bon vin doit ravir celui ou celle qui le déguste sans explication et sans folklore, c’est à cette évidence que nous travaillons. C’est à cette seule condition que la beauté peut évoluer et vivre. Le vin s’adresse au corps et à l’esprit, et la raison n’intervient que pour couronner cette magie. Lorsqu’un dégustateur me dit qu’il n’est pas connaisseur, je lui tends une oreille attentive car nul n’étant prophète en son pays, je sais que je vais apprendre quelque chose. La qualité n’est pas figée dans la méthode ou la tradition, elle habite chez l’Autre et nous devons aller la chercher sans fantasme et sans illusion.“

   

Domaine de Sarry

Christelle Senotier et Nicolas Brock
Route de Bourges
18300 Le Briou de Veaugues
Téléphone : 02 48 79 07 92
Télécopie : 02 48 79 05 28
Email : info@sarry.org




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château Les GRAVES


Propriété familiale depuis 4 générations, où le fils, Julien, qui travaillait avec son père depuis huit ans, est désormais gérant.  “De 5 ha en 1910, l'exploitation s'étend aujourd'hui sur 20 ha. Chaque génération a contribué à cet agrandissement et a su amener son savoir faire et son expérience pour développer le vignoble. Tout en respectant la tradition, nous travaillons dans un souci de modernité, car ceci est nécessaire à l'évolution qualitative de nos vins. Ainsi nous faisons de notre domaine un espace dynamique et moderne tout en conservant les techniques traditionnelles de vinification qui donnent au vin toute sa saveur et sa qualité. C'est avant tout la passion du vin et de la vigne qui nous unit et qui donne à notre domaine cet esprit de famille qui leur est propre. Le vignoble est exposé sur coteaux sud-ouest, avec des sols en majorité argilo-graveleux. Beaucoup de soins sont apportés à la préparation des vignes (effeuillage et éclaircissage, vendanges manuelles pour les raisins blancs et les rouges des meilleurs coteaux...).” Leur Blaye Côtes de Bordeaux rouge Réserve 2015, à la fois plein et distingué, aux notes persistantes de fruits mûrs (cassis et framboise) et de réglisse, est un vin qui allie concentration aromatique, ampleur des tanins et distinction en bouche, parfait avec un feuilleté d'escargots aux champignons ou une galantine de canard au foie gras. Le Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2015, corsé, bien équilibré, est persistant, au nez dominé par les sous-bois et les petits fruits noirs très mûrs, un vin complet qui séduit par sa richesse aromatique. Goûtez le Bordeaux Clairet, issu d’une macération de 24h des Merlot 60%, Cabernet franc 20%, Cabernet-Sauvignon 20%, de belle teinte soutenue, tendre, à prévoir sur des sardines ou un poulet à la chinoise. Quant au Blaye Côtes de Bordeaux Réserve blanc 2016, élevage sur lies fines quatre mois en barriques, de robe jaune clair, bouqueté, séduisant par sa suavité et sa persistance d’arômes en finale

Jean-Pierre et Julien Pauvif
Scea Pauvif - 15, rue Favereau
33920 Saint-Vivien-de-Blaye
Téléphone :05 57 42 47 37
Email : info@cht-les-graves.com
Site personnel : www.chateaulesgraves.com

Vignobles CHAIGNE et Fils


Une histoire de passion familiale pour ce domaine de 50 ha, où trois générations travaillent ensemble. Des ancêtres cultivateurs sont identifiés depuis au moins 6 générations sur ce domaine familial viticole du bordelais. Dès le début du XXe siècle, les arrière grands-parents, puis les grand-parents du propriétaire actuel Régis Chaigne exploitent des terres et vignes à Cantois d'une part (lignée paternelle) et à Saint-Laurent-du-Bois (lignée maternelle). Régine et Jean-Claude, ses parents, perfectionnent l'exploitation à partir du début des années 1970, sélectionnent leurs terroirs, modernisent l'outil de vinification, réalisent les premières mises en 1975, destinées à une clientèle d'amis développée par le bouche à oreilles. Régis s'associe à ses parents en créant avec eux “Vignobles Chaigne et Fils” en 1992. Il poursuit le développement, acquiert de nouvelles parcelles, développe la vente aux professionnels, modernise le chai, constitue une équipe. Vous allez apprécier ce Bordeaux Château Ballan-Barquette cuvée Prestige 2016, misant sur la concentration qui se mêle à une distinction certaine en bouche, un vin riche, très structuré, complet et très parfumé (prune, griotte, moka). Rafraîchissant Bordeaux rosé 2018, d’une jolie teinte, sur la gourmandise, beau Bordeaux blanc 2017, qui développe ces notes d’agrumes bien spécifiques, un vin de robe brillante, aux nuances de fougère et de pomme au palais, d’une jolie rondeur, suave et persistant, tout comme l’Entre Deux Mers 2017, qui est franc, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité séduisante, d’une jolie persistance. Goûtez le Bordeaux mœlleux 2018, d’une robe dorée, alliant puissance et finesse, au nez de rose et de brioche, vraiment particulièrement séduisant.

Eléonore et Régis Chaigne
Château Ballan-Larquette
33540 Saint-Laurent-du-Bois
Téléphone :05 56 76 46 02
Email : regis@chaigne.fr
Site personnel : www.chaigne.fr

Domaine de GRANDMAISON


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. La vigne est présente depuis longtemps au Domaine de Grandmaison : dès le XVIIIe siècle, Monsieur de Belleyme, Ingénieur cartographe du Roi Louis XV, mentionne notre crû alors appelé Barreyre. Au fur et à mesure des époques, la production de vin s’est parfois interrompue, (à cause du gel, du phylloxéra), et a parfois fait place à la polyculture. Grandmaison a aussi fait office de maison de campagne. François Bouquier, qui avait dû quitter son Cantal natal au début du vingtième siècle, y fit quelquefois les vendanges et acquit le domaine en 1939, quand il sut qu’il était à vendre. Puis, à partir de 1970, Jean (son fils) et son épouse Françoise reconstituèrent le vignoble et entreprirent la construction de l’actuel cuvier. Grandmaison entrait alors à nouveau en production. Depuis 1988, c’est François (leur fils) qui vinifie et avec son épouse Mayi, tous deux se consacrent à la propriété familiale depuis 1993. François Bouquier nous dit avoir été atteint par le gel à 90%, les 10% restants sont de très bonne qualité, et ce 2017 sera une année réussie avec un bel équilibre, mais il n'aura pas le panache du 2016. Les ventes en 2018 s'orientent pour les rouges vers les 2013, 2014 et 2015, et les blancs 2016 et 2017. Chaque année, renouvellement de certaines parcelles et changement de matériel, si nécessaire. Chez les Bouquier, nous rappelle-t-il, toujours la même devise : 1 seul vin rouge, 1 seul vin blanc ! Coup de cœur pour ce beau Pessac-Léognan rouge 2015, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes de mûre et d’humus, bien charnu comme il se doit, de très bonne charpente, aux tanins harmonieux, un vin distingué, ample, de bouche pleine. Le 2014, au nez de violette et de sous-bois, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles et intenses de fruits rouges surmûris, aux tanins amples mais bien fondus, est très harmonieux.  Excellent 2013, savoureux, aux notes de groseille et d’humus, mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Le 2012 est de jolie couleur soutenue, bien charnu, tout en nuances aromatiques (fruits macérés, épices), de robe foncée, de bouche complexe où dominent la prune, le cuir et les sous-bois, aux tanins doux, avec une finale très persistante. Le 2011, de couleur intense aux reflets noirs, est un vin généreux, avec des arômes de fruits rouges et d'épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant, idéal sur des noisettes d'agneau aux flans de légumes ou un filet de veau en croûte de cèpes. Remarquable 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d’épices, gras, aux tanins très équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Le 2008, de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale. Remarquable Pessac-Léognan blanc 2016, gras, dense, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, de bouche suave, mêlant finesse et persistance. Le 2015, au nez délicat, aux connotations d’agrumes et de fleurs blanches, est tout en élégance. Excellent 2014, aux nuances de fleurs, finement poivré, gras mais nerveux, très bien équilibré, de bouche parfumée et ample, quand le 2013 est un vin sec mais suave, de jolie robe dorée, très rond, très fruité, de bouche puissante et persistante, aux notes d’amande et pêche. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

François et Mayi Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr

DOMAINE CRET DES GARANCHES


Au sud du Mont Brouilly, Sylvie Dufaitre-Genin, viticultrice, produit du Brouilly et Côte-de-Brouilly et cultive avec conviction ses 11,65 ha de vignes, cépage Gamay noir à jus blanc. Elle élève patiemment son vin pour obtenir des millésimes dignes de ses aïeuls vignerons, présents à Odenas depuis 1752. Le vin prend alors sa robe rubis et ses arômes de fruits rouges et de fleurs dans la cave. L’attention permanente et la passion de Sylvie Dufaitre-Genin font le reste. “Depuis plusieurs années, précise-t-elle, le Crêt des Garanches s’est engagé dans une démarche respectueuse de la nature en supprimant l’utilisation des insecticides sur son exploitation. Afin de garantir le bon développement des vignes de Gamay noir à jus blanc qui produisent le vin du domaine, c’est la régulation naturelle de la faune et la flore locale qui remplit son œuvre. Tous les ans, les vignes, d'une moyenne de 40 ans d’âge, sont vendangées à la main. Ensuite ces raisins sont vinifiés selon la méthode traditionnelle beaujolaise, ce qui confère au Brouilly et Côte-de-Brouilly leurs caractères si particuliers.” Une référence, avec ce Côte-de-Brouilly 2017, médailles d’Or Gamay du Monde et à Mâcon, avec ces senteurs intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (groseille, mûre), ferme et parfumé en bouche, aux tanins équilibrés, un vin qui mêle structure et distinction, d’excellente évolution. Le Brouilly cuvée Spéciale 2017, avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, aux nuances de framboise et de poivre, est de bouche dense et persistante, une réussite. Quant au Brouilly 2017, mono cépage Gamay noir à jus blanc, vignes de 40 ans en moyenne, il est particulièrement savoureux et finement bouqueté, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux tanins ronds, un vin à la fois puissant et souple, et le 2018, dans la lignée, arrive sur le marché.



69460 Odenas
Téléphone :04 74 03 41 46
Télécopie :04 74 03 51 65
Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr
Site : cretdesgaranches
Site personnel : www.cretdesgaranches.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château d'OLLIÈRES


Quand, au début des années 2000, Hubert et Charles Rouy visitent cette belle propriété pour la première fois, ils pressentent immédiatement son potentiel. Ce ne sont pas tant les vieux murs chargés d?histoire qui provoquent alors leur coup de cœur, mais la nature qui les entoure. Il suffit aujourd?hui de déguster une gorgée de leur vin pour saisir toute la pertinence de leur jugement !
Voilà un excellent Coteaux-Varois-en-Provence rouge 2016, 50% vieux Grenache et 50% Syrah, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de mûre, alliant charpente et souplesse (9,30€). Le Coteaux-Varois-en-Provence Haut du Pigeonnier blanc 2018, 90% Rolle et 10% vieux Ugni Blanc, de belle robe jaune pâle, d?une suavité agréable en finale.
Beau Coteaux-Varois-en-Provence rouge Prestige 2015, 50% vieux Grenache et 50% Syrah, aux arômes de fruits cuits et d?épices, riche et coloré, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, d?excellente garde et parfait, notamment, sur un Baeckeoffe de lapin à la moutarde ou des tendrons de veau confits aux carottes (14,50€).
Très séduisant Coteaux-Varois-en-Provence rosé Prestige 2018 , 50% Grenache, 30% Cinsault et 20% Syrah, persistant, de belle teinte, bien fruité au nez comme en bouche, à ouvrir sur une cuisine exotique, ample comme le Coteaux-Varois-en-Provence blanc Prestige 2018, 95% Rolle et 5% vieux Ugni Blanc, qui allie nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, marqué par ces notes de fleurs blanches, très bien vinifié, de bouche persistante avec une finale savoureuse.
Vous apprécierez également ce Coteaux-Varois-en-Provence rosé Haut de L?Autin 2018, 30% Grenache, 30% Cinsault, 20% Syrah et 20% Vermentino, de robe brillante, au nez prononcé d?agrumes et de fruits frais, tout en rondeur et en souplesse, parfait sur une grillade de poissons, et le Coteaux-Varois-en-Provence rouge Haut de L?Ermitage 2015, 40% Grenache, 40% Syrah et 20% Cabernet-Sauvignon, élevé en barriques, qui est de robe profonde, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin qui poursuit son évolution (19,70€).

Charles Rouy
Rue du Château
83470 Ollières
Tél. : 04 94 59 85 57
Email : info@chateau-ollieres.com
www.chateau-ollieres.com


Domaine BANNERET


Domaine de MONTINE



> Les précédentes éditions

Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018

 



Château FRANC LARTIGUE


Jean-Claude et Didier AUBERT


CLOS DES LUNES


Vins LAMBERT


BOURGEOIS-BOULONNAIS


Vignoble André HARTMANN


Château RAYMOND-LAFON


BRIXON-COQUILLARD


Château du GRAND BOS


Château VIEUX RIVALLON


BARDOUX Père et Fils


Château LESPAULT-MARTILLAC


Château PONTAC-MONPLAISIR


Xavier LORIOT


Château HAUT-BERGERON


GODINEAU Père et Fils


Château La HAIE


Château MONTROSE


Domaine de la CASA BLANCA


Château MAUVINON


Château ST ESTEPHE


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Château BRAN de COMPOSTELLE


Château MELIN


Château La GRACE FONRAZADE


Château de PANIGON


Domaine PETIT & Fille


Château BRONDELLE


Château des PEYREGRANDES


Cru du PARADIS


BADER MIMEUR


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES



DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHAMPAGNE GOSSET


CHARLES SCHLERET


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


H. DARTIGALONGUE ET FILS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales