Les Vins Coups De Coeur

Edition du 26/04/2016
 

Champagne DE TELMONT

Prestige

De TELMONT

C’est l’une des dernières maisons authentiquement familiales en Champagne. Fondée en 1912 par Henry Lhopital, c’est Bertrand Lhopital, représentant la 4e génération, qui est l’actuel directeur avec sa sœur Pascale, et son beau-frère Philippe Parinet. Ils œuvrent pour que la Maison conserve sa place parmi les 20 plus grandes Maisons de Champagne.


Belle vendange 2015 un peu moins de quantité car nous étions dans une année de sécheresse, des vins qui se dégustent aujourd’hui plutôt bien, nous l’avons encore constaté ce matin en commission d’assemblage, le niveau de qualité est très bon. Nous allons changer l’habillage de nos bouteilles en 2016, un style classique, épuré tout en ayant une certaine richesse.  Les ateliers Champagne restent un souvenir inoubliable, une expérience très intense pour chaque participant. Nous voulons faire partager notre passion du Champagne et souhaitons faire découvrir ses secrets aux amateurs.” Pour les cuvées, on a le choix : la Cuvée Sans Soufre, issue des parcelles conduites sans utilisation de produits phytopharmaceutiques, cette cuvée sans soufre a été élaborée grâce à une vinification œnodynamique. Respectant ainsi la nature des raisins pour qu’ils expriment au mieux leur potentiel, il ne leur est apporté que ce dont ils ont besoin pour être magnifiés. De fines bulles agrémentent une robe or pâle aux délicats reflets argentés. Le nez présente un beau fruité avec des notes d’amande et de macaron. En bouche, la vivacité laisse place en finale à des arômes de fruits compotés (abricots, poires), de pâte de coing avec une intéressante complexité. Une cuvée qui s’adresse à des amateurs qui aiment cette typicité propre, qui se reconnaissent dans ce type de Champagne. Cuvée L.D. : “cette cuvée a été bien accueillie et nous poursuivons son élaboration en privilégiant toujours la base de Chardonnay. Nous présentons le 2007, ce léger dosage met en valeur la minéralité du Chardonnay qui s’est particulièrement bien exprimé en 2007. Cette expression du Chardonnay est formidable, on est séduit par cette minéralité affirmée, alors que dans les millésimes précédents 2006, 2005, le fruité très mûr s’imposait. Tandis, que pour le 2007, nous retrouvons la typicité pure des grands Chardonnays, une expression plus classique avec des notes minérales plus affirmées.” De petits reflets verts relèvent la teinte or pâle de sa robe. La mousse est fine et tenace. Au nez, ce Champagne surprend par sa fraîcheur appuyée par des notes florales, d’agrumes et d’eucalyptus, alliant harmonieusement minéralité et gourmandise, développant des arômes de fruits jaunes frais (ananas), de zestes d’agrumes et d’amande, en conservant une belle tension en bouche. Superbe Champagne cuvée O.R. 1735 Millésime 2004, aux bulles légères, aériennes, avec ces senteurs où s’entremêlent la praline et le grillé, toute en subtilité, qui dégage en bouche des nuances délicates et persistantes, vraiment très savoureux. “Née d’une fantaisie créative de notre maison, la cuvée O.R 1735 combine tout le savoir faire de la Champagne à travers la sélection des terroirs, l’expression du Chardonnay issu des meilleurs lieux-dits et d’un long vieillissement dans nos caves sur bouchon liège. Véritable moment historique, cette cuvée représente à elle-seule 200 ans d’histoire du Champagne. En ouvrant ce flacon, nous remontons le temps pour déguster un Champagne comme rarement il en existe de nos jours.” Le Champagne cuvée Grand Couronnement brut Millésime 2002 est à son apogée aujourd’hui, un grand vin au nez subtil et persistant, avec des nuances de noisette, de poire et de pain grillé, tout en bouche, une cuvée ample, vineuse, tout en harmonie, qui réunit élégance et charpente, finesse et densité, d’une grande finale aromatique. “Cette cuvée de prestige Grand Couronnement, poursuit-il, est obtenue à partir d'une sélection des meilleurs Chardonnays de la Côte des Blancs. Après un choix extrêmement minutieux des plus beaux raisins, il n'est extrait pour sa composition que la première cuvée exclusivement. La noblesse de ses origines, un vieillissement porté à son âge d'or, font de cette cuvée exceptionnelle, en effet, le “Couronnement” de notre production.” On poursuit avec ce Vintage 2005 : “la nature nous fait don parfois d’une récolte de qualité exceptionnelle, qui mérite d’être mise en valeur. Notre Grand Vintage est toujours millésimé, afin que les qualités de l’année soient encore décuplées par les longues années de vieillissement qui se profilent. Composé à partir des 3 cépages champenois, le Grand Vintage est un Champagne souple, fruité et très équilibré, qui se distingue par une grande finesse. Le nez élégant et frais s’ouvre sur des fruits mûrs (coing) pour évoluer sur des notes complexes de beurre, de biscuit et de macaron. L’attaque en bouche est franche et présente une belle rondeur équilibrée par une belle fraîcheur. Des arômes de fruits à noyau (mirabelle, coing, prune) laissent place à des notes de fruits secs au cours de la dégustation.” Il y a encore ce savoureux Blanc de blancs 2007, “résultat harmonieux de l’assemblage de plusieurs crus très renommés de Chardonnay, le Blanc de blancs est également le fruit d’une seule et grande année. Composé exclusivement de première cuvée, il se distingue par sa délicate couleur or pâle, sa finesse, son extrême légèreté et son incomparable fruité. Un vieillissement de plusieurs années dans nos caves en fait un champagne de très grande noblesse. La robe est d’un bel or pâle teinté de reflets argentés. La mousse est fine. Le nez s’ouvre sur des notes briochées et laisse place à un nez floral, d’acacia, de citronnelle, d’agrumes, avec de légères notes de grillé. En bouche, ce Champagne présente une belle attaque, une belle fraîcheur et une belle présence, avec des nuances d’agrumes bien fondues, de fruits secs (amande) et de tabac blond en finale. Un Champagne gourmand et aérien. Nous laissons encore le 2008 mûrir dans nos caves, car il a un très beau potentiel de garde, il est plus propice de proposer le 2009 à la commercialisation.” Ne manquez pas Les Ateliers d’Exception, une belle idée cadeau comme ces “24 heures dans les vignes”. Une invitation à venir partager les vendanges dans les vignes du Champagne de Telmont. Cueillette du raisin, pique-nique gourmand, initiation à la dégustation, un moment sympathique (6 h par petit groupe). Ou bien ce “Délice d’affinage autour d’une bulle”, qui est la découverte des accords fromages et bulles. Expérimentations des étonnantes alliances entre divers affinages fromagers et les différents assemblages des cuvées (2h30 par petit groupe, 50 € par personne).

   

Champagne DE TELMONT

Bertrand, André et Serge Lhopital
1, avenue de Champagne - BP 17
51480 Damery
Téléphone : 03 26 58 40 33
Télécopie : 03 26 58 63 93
Email : info@champagne-de-telmont.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE BLANCS
e_val_de_loire_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR

VOUVRAY
Clos de L'ÉPINAY (V)
CAPITAINE
AUBERT (V)
LA GUILLOTERIE (S)
LA PALEINE (S)
GAUTERIE (A)
LA VARIERE (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY


André DEZAT (S)
GITTON (S)
NATTER (S)
Daniel REVERDY (S)
SARRY
BAUDIN (PF)
BARILLOT (PF)
BLANCHET (PF)
CAVES POUILLY (PF)
CHAMPEAU (PF)
CREZANCY/CHEVREAU (S)
LANDRAT-GUYOLLOT (PF)
PABIOT (PF)
P'TIT ROY (S)
J.-M. ROGER (S)
PETIT (PF)
Thierry VERON (S)
SAUTEREAU (S)
BONNARD (PF)
A. ROBLIN (S)
VATTAN (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
COMMANDERIE (Q)
MALBÈTE (R)
MANDARD (T)
RENAUDIE (T)
TROTEREAU (Q)
CHAISE (T)
CHARBONNIER (T)
LECOMTE
MONTIGNY (T)
MOELLEUX
Clos de L'ÉPINAY (V)
LA VARIÈRE (B)
DANSAULT
AUBERT (V)
L'ÉTÉ (CL)
GODINEAU (B)
ROCHETTES (CL)
FONTAINERIE (V)
HAUT PERRAYS (CL)
CREMANTS

BOUVET (S)
PETITE CHAPELLE
MUSCADET
AUTRES
MORILLEAU
POIRON-DABIN
BREUIL DE SEGONZAC (igp)
COING SAINT-FIACRE
TOURLAUDIÈRE
HAUTE NOELLES



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
GAUDRELLE (V)*
FOSSE SÈCHE (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
Alain GIRARD (S)*
ERMITAGE (S)
LOUIS (S)
S. DAGUENEAU (S)
FOUASSIER (S)*
GRALL (S)*
TEILLER (MS)
PICARD (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX

(LEBLOIS (M)*)
GAUTHIER-LHOMME (V)
CREMANTS
AMANDIERS (S)
MUSCADET
AUTRES
COGNETTES*
ELGET
ESPÈRANCE
MÉNARD-GABORIT
PLESSIS GLAIN
R de la GRANGE
TOPAZE*
BIDEAU-GIRAUD
GARNIERE*
DURANDIÈRE*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
(CR.-ST-LAURENT (S))
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX
CREMANTS
(CHAMPALOU (V))
MUSCADET
AUTRES

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château BRAN de COMPOSTELLE


Toujours au sommet de son appellation avec ce Bordeaux Supérieur 2012, corsé, qui sent bon la fraise des bois mûre et la prune, un vin d’un beau rouge profond, avec des tanins souples et bien fermes à la fois. Le 2011, de robe soutenue, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes de cerise mûre, est de bouche fondue et puissante. Le 2010, au nez de petits fruits rouges caractéristiques, d’un bel équilbre, ample et riche, est un vin bien charnu.  Superbe Bordeaux Supérieur cuvée Louisa 2012, élevé en fûts de chêne 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes de 25 ans en moyenne, 65% Merlot et 35% Cabernet-Sauvignon, sur sol argilo-calcaire), charpenté, au nez de fruits rouges surmûris (cerise, cassis), de bouche puissante et corsée, légèrement épicée en finale, de robe grenat intense, tout en nuances, idéal sur un salmis de palombes. Savoureux Bordeaux rouge 2014, labellisé Bio, est de belle robe grenat, de très bonne base tannique, gras, très équilibré, riche et charnu, au nez dominé par le cassis. Voir aussi le Château Pont Les Moines.

Eric Barrat - Vignobles Gagné et Barrat
La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Télécopie :05 56 23 98 50
Email : brancompostelle@aol.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

Château PLANTIER ROSE


Vignoble de 9,5 ha, sur un terroir de graves et de sables, avec une moyenne d’âge des vignes de 30 à 35 ans. L’encépagement se compose majoritairement de Cabernet-Sauvignon, puis de Merlot et d’un peu de Petit Verdot. Son Saint-Estèphe Cru Bourgeois 2013 est vraiment tout en charme, tout en rondeur, avec une charpente harmonieuse, ferme en bouche, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de mûre au palais, tout en distinction. Beau 2012, fort bien élevé en fûts de chêne durant 18 mois, alliant puissance et distinction, gras, charnu, un vin typé, où dominent les fruits mûrs et les épices, intense au nez comme en bouche avec des nuances de truffe en finale. Le 2011 est délicieux, tout en arômes, corsé et gras, au nez complexe, corsé et charpenté, avec des senteurs de framboise et de mûre, de très bonne garde.  Le 2010, de belle couleur, aux tanins amples et bien équilibrés, charnu comme il se doit, charpenté, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, poursuit son évolution. Le 2009, de robe brillante et soutenue, dégage des senteurs de fruits rouges cuits, avec une bouche riche qui dévoile des tanins fondus mais bien présents, d’une belle longueur.

F. Conte
Leyssac - 51, route du Médoc
33180 Saint-Estèphe
Téléphone :05 56 59 36 16
Télécopie :05 56 96 06 42
Email : chateauplantierrose@hotmail.com
Site personnel : www.chateauplantierrose.com

Château Les GRAVES de LOIRAC


Une exploitation familiale de 8 ha de sol graveleux (66% Cabernet-Sauvignon et 34% Merlot noir, élevage 8 à 12 mois en fûts de chêne). Excellent Médoc 2012, intense, ample au nez comme en bouche, aux tanins fermes, qui devrait tenir ses promesses. Joli 2011, classique de ce millésime, à la fois riche et souple, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe. Le 2010 réunit concentration aromatique et souplesse, aux notes de griotte mûre, avec cette pointe de poivre séduisante, coloré, charnu, de bouche soyeuse mais puissante, de garde comme le 2009, de couleur pourpre, riche et élégant, est tout en bouche, bien épicé, avec des notes de groseille.

M.et Mme Gillet
21, chemin du Centre
33590 Jau-Dignac-et-Loirac
Téléphone :05 56 09 48 97 et 06 77 87 41 73
Télécopie :05 56 09 48 97
Email : lesgravesdeloirac.chateau@wanadoo.fr

CHATEAU FORTIA


Authenticité, grande tradition familiale, terroir exceptionnel. Ici, au cœur de l’appellation de Châteauneuf-du-Pape, le Baron Pierre Le Roy de Boiseaumarié a toujours été la référence de l’appellation. Ses descendants s’attachent à respecter son œuvre en élevant de grands vins racés. Le Domaine produit des vins blancs et des vins rouges. Les vins blancs sont issus des cépages Clairette, Roussane et Grenache blanc. D’une couleur or pâle avec des reflets verts, ils sont secs et possèdent en bouche une fine saveur minérale avec un arôme discret de fleur. Le millésime disponible est le 2004. Les vins rouges sont élaborés à partir de trois cépages. Le Grenache domine généralement, et se mêle à la Syrah et au Mourvèdre dans des assemblages qui synergisent leurs potentiels respectifs. Les proportions varient en fonction des caractéristiques des produits vendangés. Château Fortia se distingue par des vins d’une très belle couleur soutenue et profonde, souvent frangée de violet. Beaucoup de richesse, d’arômes persistants et complexes rappelant la prune et divers fruits rouges. Les vins sont amples en bouche, bénéficiant d’une belle longueur suave et onctueuse. Vous pouvez actuellement vous procurer les millésimes 2009, 2010 et 2011, et des vins de garde superbes présentés en magnums.

Gérant : Pierre Pastre
BP 13
84231 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 72 25
Télécopie :04 90 83 51 03
Email : chateaufortia@vinsdusiecle.com
Site : chateaufortia
Site personnel : www.chateau-fortia.com


> Nos dégustations de la semaine

Château des ROCHETTES


Au sommet. Un vignoble de 25 ha où la conduite de la vigne se fait dans le respect du terroir et de l'environnement (enherbement). Les vinifications sont personnalisées pour chaque type de vins. Selon les cuvées, l'élevage dure 6 à 18 mois.
Vous apprécierez cet Anjou blanc Pièce du Moulin 2012, aux arômes intenses, suave, très harmonieux, subtil et puissant à la fois, où s’entremêlent les fruits mûrs et les fleurs fraîches, très abordable (8 e). L'Anjou-Villages Château des Rochettes 2011 est très classique, riche en couleur, sent bon les fruits mûrs à noyau et les sous-bois, un vin très bien équilibré, aux tanins soyeux. Excellent Anjou-Villages rouge Pièce du Moulin 2011, de belle couleur rubis profond, avec des notes complexes de réglisse et de fraise, alliant matières tanniques et finesse, un vin de jolie garde (8,35 €, il les vaut largement).

Catherine Nolot - Gérant : Yannick Babin

Domaine Albert BOILLOT


Situé sur les communes de Volnay et Pommard, un domaine de 4 ha. Les vins sont élaborés de manière traditionnelle, élevés en fût de chêne dont 30% dans des fûts de moins de quatre ans.
Voilà un beau Volnay Les Petits Poisots 2012, complexe, au nez à la fois intense et subtil où s'entremêlent les fruits rouges bien mûrs (pruneau) et une touche d’épices, un vin puissant en arômes comme en structure, d’excellente évolution. le 2011 est riche et persistant, au bouquet intense de cassis et d’humus, est un vin charmeur, de belle structure, charnu, très parfumé en bouche, très fin, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs. Remarquable 2010, avec des nuances de cassis et de violette, allie charpente et souplesse en bouche, est vraiment réussi, de garde (18 € environ). Le 2009, coloré, intense, est très classique de l’appellation, associant intensité et finesse, de bonne charpente, avec des tanins à la fois mûrs et riches.
Le Pommard Premier Cru En Largillière 2012, typé, de couleur soutenue, d’une belle charpente, riche et structuré, développe des connotations caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre. Le 2011 est souple et charnu à la fois, un vin bien typé comme il se doit, avec des notes de pruneau et de truffe, de couleur soutenue. Le 2010 est dans la lignée, de couleur profonde, avec des arômes de fruits cuits, est très puissant au nez comme en bouche, un vin aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée (22 €). Le 2009 possède sa propre spécificité, de couleur grenat soutenu, avec ces notes très persistantes de fumé, d’humus et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, de très bonne garde (21 €). Excellent 2008, très équilibré, avec ces connotations caractéristiques du terroir, puissant, ample, aux tanins savoureux et riches à la fois, de garde (20 €). Le Pommard Premier Cru Les Chanlins-Bas 2013, gras, qui sent les épices et les fruits cuits, est de bouche chaleureuse (22 €). 
Goûtez toujours le Bourgogne Chardonnay 2013, de couleur brillante, parfumé, nerveux, idéal sur des quenelles et le Bourgogne Pinot Noir 2013, classique, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs (8 € environ).

Raymond Boillot

Domaine Pierre MAREY et Fils


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Éric Marey veille avec amour sur ce très joli vignoble de 11 ha. Les Vins sont élevés en fûts de chêne, suivis par un laboratoire durant toute leur évolution, et sont majoritairement vendus au domaine auprès d’une clientèle fidèle de particuliers, le reste étant expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l’étranger.
“Pour faire un bon vin, il faut de jolis raisins : la première des choses, c’est donc de bien entretenir ses vignes, me raconte Éric Marey. Je fais tous les travaux manuellement, cultive mes vignes en lutte raisonnée sur mes 11 ha, avec l’apport de compost pour enrichir les sols. Mes vignes sont plantées sur des collines et bénéficient d’exposition sud, sud-est et sud-ouest, c’est l’idéal. L’âge moyen est de 35 ans. Notre terroir est très calcaire, argilo-calcaire, aussi. Il n’y a que 40 cm de terre végétale, ensuite c’est la roche et ses minéraux qui donnent toute la complexité à nos Vins. Toutes nos vignes sont en coteau, c’est parfait pour le drainage, par contre, l’érosion au moment des gros orages nous oblige à remonter la terre bien souvent...
Cette année, poursuit Eric Marey, nous allons présenter les blancs Pernand-Vergelesses Village 2013 et Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille 2013. Ces blancs 2013 sont des Vins très aromatiques qui explosent en bouche, des Vins très sympathiques. Nous avons fait de très petits volumes (–60% à cause de la grêle). A la dégustation, ce sont des Vins d’une bonne acidité, minéraux, très floraux. Le Pernand-Vergelesses blanc Le Premier Cru Sous Frétille 2013 et le Corton-Charlemagne 2013 sont très aromatiques pour l’instant, cela risque de s’estomper au bénéfice de l’effet terroir. Ce sont des Vins que l’on va apprécier jeunes, je ne suis pas pour laisser vieillir trop longtemps les blancs, à part des millésimes d’exception. Je pousse à consommer les Vins blancs jeunes pour ne pas avoir de déception. Pour l’appellation Village, ce sont des Vins que l’on consomme dans les 4 à 5 ans, pour le Premier Cru Sous Frétille, on peut patienter 7 ou 8 ans, et, pour le Corton-Charlemagne, de 5 à 10 ans. Il y a des bouteilles d’exception, de grands Corton que l’on peut ouvrir après 20 ans mais on ne peut jamais savoir…
Pour les Vins rouges : en appellation Village, Les Belles Filles 2013 est un vin sur le fruit, très agréable dès maintenant mais qui peut vieillir une dizaine d’années. Le Savigny-Lès-Beaune 2013, issu d’une toute petite récolte, est un vin très féminin, très agréable, qui plait beaucoup.
Le Premier Cru Les Fichots 2012 est un très beau millésime, et même exceptionnel ! Un vin de garde, qu’il faut attendre au moins 3 ans avant de le déboucher. Il est très concentré avec de jolis tanins, très soyeux, très enveloppés, déjà très agréable à déguster mais que l’on pourra garder en cave de 10 à 15 ans car c’est un millésime très riche.
Le Grand Cru Corton 2012 est très puissant, de très bonne garde. Ce 2012 se caractérise par sa grande concentration, beaucoup de richesse dans ce millésime. Les blancs aussi sont exceptionnels, c’est un millésime fabuleux dans les deux. Nous avons d’ailleurs été dévalisés dans ce millésime tellement les consommateurs en sont friands ! Il ne nous reste plus que les Grands Crus. Déjà en 2012, nous avions eu une petite récolte. Puis, en 2013, nous avons eu la grêle avec des rendements qui ont chuté de 30%, et heureusement, en 2014, tout s’est bien passé et nous avons pu récolter des rendements corrects et produire de jolis Vins.”
Splendide Corton-Charlemagne Grand Cru 2013, un vin où la structure s’allie à l’élégance, d’une grande complexité, de bouche subtile aux nuances de pamplemousse, de chèvrefeuille et d’amande fraîche, tout en finale. Le 2012 est d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de noix, de citron et de pêche, de bouche puissante avec ces notes de fumé bien spécifiques, un grand vin qui associe la fraîcheur à l’élégance, de robe brillante et limpide, très typé, dont la minéralité conviendra avec les crustacés, notamment. Très beau 2011, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe brillante et limpide, charmeur au palais avec des nuances de miel et de pêche mûre, un grand vin comme ce 2010, d'une très belle harmonie, très élégant, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (poire, aubépine, pain grillé…), d'une grande ampleur.
Le Corton Grand Cru 2012 est superbe, très racé, coloré et charnu, très bien élevé, de belle robe soutenue, qui développe des arômes de truffe et de griotte, aux tanins enrobés, classique comme on les aime, d’une belle couleur profonde, d’un parfait équilibre, encore jeune mais déjà très savoureux comme ce 2011, avec ces senteurs subtiles de griotte et d'humus, qui associe puissance et distinction, aux tanins ampless. Le 2010, remarquable, est intense et chaleureux, charpenté, aux connotations de truffe et de griotte mûre, tout en bouche.
Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2012 est rond, très équilibré, fin et riche à la fois, de bouche persistante, d’une grande complexité aromatique (amande, pêche). Le Pernand-Vergelesses Les Belles Filles rouge 2013 sent bon la groseille, profond et ample, bien typé, riche et charnu, un vin franc où dominent en bouche le cassis et la violette, à la fois souple et riche. Excellent 2012, de couleur rubis, au nez légèrement épicé, aux tanins qui commencent à peine à se fondre, très équilibré, riche et charnu comme le Savigny-lès-Beaune rouge 2012, qui sent bon la groseille, le pruneau et l’humus, bien charpenté, tout en saveurs au palais, à déboucher sur un lapin au citron ou des brioches à la moëlle au beurre rouge, par exemple.

Éric Marey

> Les précédentes éditions

Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013

 



Domaine GRESSER


Clos JEAN


Château TOUR-du-ROC


Domaine Pierre GELIN


Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


Château Le Destrier


Domaine de la CHAISE


Château BARRÉJAT


Château d'EMERINGES


Château LAGRANGE Les TOURS


Château BELLE GARDE


Jacques ILTIS & Fils


De VENOGE


Domaine GUIZARD


Château RASQUE


Château Les GRAVES de LOIRAC


Joseph DORBON


Domaine de La GAUTERIE


Clos BELLEVUE


Les Clos MAURICE


Domaine MORTET Père et Fils


H. DARTIGALONGUE et Fils


BEAUMONT des CRAYÈRES


Château PAILLAS


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Château BOSSUET



DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE DE LAUBERTRIE


SCEA CHATEAU CAILLIVET


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CLOS TRIMOULET


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


DOMAINE GUIZARD


CHARLES SCHLERET


DOMAINE DE ROSIERS


CHAMPAGNE GOSSET


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHATEAU MACQUIN


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


SCEA CHATEAU DAVID



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales