Les Vins Coups De Coeur

Edition du 28/05/2019
 

Château Layauga-Duboscq

Talent

Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Le Château Layauga-Duboscq, raconte Henri Duboscq, est un vignoble que j’ai acquis en 2005 en m’associant à un chef étoilé propriétaire du restaurant Layauga. C’est pourquoi j’ai ajouté mon nom, c’est ce qui explique le nom Layauga-Duboscq, ensuite j’ai eu l’opportunité d’acheter 7 hectares supplémentaires, soit 12 hectares au total. Pendant les vendanges, les tris des raisins se font au grain à grain. Les vins du Château Layauga-Duboscq sont vinifiés dans des chais ultra modernes dans de petites cuves en bois de 60 hl. L’élevage se fait dans des barriques neuves ou d’un vin de Haut-Marbuzet. Les terroirs de Queyrac et de Gaillan, où sont plantés les vignes sont typiques du Médoc et donnent souvent des vins un peu rustiques, nous ne sommes pas dans les grands crus de Pauillac ou Saint-Estèphe… Je pratique un élevage dans des barriques en rotation sur elles-mêmes, ce qui permet la remise en suspension des lies, comme le font les bourguignons, cela donne des vins ronds et charmeurs. La particularité de ce vin est qu’il n’a pas la puissance des grandes appellations, c’est un vin qui a beaucoup d’élégance, de finesse, suavité, rondeur. L’influence du vinificateur compte évidemment, et l’on retrouve bien le style Henri Duboscq qui plait beaucoup. Ce sont des vins gourmands et fruités qui charment tous les palais. Dans ces terroirs de Médoc où il n’y a pas de graves drainantes, les années de canicule apportent de la prestance, de l’envergure au vin. Les 2015 et 2016 en sont la parfaite illustration.” La qualité des millésimes Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2016 : rondeur, puissance, très bonne structure, souple, parfumé, tout en bouche avec des arômes de fruits cuits et d’épices en finale, chaleureux, très parfumé au nez (griotte, fumé), tout en distinction, tanins savoureux. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2015 : belle robe rubis foncé, un vin représentatif de ce grand millésime, très parfumé au nez (griotte, fumé), tout en distinction, aux nuances de cassis et de sous-bois au palais, tanins soyeux mais denses, belle garde. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2014 : robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de bœuf. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2013 : une réussite, robe pourpre soutenu, un vin parfumé (prune, fraise des bois), séveux, généreux et persistant. À ouvrir sur des magrets de canard. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2012 : bouche bien corsée, de couleur intense, allie rondeur et puissance, une très bonne structure et des arômes de fruits cuits et d’épices en finale. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011 : un vin qui mêle fermeté et délicatesse, au nez où dominent la fraise des bois mûre et les épices, tout en rondeur, tout en élégance.

   

Château Layauga-Duboscq

Henri, Bruno et Hugues Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château La HAIE


Domaine en Agriculture Biologique et en Agriculture Biodynamique adhérent Demeter. Vendanges manuelles égrappées, cuvaison en grappes, pas de produits chimiques de synthèse, vignes enherbées...  Voilà un beau Blaye Côtes de Bordeaux 2016, 90% Merlot et 10% Cabernet-Sauvignon, d’un joli pourpre foncé, avec des arômes prononcés de musc, de fraise macérée et de sous-bois, un vin de bouche dense, aux tanins amples, bien typé. Le 2015 mêle finesse et concentration, au nez très intense (mûre, cassis), de bouche subtilement épicée.  Le 2014 est excellent, de robe rubis intense, au nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, un vin qui allie richesse et harmonie. Le Bordeaux rouge 2015, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, vendanges manuelles, vinification et élevage de 12 mois sans soufre et ensuite un peu de soufre à la mise en bouteilles, a des tanins soyeux et fermes à la fois, au nez complexe dominé par le cassis mûr et l’humus. Très joli Blaye Côtes de Bordeaux blanc 2015, Sauvignon et Ugni blanc, vendanges manuelles, vinification et élevage sur lies en cuves pendant 10 mois, harmonieux, au nez de citronnelle et d’amande, de bouche flatteuse.

François Décombe

33820 Pleine-Selve
Téléphone :06 72 94 53 37
Email : francois.decombe@wanadoo.fr
Site personnel : www.domainedecombe.fr

Jean-Paul MAULER


Propriétaires récoltants, Julien et Aurélie Mauler représentent la troisième génération. Le domaine fut fondé en 1935 par Paul et Alice Mauler, avec 1,5 ha de vignes. A l'époque, la production était revendue en tonneaux à des négociants. C'est en 1960 que Jean Paul et Yvette, la seconde génération, commercialisent les premières bouteilles. Aujourd’hui, l’exploitation compte 7,5 ha de vignes, et le travail se fait dans le respect de la vigne et de son environnement. Les ventes se font à 90% auprès de la clientèle particulière. Voilà un superbe Riesling Grand Cru Schœnenbourg 2014, vignes de 40 ans, sur sol argilo-marneux, riche en bouquet, harmonieux, aux notes de fruits secs et de petites fleurs, réussi, c’est un vin de belle matière, parfait aussi bien sur une choucroute de poissons qu’avec une poularde de la Vallée d'Auge, par exemple. Leur Pinot Gris Grand Cru Mandelberg 2016, au nez de fumé, une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité en finale, et cette finesse caractéristique de ce sol calcimagnésique très particulier. Tout aussi typé, le Gewurztraminer Grand Cru Mandelberg 2016 est intense au nez comme en bouche, mêlant structure et distinction, avec ces notes d’épices alliées à des nuances de poire, de fumé et de narcisse.

Julien et Aurélie Mauler
3, place des Cigognes
68630 Mittelwihr
Téléphone :03 89 47 93 23
Email : vins.jpmauler@orange.fr
Site personnel : www.vins-mauler.fr

LEJEUNE-DIRVANG


Viticulteurs de génération en génération depuis le XVIIe siècle, aujourd'hui, Guillaume Lejeune a repris l’exploitation champenoise suite à la retraite de son père Jean, viticulteur depuis 1977, avec son frère Victor qui s’occupe dorénavant de la production bourguignonne. La gamme de Champagne s'articule ainsi autour de son terroir. L'assemblage d'introduction met en avant les caractéristiques du vignoble et notamment le Clos des Fourches de Tauxières-Mutry (Premier Cru) qui représente à lui seul plus d'un tiers du domaine. Le rosé, issu de la parcelle Les Hauts Barceaux à Louvois (Grand Cru), est pensé d'abord depuis la vigne jusqu'à sa mise en bouteille comme un vrai vin, en opposition au rosé d'assemblage beaucoup plus répandu dans la région. “Les vendanges 2018 ont été exceptionnelles aussi bien en précocité qu’en quantité sanitaire du raisin, nous raconte Guillaume Lejeune. Il faudra attendre un peu pour juger de la qualité de ce millésime qui s’avère très prometteur. Pour les Fêtes de fin d’année, nous envisageons la sortie d’une cuvée en Coteaux Champenois Blanc, 100% Pinot noir dans un format extrêmement limité : moins de 100 bouteilles pressées à la force des bras et vinifiées en petits fûts de 28l. Nous mettons sur le marché, cette année, les Seilles d’Or Premier Cru, les Hauts Barceaux Rosé Grand Cru, et nos cuvées Robert Lejeune.” Superbe Champagne brut Premier Cru Chardonnay 2012 Robert Lejeune, c’est une cuvée fine, charmeuse et intense, au nez subtil où domine le miel, qui associe élégance et rondeur en bouche. Joli brut Premier Cru Millésime 2012, avec des dominantes d’amande et de lis, intense, distingué, tout en persistance aromatique, rond et dense en bouche, très bien équilibré, associe saveur et distinction. Séduisant brut Premier Cru Les Seilles d’Or, il est marqué par sa prédominance de Pinot noir 75%, le reste en Chardonnay, tout en arômes (fruits secs, poire, coing), de bouche élégante, mêle charpente et rondeur, un vin de gatronomie. Très agréable brut Grand Cru rosé Les Hauts Barceaux, il a une jolie robe saumonée, intense au nez, tout en délicatesse, avec des nuances de mûre fraîche au palais, un Champagne à prévoir, notamment, avec une charlotte de thon aux aubergines ou des côtes de veau à la parmesane. Goûtez aussi l’Extra brut Premier Cru Pinot noir 2012 Robert Lejeune, un vin d’une grande fraîcheur, très fin, aux nuances de pomme, de genêt et d'amande, de bouche ample, une cuvée tout en délicatesse. Et pour finir ce savoureux brut Premier Cru Noir et Blanc 2011 Robert Lejeune, un Champagne très harmonieux, fin et riche à la fois, d’une très belle expression, mêle élégance et vinosité, de mousse fine, d’une belle finale, parfait avec, par exemple, sur un brochet aux girolles ou une terrine de saumon aux amandes.

Guillaume Lejeune
2, rue de Germaine - Tauxière Mutry
51150 Val de Livre
Téléphone :03 26 57 04 11 et 06 42 06 67 85
Email : lejeune-dirvang@wanadoo.fr
Site personnel : www.champagnelejeunedirvang.com

CHAMPAGNE BOURDAIRE-GALLOIS


Exploitation familiale de 5.36 ha, dont 4,60 ha de vigne à dominante de Pinot meunier. C’est Robert Massonnot, le grand-père de David Bourdaire, qui commença l’activité agri-viticole grâce à quelques terrains familiaux. En 1951, il fonde avec trois autres vignerons la coopérative de Pouillon et commercialise ses premières bouteilles en 1956. A cette époque, la coopérative n’est qu’un lieu de collecte et de pressurage, qui vend la récolte des adhérents sous forme de moûts aux négociants champenois. Ils ne sont que 2 à faire leur Champagne, eux-mêmes dans les locaux de la coopérative avec leur propre matériel. La maison vous propose ce Champagne brut cuvée Symphonie Prestige (base récolte 2007) un Champagne subtil et complexe, qui associe fraîcheur et charpente, finement acidulé, l’un des plus séduisants dégustés cette année, avec des connotations de citron, de narcisse et de pain grillé, de mousse fine et fruitée, d’une belle ampleur au palais, à déboucher sur une terrine de lotte. Savoureux Champagne brut rosé, pur Meunier, très représentatif de ce cépage, très séduisant, de belle robe, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise...), avec cette touche délicatement épicée très chaleureuse. Le Millésime 2005, est très caractéristique de ce millésime mature, un vin puissant, de bouche ronde, légèrement épicé comme il se doit, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, harmonieux au nez comme en bouche. Beau Champagne Blanc de blancs, provenant de la récolte 2007, dont une partie est vinifiée en fûts, une cuvée riche mais tout en délicatesse (dosée à 7g/l), bien typée, très parfumée (agrumes, amande...), un vin bien charpenté, harmonieux en bouche, d’excellente évolution. Goûtez aussi le brut Réserve, un Champagne vif et harmonieux, marqué par des notes d’agrumes et de fleurs fraîches, rond et nerveux à la fois, qui convient parfaitement au cours d’un repas.

David et Véronique Bourdaire-Gallois
28, rue Haute
51220 Pouillon
Téléphone :+33 (0)3 26 03 02 42
Télécopie :+33 (0)3 26 04 37 48
Email : bourdaire-gallois@orange.fr
Site : champagne.bourdaire-gallois


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de BALUCE


Un domaine familial de 12,20 ha, dont 10 en Gamay et 2,2 en Chardonnay, pratique de la culture raisonnée, vendanges manuelles, tri sévère des grappes et vinification traditionnelle pour obtenir des vins de terroir. Ces vignerons travaillent avec passion et tenacité dans le respect des traditions et de la nature. La production viticole raisonnée consiste à maitriser la quantité de raisins sur un cep (ou le rendement), la vigueur de celui-ci et à adapter les traitements aux stricts besoins sanitaires de la vigne dans le respect de l'environnement.
Nous avons apprécié ce Beaujolais rouge cuvée Tradition 2017, issu de vignes d?une quarantaine d?années, ce qui explique son caractère, dominé par les raisins frais et la prune, de bouche dense, de jolie robe, tout en nuances fruitées en bouche (cerise, groseille), à la fois fruité et riche, à découvrir sur un risotto à la truffe noire. Le Beaujolais blanc cuvée Tradition 2017, cépage Chardonnay, est un vin riche en bouquet et délicatesse, aux notes de fruits secs, structuré et parfumé, ample et persistant, goûtez aussi le Beaujolais rosé cuvée Tradition 2017, issu des plus jeunes vignes du domaine, d?une couleur très délicate, un vin frais et gras à la fois, avec une belle robe rose pivoine et des arômes fins de rose et de fruits jaunes.
Leur Beaujolais rouge Clos Baluce 2017, de couleur prononcée, aux tanins mûrs, avec ce nez de fruits surmûris et d?humus, est un joli vin classique, franc et charmeur comme on les aime. Le Beaujolais blanc cuvée Baptiste 2016, issu des meilleures parcelles de Chardonnay, vinification en fûts, tout en fraîcheur, très bien vinifié, ample et charpenté, sentant les agrumes et les fleurs fraîches, associe finesse et structure, parfait sur des fruits de mer. Découvrez aussi le Bourgogne blanc 2017, plein de charme, de robe jaune paille, au nez persistant d?amande, remarquable par sa finesse aromatique (fleurs blanches et raisin frais) et leur Coteaux Bourguignons 2015 aux arômes de prune, de très bonne structure, de bouche dense et persistante, qui s?accorde parfaitement avec un gigot.

Jean-Yves et Annick Sonnery
Le Plan
69620 Bagnols
Tél. : 04 74 71 71 43 et 06 83 88 26 28
Email : contact@baluce.fr
www.baluce.fr


Domaine du CHAILLOT


?De la taille à la véraison, précise-t-on, nous nous concertons avec la nature pour maîtriser les rendements. taille courte, ébourgeonnage, vendanges vertes, autant d?étapes pour ajuster notre objectif. Si les rendements élevés diluent les arômes du vin, à l?opposé une concentration excessive peut se faire au détriment de l?élégance Les vignes du domaine sont implantées sur trois lieux différents : le Chaillot, c?est ici que furent élaborés les premiers millésimes. Le nom du domaine lui revient. La Croix de l?Hommée : à 320 m d?altitude, les vignes dominent le village. Les racines s?installent dans la roche mère : le micaschiste. Le Châtaignier sou : un lieu magnifique qui nous installe en douceur dans la région Auvergne. Chaque colline de la commune raconte une histoire, le patronyme des lieux témoigne, la dégustation nous le confirme. Ici l?expression du Gamay dépasse la typicité variétale, elle s?imprègne du terroir.?
Voici le meilleur Châteaumeillant rouge cuvée Parenthèse 2013, pur Gamay (vignes 10 ans, vendanges manuelles), avec ses arômes intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (groseille, mûre), un vin aux tanins mûrs, de bouche fondue, de couleur grenat. Le 2012, harmonieux, avec ces nuances se définissant par des arômes de framboise, de fraise des bois et de violette, est un vin de bouche soyeuse (11 €, environ). La cuvée Domaine rouge 2013, de bouche ronde et persistante, de jolie robe, tout en arômes (cerise, violette), est un vin gourmand, à la fois fruité et corsé (12 €).
Il y a également le Châteaumeillant cuvée Révesens 2013, un vin de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois, puissant et savoureux, tandis que le 2012, avec des connotations de fraise des bois et d?épices, tout en bouche, est de robe rubis brillante, et poursuit une fort belle évolution (16 €). Joli Châteaumeillant rosé 2013, de teinte soutenue, aux nuances de fleurs et d?épices, mêlant nervosité et souplesse, de bouche persistante où l?on retrouve la mûre et la fraise des bois (10 €).

Pierre Picot
1, place de la Tournoise
18130 Dun-sur-Auron
Tél. : 02 48 59 57 69
Email : pierre.picot@wanadoo.fr
www.domaine-du-chaillot.fr


Domaine du PETIT CLOCHER


Ce domaine est l?œuvre de 4 générations de viticulteurs. L?exploitation est passée de 5 à 80 ha en 50 ans. Un encépagement sélectionné, une surveillance sévère et constante de la production, et une vinification traditionnelle. 
On y goûte donc cet Anjou rouge 2013, d?un beau rouge profond, riche en fruits rouges et noirs, ample et structuré, tout en persistance d?arômes, tout en bouche, à la fois puissant et friand. L?Anjou-Villages 2011 (6 mois en barriques pour 50 % de la cuvée), est harmonieux, typé, au nez de fruits mûrs et d?humus, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde, non encore à maturité, à ouvrir sur un salmis de palombes. Il y a aussi le Coteaux-du-Layon Prestige 2011, onctueux et persistant, aux notes florales complexes (rose, acacia?), très bien équilibré, fondu. Joli Crémant De Loire, tout en subtilité d?arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, et un Rosé De Loire 2013, qui sent bon la violette et le cassis, tout en fruit, tout en charme (5 à 10 € environ). 

Denis Père et Fils
3, rue du Layon
49560 Cléré-sur-Layon
Tél. : 02 41 59 54 51 et 02 41 52 43 13
Fax : 02 41 59 59 70
Email : petit.clocher@wanadoo.fr
www.domainedupetitclocher.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017

 



Château de CHANTEGRIVE


Château BELLES-GRAVES


FLEURY-GILLE


Domaine David SAUTEREAU


Pierre ARNOLD


Château MAZEYRES


VAZART-COQUART


Domaine Daniel REVERDY & Fils


Domaine Les CASCADES


Domaine Jean CHARTRON


Domaine de la GONORDERIE


Château MIRE-L'ÉTANG


Michel et Sylvain TÊTE


Jean Pol HAUTBOIS


Château HAUT-LAGRANGE


Domaine La CROIX CHAPTAL


Georges KLEIN et Fils


Francis BLANCHET


Château Le MEYNIEU


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Le LOGIS de la BOUCHARDIERE


Éric LEGRAND


Domaine CAMAÏSSETTE


MAS DU NOVI


BERTHELOT-PIOT


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


BARDOUX Père et Fils


Domaine l'ABBE DINE



DOMAINE GUIZARD


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE DE LA VALERIANE


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales