Les Vins Coups De Coeur

Edition du 25/10/2022
 

L’excellence du Mas du Novi

Sommet

MAS DU NOVI


Une belle et grande propriété de 100 ha dont 42 ha de vignes d’un seul tenant. Le vignoble est implanté sur des terres à flanc de coteaux et de compositions diverses : marno-sableux, calcaires, limoneux, sablo-caillouteux ou bien de grès..., bien venté, bien protégé dans un écrin entouré de falaises, de bois et de garrigues, comme dans un enclos. Des conditions idéales pour réussir de grands vins Bios. “Cela fait plus de dix ans que nous travaillions les vignes en Bio, nous avons fait la conversion pour que notre travail soit reconnu”, nous dit Thierry Thomas, le Directeur. Mas du Novi 2019 : ce vin est l’essence même du Domaine de Novi, 85% Syrah, 12% Grenache et 3% Mourvèdre, très petits rendements de 25 hl/ha, élevage de 15 mois en barriques. Voluptueux en bouche, arômes de réglisse et de garrigue, tanins soyeux, vivacité, bel équilibre en bouche, bonne persistance. N de Novi 2014 : Syrah 100%, rendement 15 hl/ha, macération de quelques 5 semaines sur vendange égrappée, foulage aux pieds, élevage 18 mois en demi-muids. Belle robe pourpre aux reflets violets, les fruits rouges et les épices explosent en bouche, notes de vanille et caramel. Nez très intense et complexe, attaque puissante en bouche, toutefois, les tanins sont bien fondus, persistance exceptionnellement longue, très belle harmonie entre fruits et épices. Prestigi 2017 : la cuvée emblématique du Domaine, 85% Syrah, 13% Grenache, le reste en Mourvèdre. Elevage 12 mois en barriques. Très belle robe sombre, nez complexe de fruits mûrs, de vanille et de grillé. Arômes de violette et de fruits noirs, tanins puissants mais enrobés, bouche ronde et friande. Ô de Novi 2019 : à l’étiquette turquoise, le premier vin Bio de la propriété : fruité prédominant, de la fraîcheur et rondeur, du croquant et de la vivacité, bel équilibre. Chardonnay Fût 2020 : ce 100% Chardonnay est issu d’un petit rendement de 30hl/ha, il est élevé 12 mois en barriques et demi-muids. Belle robe or clair brillant, bouche ample, puissante, riche, élégants arômes de fruits blancs soulignés par des notes de fruits secs, beaucoup de matière veloutée, un vin bien équilibré à la finale finement boisée, une cuvée très élégante. Le Chemin de Novi 2018 : 60% Syrah, 40% Grenache, rendement de 40 hl/ha, élevage en cuve Inox. Robe grenat sombre presque violine, nez chaleureux, arômes de fruits mûrs, notes épicées, bouche souple, très fraîche, riche, généreuse, prédominance du fruit, bel équilibre, un vin idéal sur une côte de bœuf. Le Point 2019 : La toute nouvelle cuvée le Point 2019, 100% Grenache vinifiée et élevée en jarres de terre cuite. La vinification en jarre confère au vin beaucoup de finesse, d’élégance, beaucoup de fruit, un vin très fin, très facile à boire avec beaucoup de vivacité. Lou Rosa 2021: Syrah, Grenache, Carignan, Cinsault, rendement de 50 hl/ha, très joli rosé par pressurage direct avec sélection des jus. D’une belle robe rose saumonée, aux reflets bleus, nez puissant d’agrumes, de fraise et de fleurs blanches, très bel équilibre en bouche avec une pointe d’acidité qui contre-balance la rondeur et apporte cette belle fraîcheur.

   

L’excellence du Mas du Novi

Famille Palu - Directeur : Thierry Thomas
Domaine Saint-Jean-du-Noviciat - D5 - Route de Villeveyrac
34530 Montagnac
Téléphone : 04 67 24 07 32

Email : contact@masdunovi.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Robert KLINGENFUS


Cinq générations de passionnés : Guillaume Klingenfus s’installe à Molsheim en 1863, il acquiert les premiers arpents de vignes. Charles Klingenfus est né en 1886, grâce à la qualité des vins produits, il devient fournisseur officiel d'Ettore Bugatti constructeur de la célèbre marque à Molsheim. Antoine Klingenfus né en 1927, vraie cheville ouvrière, a créé la marque Pur Sang avec le Gewurztraminer Bugatti en 1963. Robert Klingenfus né en 1959, développe les ventes à l'export, et est secondé, par Guillaume, 5e génération. “En 1998, précise Robert Klingenfus, j’ai adhéré à l’association Tyflo (viticulture raisonnée intégrée) et mis en pratique des mécanismes naturels pour élaborer des vins équilibrés avec l’empreinte du millésime et du terroir. Avec Guillaume, nous avons créé notre première cuvée de vin naturel sans sulfites en 2012. Nous avons investi dans une cave écologique, à faible production d’oxygène et de carbone. Aujourd'hui, nous sommes certifiés HVE (Haute Valeur Environnementale) mise en place par l’Union Européenne pour une agriculture durable.” Guillaume Klingenfus nous dit qu'ils exploitent aujourd'hui un domaine de 25 ha avec la mise en place de nouveaux terroirs. Ils sont en cours de certification pour devenir Vignerons Engagés. Nous aurons également l'occasion de découvrir cette année un relooking de leur cuvée Bugatti. Beau Gewurztraminer Clos des Chartreux 2019, il développe des nuances de fruits secs persistantes, un beau vin de bouche nerveuse et dense à la fois, à prévoir avec une tranche de lieu aux herbes ou un veau aux fruits secs. Le Gewurztraminer Signature 2020, à dominante d’abricot et de lis, de bonne bouche parfumée, est un joli vin épicé et complexe. Superbe Pinot Gris Grand Cru Bruderthal 2020, d’une grande finesse, au nez complexe et délicat fleurant bon le genêt, la pêche et les noisettes, que l’on vous conseille de déboucher avec des escalopes de foie gras au pain d'épices ou un faisan au chou. Excellent Pinot Noir Signature 2019, de couleur grenat, riche au nez, avec des connotations subtiles de cerise et d’humus, puissant et parfumé, bien typé comme ce Muscat Clos des Chartreux 2020, de belle robe jaune d’or, au nez de noisette, rond et persistant, très aromatique.

Marie-Antoinette, Robert et Guillaume Klingenfus
60, rue de Saverne
67120 Molsheim
Téléphone :03 88 38 07 06
Email : alsace-klingenfus@orange.fr
Site personnel : robert-klingenfus.plugwine.com

ROGGE-CERESER


Une exploitation familiale de 10 ha, où l’on cultive en lutte raisonnée. Chambres d’hôtes. Une valeur sûre avec ce Champagne Millésime 2016, intense, savoureux, de bouche fraîche, de jolie robe dorée, très fin, d’une belle harmonie, aux senteurs de noix, de pamplemousse et de rose, très séducteur au palais. Beau brut cuvée Excellence, assemblage constitué exclusivement de cœurs de cuvées, 60% de Pinot noir et de 40% chardonnay, avec sa séduisante étiquette orange, de mousse légère et abondante, d’une belle harmonie, tout en fruité et finesse, une cuvée souple, aux arômes délicats de narcisse et de coing, c’est un beau Champagne comme la cuvée de Réserve (médaille d’Argent concours de Vignerons Indépendants 2018), majoritaire en Meunier, fin et riche à la fois, parfumé, au nez dense (abricot, brioche), à déboucher sur une alose à l'oseille ou un vacherin aux marrons glacés. Le rosé de saignée, une macération de Pinot meunier et de Pinot noir pendant minimum 72h, présenté dans une jolie bouteille, qui fait ressortir l’intensité de sa robe, est également bien réalisé. Agréable brut cuvée Sous-bois, de bulles fines, aux senteurs de pêche et d’amande, il est de bouche séduisante par sa finale veloutée mais tout en fraîcheur.

Benjamin Rogge
1, impasse des Bergeries
51700 Passy-Grigny
Téléphone :03 26 52 96 05
Email : info@rogge-cereser.fr
Site personnel : www.champagne-rogge-cereser.fr

Château des PEYREGRANDES


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine s’étend sur 25 ha comprenant des vieilles vignes de Carignans de plus de soixante-dix ans enracinés sur les schistes des coteaux de La Serre, exposés plein sud à 400m d’altitude, derniers contreforts des Cévennes encerclés par le parc naturel régional du Haut-Languedoc, complétées de Grenache, de Syrah, de Cinsault et de Mourvèdre. Depuis 2007, les cépages Roussanne et Marsanne viennent enrichir cette palette permettant l’élaboration d’un grand vin blanc. Plusieurs générations se sont succédées sur le domaine Bénézech-Boudal depuis la fin du siècle dernier. Depuis 1995, sa fille Marie-Geneviève Boudal et ses enfants Hervé et Laurent perpétuent la tradition mise en place ici depuis la fin du XIXe siècle. L’exploitation est certifiée au titre de l’Agriculture Biologique Ecocert. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Marie-Geneviève Boudal-Bénezech considère que “l’année 2021 a été compliquée au niveau des vendanges. En effet, la moitié du vignoble a gelé, nous avons donc eu pas mal de perte (50%). Mais pour ce qui a pu être récolté, la qualité s’est maintenue sans problème. Pour les vignes non gelées, on a attendu la maturité, comme à notre habitude, pour vendanger. On a fait le rosé à base de Mouvèdre, ce qui lui apporte une touche particulière cette année. Pour les vins en vente en 2022 : des vins de 2019, avec un petit peu de 2020, notamment la Cuvée Marie Laurencie. Courant d’année, on passera un peu sur le 2020 pour d’autres cuvées, comme la Cuvée Charlotte. Nous avons une nouvelle cuvée qui sortira courant 2022, millésime 2019, à base de Grenache avec un peu de Mourvèdre. Cette cuvée, déjà en bouteille, sera haut de gamme. Elle devrait avoir pour nom Peyregrandes N°6. Au niveau des nouveautés sur le domaine, on restructure certaines vignes. Nous en avons arraché certaines très vieilles pour les replanter, notamment en Syrah. Nous avons un plan de plantation sur deux ans.” Remarquable Faugères rouge Marie-Laurencie 2020, 40% Syrah, 40% Grenache et 20% Mourvèdre, élevage en cuves Inox, un vin comme on les aime, de robe pourpre, souple et corsé à la fois, de bouche puissante aux nuances de griotte, vraiment prometteur comme le Faugères rouge Charlotte 2019, Carignan, Syrah, Grenache, au nez intense où s’entremêlent les fruits mûrs et l’humus, c’est un grand vin corsé, avec des tanins présents et savoureux, très bien élevé, certainement l’une des plus jolies bouteilles de la région. Le Château des Peyregrandes rouge 2019, Syrah 50%, Grenache 50%, élevé en cuves Inox, aux arômes de fruits cuits (cerise noire, groseille...) et de cannelle, légèrement poivré, est riche et de jolie garde.

Marie-Geneviève Boudal-Benezech
11, chemin de l'Aire
34320 Roquessels
Téléphone :04 67 90 15 00 et 06 10 84 42 06
Email : chateau-des-peyregrandes@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudespeyregrandes
Site personnel : www.chateaudespeyregrandes.com

DOMAINE DE ROSIERS


Le vignoble de Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie s'étend sur trois communes : Saint-Cyr-sur-Rhône, Ampuis, Tupin-et-Semons, sur la rive droite du Rhône dans le département du Rhône, sur des terrasses granitiques très escarpées couvertes d'une couche silico-calcaire en Côte blonde, d'argile et oxyde de fer en Côte brune. Le climat est continental modéré, sec et chaud l'été, avec des pluies régulières les autres saisons. Environ 200 ha de vignobles en gradins sur des pentes de 40%, et divisé entre : la Côte brune (sol argileux de couleur plus foncée) donnant des vins rouges très fermes de lente évolution et de grande longévité (Vaillères, Côte Rosier, Turque, Pommière, Chevalière, Côte Boudin); la Côte blonde (sol plus léger) donnant des vins plus souples (La Mouline, Châtillonne, Grande Plantée, Grands Cols). On se régale avec ce superbe Côte-Rôtie Drevon 2016, de robe pourpre, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et d’épices, un vin puissant, avec une structure harmonieuse, bien ferme en bouche. “Produite depuis 3 générations, la cuvée Classique rebaptisée depuis le millésime 2013 Drevon, en référence au travail d'André et Louis Drevon. Un vin de garde comme en atteste ce 2013, au nez présent avec des senteurs de violette et de pruneau, c’est un vin chaleureux et gourmand, toujours très typé, aux notes de cuir et d’humus en finale, idéal actuellement avec une brouillade de truffes ou un foie gras poêlé aux airelles. Goûtez le Côte-Rôtie Cuvée Cœur de Rose 2016, caractéristique de la Syrah se développant sur les terroirs micaschisteux des sols bruns de l'appellation, 50% de barriques neuves, un vin concentré mais tout en distinction, marqué par son terroir, un vin gras et parfumé, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, d’excellente évolution. Belle cuvée parcellaire Besset, qui fleure la prune et les épices, aux tanins amples, de bouche pleine, aux nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses. Il y a également ce Condrieu 2015, pur Viognier, sol de granit décomposé, 25% de barriques neuves, minéral à souhait, riche en bouquet, très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, d’une finale longue avec d’agréables notes d’agrumes, parfait sur un loup au sabayon d'anis ou des tagliatelles aux truffes et foie gras, notamment.


3, rue des Moutonnes
69420 Ampuis
Téléphone :04 74 56 11 38
Email : domainederosiers@gmail.com
Site : domainederosiers


> Nos dégustations de la semaine

Domaine HAUTE FÉVRIE


Domaine de 26,6 ha, où l?on pratique des méthodes de culture respectueuses de la vigne et de son environnement (sans engrais chimique, avec des rendements maîtrisés et des vendanges entièrement faites à la main).
Ce Muscadet Sèvre-et-Maine Monnières-Saint Fiacre 2017, est une réussite, d?une belle harmonie, tout en fruits et finesse, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, de bouche parfumée et suave, d?excellente évolution (14 €). Même prix pour son Muscadet Sèvre-et-Maine sur Lie blanc Château-Thébaud 2018, terroir de granite, de jolie robe brillante, d?une belle longueur en bouche, un joli vin qui a des arômes d?amande et d?agrumes, complexe et rond, très bien vinifié.
Remarquable Muscadet Sèvre-et-Maine sur Lie Gras Mouton Bio 2020, provenant de très vieilles vignes plantées sur une veine d?amphibolite (roche métamorphique de couleur bleu verdâtre), c?est un vin puissant mais avec cette nervosité caractéristique, aux senteurs persistantes (reinette, citron...), un vin fin, très persistant, alliant puissance et élégance (9 €). Et ce Muscadet Sèvre-et-Maine sur Lie Clos de la Févrie Bio 2020, très vieilles vignes de 50 à 97 ans, sol de gneiss, est un vin riche et dense, associant richesse aromatique et persistance (8,80 €).

Sébastien Branger
109, La Févrie
44690 Maisdon-sur-Sèvre
Tél. : 02 40 36 94 08
Email : haute-fevrie@orange.fr
www.lahautefevrie.com
 


Château CERTAN de MAY de CERTAN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Historiquement, le nom du Château est celui d?une grande famille écossaise, installée en France dès le Moyen-Âge, et à Pomerol à la fin du XVIe siècle. La noblesse de cette famille lui permit d?obtenir le fief de Certan par ordonnance royale. Selon les archives locales, la propriété fut la première à être autorisée par le Roi à pratiquer la culture de la vigne à Pomerol. Le domaine fut ensuite partiellement morcelé sous la Révolution, et repris par la famille Barreau-Badar en 1925. Aujourd?hui, l?exploitation du vignoble se poursuit, avec Jean-Luc Barreau, qui assume les vinifications, Patrick, et Isabelle. Le Château se situe au sud-est du (très) fameux plateau de Pomerol, les 5 hectares de vignes très anciennes se trouvant plantées sur ce terroir argilo-silicieux qui produit les meilleurs crus de l?appellation. Le vin (2/3 de Merlot, 1/3 de Cabernet franc) est élevé de la façon la plus traditionnelle : une récolte manuelle à parfaite (et tardive) maturité, des fermentations à l?ancienne, lentes et longues, un vieillissement de 20 mois en fûts de chêne, dont 80% renouvelés chaque année..., pour seulement quelque 23.000 bouteilles, et moins selon les millésimes.
?Nous cultivons en Terras Vitis, nous explique Jean-Luc Barreau, donc de façon très raisonnée et parcimonieuse, nous avons d?ailleurs beaucoup d?insectes dans le vignoble. Nous avons la volonté de préserver ce patrimoine et de le faire perdurer. Je suis très concerné par la culture bio, cela fait déjà longtemps que nous sommes certifiés Terra Vitis avec un cahier des charges à respecter. Il faut parfois jongler et accepter de faire tomber quelques grains, l?exposition des vignes... plusieurs paramètres ont joué en notre faveur. Depuis 20 ans, nous avons tous les moyens pour mieux maîtriser nos vignes et il faut être raisonnable sur les rendements, c?est fondamental pour la qualité des Vins. Tout se joue avec l?équilibre par pied de vigne: dimension des grappes, vendanges vertes, état sanitaire, aération pour éviter les maladies... Il faut savoir prendre les bonnes décisions et réagir vite. Je travaille avec passion en pratiquant une politique volontariste de qualité. Pour moi, ce qui importe dans le vin, c?est le fruit, le bois booste un peu le vin mais c?est le fruit qui prime. Nous avons refait le cuvier à Pomerol car je souhaite avoir l?infrastructure pour faire du parcellaire, j?ai fait faire des recherches sur le sous-sol (carottage de 1,5 m) de chaque parcelle de Certan de May par la Chambre d?Agriculture. C?est surprenant, il y a des graves tellement compactes que les racines ont du mal à descendre.?
?2021 a été une année difficile pour le viticulteur, nous raconte Jean-Luc Barreau. Tout d?abord, le gel entre le 4 et 8 Avril, le thermomètre est descendu jusqu?à ? 3, heureusement que nous sommes équipés de deux éoliennes qui protègent le vignoble.
L?éolienne provoque un mouvement d?air, cela associé aux bougies, et a eu pour effet de bien protéger les vignes, notamment celles du plateau. Il y a eu aussi une importante pluviométrie, +500 mm, ce qui est considérable mais nous avons bien résisté au mildiou avec plusieurs passages successifs, l?impact n?est que de 5%.
C?est moi qui surveille les maturités et effectue les prélèvements, goûte les raisins régulièrement. Nous avons vendangé les Merlots du 27 Septembre au 1er Octobre, grâce à une météo très clémente, nous avons eu beaucoup de chance, la maturité s?est brusquement accélérée. Nous avons adapté la récolte en fonction de chaque parcelle, j?ai pu amener les Cabernets à bonne maturité, nous les avons rentrés le 3 Octobre. C?est l?un des avantages du réchauffement climatique, maintenant, nous vendangeons les raisins à parfaite maturité, ce qui n?était pas le cas il y a une quinzaine d?années. J?ai pris garde à bien préserver le fruit au moment des vinifications, je n?ai pas fait de cuvaison trop longue et tout s?est très bien passé.
J?ai opté pour ne pas monter trop haut en température, je ne voulais pas extraire de tanins trop agressifs. Quant à l?élevage, j?ai diminué le pourcentage de barriques neuves, 25 % seulement afin que le boisé ne s?impose pas de trop dans le temps, masquant le fruit. Je goûte régulièrement le vin qui évolue très bien, ce 2021 a beaucoup de charme, d?élégance, il a un joli fruit, il est bien équilibré, je suis agréablement surpris.
J?ai regardé mon historique d?un point de vue climatique et d?après ce que je goûte, je retrouve dans mes notes, des similitudes avec 2014, certes, ce ne sera pas un grand millésime mais, franchement, ça sera très agréable, le vin est très charmeur.
Si on compare 2019 et 2020, personnellement je préfère 2019, c?est un vin charnu, d?une grande finesse, un vin ?dentelle? comme je les aime, gras en bouche, plein, précis. Je trouve 2019 supérieur au 2020, en tout cas chez moi. Le 2020 est magnifique aussi, avec de beaux équilibres, des tanins bien fondus, soulignés par un joli boisé, un très beau millésime, nous avons eu quelques très jolis millésimes cette fin de décennie.?
Formidable Pomerol 2019, il est parfumé, harmonieux, savoureux et corsé mais tout en délicatesse, au nez subtil, intense, avec des notes d?épices douces, de bouche ample où se développent des nuances de pruneau et de sous-bois. Le 2018, au nez de petits fruits rouges mûrs et de cuir, avec des tanins veloutés, est un vin ample, complexe, très typé, tout en distinction.
Le 2017, tout en séduction, au nez où prédominent les fruits surmûris, avec des nuances en bouche où l?on retrouve la framboise, la violette et le poivre, est un vin velouté. Beau 2016, de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux senteurs de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, un vin qui commence à peine à se fondre, d?excellente garde.
Superbe 2015, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, ample et volumineux, avec, en bouche, des connotations de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), complexe et savoureux, de grande évolution. Le 2014, avec ces notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), et de réglisse, est très structuré en bouche, puissant mais tout en élégance, parfumé au palais. Le 2013, est de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample (plus de Cabernet), persistant en bouche. 
Le 2012, se goûte particulièrement bien, d?un joli pourpre foncé, un vin solide, complexe et corsé, avec ces notes subtiles de cerise et de pruneau confits, typé. Le 2011, est fin, de très belle robe d?un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles.
Splendide 2010, d?une belle complexité aromatique fruité et élégant, bouche croquante, beaucoup de chair, un vin concentré en matière, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, dense et savoureux, il s?accorde avec une pintade à la vanille ou un tournedos Rossini.
Exceptionnel 2009, à la fois puissant et velouté, concentré et parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, de belle structure, de couleur grenat intense, distingué, aux nuances de cerise confite et d?humus en finale, un vin d?un grand équilibre, de garde. Quant au 2008, il est dense et puissant, où dominent les saveurs de sous-bois et de fruits cuits, savoureux au palais, c?est un vin qui commence à se fondre, tannique, très typé du millésime, parfait sur un filet de veau en croûte de cèpes ou un pigeon rôti.

Jean-Luc, Patrick et Isabelle Barreau

33500 Pomerol
Tél. : 05 57 51 41 53
Email : chateau.certan-de-may@wanadoo.fr
 


Château DEVISE d'ARDILLEY


Propriété rachetée en 2000 par Madeleine et Jacques Philippe qui réalisaient un rêve : elle, parce que d?origine bordelaise, retrouvait ses racines et, lui, ingénieur de formation, après une carrière dans un grand groupe de services désirait devenir vigneron. Rêve devenu réalité... Certifié Agriculture Biologique depuis le millésime 2018.
Ce Haut-Médoc Cru Bourgeois 2018, certifié Bio, 45% Cabernet-Sauvignon, 45% Merlot noir et 10% Petit Verdot, élevage pour 90% en barriques de chêne pendant 12 mois et pour 10% en amphores, est tout en arômes, au nez de cerise confite et d?humus, riche, corsé, avec, au palais, des connotations de fraise des bois, veloutée, très harmonieux (14,50 €). Excellent 2016, qui sent la groseille mûre et le poivre, de robe grenat, riche, aux tanins puissants et soyeux à la fois, d?une belle finale aromatique aux nuances de fruits cuits, un vin fondu mais puissant en bouche, de garde, évidemment.

Jacques et Madelaine Philippe
Vignobles Vimes - Philippe SAS - 5, Le Pateau
33112 Saint-Laurent-Médoc
Tél. : 05 57 75 14 26
Email : devise.dardilley@sfr.fr
www.chateaudevisedardilley.fr
 



> Les précédentes éditions

Edition du 18/10/2022
Edition du 11/10/2022
Edition du 04/10/2022
Edition du 27/09/2022
Edition du 20/09/2022
Edition du 13/09/2022
Edition du 06/09/2022
Edition du 30/08/2022
Edition du 23/08/2022
Edition du 16/08/2022
Edition du 09/08/2022
Edition du 02/08/2022
Edition du 26/07/2022
Edition du 19/07/2022
Edition du 12/07/2022
Edition du 05/07/2022
Edition du 28/06/2022
Edition du 21/06/2022
Edition du 14/06/2022
Edition du 07/06/2022
Edition du 31/05/2022
Edition du 24/05/2022
Edition du 17/05/2022
Edition du 10/05/2022
Edition du 03/05/2022
Edition du 26/04/2022
Edition du 19/04/2022
Edition du 12/04/2022
Edition du 05/04/2022
Edition du 29/03/2022
Edition du 22/03/2022
Edition du 15/03/2022
Edition du 08/03/2022
Edition du 01/03/2022
Edition du 22/02/2022
Edition du 15/02/2022
Edition du 08/02/2022
Edition du 01/02/2022
Edition du 25/01/2022
Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021

 



Château de La GRENIERE


Domaine Aline et Rémy SIMON


Château FRANC LARTIGUE


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


BARON-FUENTÉ


Domaine Pierre GELIN


Jacques DEFRANCE


Château LANIOTE


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine CRÊT des GARANCHES


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Domaine La CROIX CHAPTAL


Domaine de VIAUD


Château La GRACE FONRAZADE


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


BOURGEOIS-BOULONNAIS


Château DARIUS


Les Vins Georges DUBOEUF


Domaine DENIS Père et Fils


A. MARGAINE


Château CROQUE MICHOTTE


Château BOSSUET


Château La GALIANE


LEGRAS et HAAS


Xavier LECONTE


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Vignobles GONFRIER


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Domaine ALARY



CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE DE ROSIERS


SCE DU CLOS BELLEFOND


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE GOURON


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHAMPAGNE GOSSET


CLOS TRIMOULET


DOMAINE DE L'AMAUVE


CEDRIC CHIGNARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales