Les Vins Coups De Coeur

Edition du 30/06/2015
 

LE GRAND CHARME DU CHATEAU CANTENAC

Exceptionnel

Château CANTENAC

Depuis 4 générations, la famille Roskam-Brunot élève de très jolis vins dans leurs propriétés. Avec le millésime 2012, leur 75e récolte au Château Cantenac, ils perpétuent avec élégance leur engagement dans une culture de vins fins et authentiques. C’est sur ces terres “enchantées” qu’ils vous conteront leur histoire !


Nicole Roskam-Brunot et ses fils perpétuent une tradition familiale centenaire. Ils tournent les pages de millésimes en millésimes avec passion et un respect profond pour les terroirs et leur histoire. “Notre savoir-faire réside en l’appréhension fine du millésime pour pouvoir y apposer notre philosophie d’harmonie et d’équilibre, héritée de notre histoire.” La récolte de 2012 a célébré leur 75e année au Château Cantenac. Un millésime élégant de fruits rouges, à la bouche très fuité, enrobée et harmonieuse. Vous pourrez le découvrir à la propriété tout au long de l’année, qui est ouverte aux visites et dégustations. - Château Cantenac Saint-Émilion Grand Cru: 15 ha à l’ouest de Saint-Émilion sur un terroir de sable sur graves et argile bleue, 75% Merlot et 25% Cabernets. Un très grand vin, très séduisant. Belle robe d’un rouge intense. Son nez exhale des parfums de fruits mûrs, de sous-bois et de fines épices. La bouche est pleine et savoureuse, un vin charpenté par une matière noble. La finale est longue et d’une belle persistance aromatique très savoureuse. Millésime 2011 : médaille d’Argent Decanter World Wine Awards. Millésime 2010, médaille Or au Decanter Asia Wine Awards. - Château Cantenac Saint-Émilion Grand Cru Sélection Madame : 95% Merlot et 5% Cabernets. Superbe Grand Cru, soyeux et charmeur, aux arômes nuancés de fruits rouges bien mûrs, avec des notes d’épices et de réglisse. La bouche est juteuse, de belle matière élégante. La finale est expressive et fruitée. Millésime 2011 : médaille d’Or au concours des Féminalises. Millésimes 2010 : Médaille d’Or au concours de Bordeaux. - Château La Lauzette Declercq Haut Médoc Cru Bourgeois : 60% Cabernet-Sauvignon et 40% Merlot. 70% de graves, 30% argilo-calcaire. Vignoble repris par Frans et Liz Roskam en 2005. Jolis arômes de fruits noirs mûrs soulignés par des notes d’épices, de vanille. Vin ample et bien structuré, avec une finale très élégante. Millésime 2008 : médaille d’Argent à Bordeaux. - Château Moulin de Grenet. Superbe moulin pittoresque de 1711, ancienne propriété d’une Abbaye cistercienne, avec 4,5 ha en coteau argilo-calcaire et plateau calcaire. Très joli Lussac Saint-Émilion, issu de 75% Merlot et 25% Cabernets, à la belle robe rubis. Son bouquet exhale un joli parfum de fruits et d’épices. Bouche bien fruitée et juteuse avec une finale expressive, un vin ample et généreux.

   

LE GRAND CHARME DU CHATEAU CANTENAC

Nicole Roskam-Brunot

33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 51 35 22
Télécopie : 05 57 25 19 15
Email : contact@chateau-cantenac.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/chateaucantenac




> Le palmares des vins


CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE
e_VAL_DE_LOIRE.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE (Bl) (r)
BUNAN
FONTCREUSE (Ca) (Bl) (r)
LAFRAN-VEYROLLES (Bl) (r)
L'OLIVETTE (Bl) (r)
PRADEAUX
TERREBRUNE (Bl) (r)
VANNIÈRES (r)
BAUMELLES (r)
La CHRÉTIENNE (r)
DUPUY DE LÔME
COTES-DE-PROVENCE

JAS D'ESCLANS (Bl) (r)
RASQUE (Bl) (r)
SUMEIRE (Bl) (r)
DRAGON (Bl)
FONT DU BROC
MAIME (Bl) (r)
POURCIEUX (Bl) (r)
RIOTOR (r)
SAINTE-LUCIE (r)
TERRE DE MISTRAL (r)
VALCOLOMBE (Bl) (r)
VAUCOULEURS (Bl) (r)
BERNE (Bl) (r)
JACOURETTE (r)
JASSON (r)
La JEANNETTE
MONTAUD
PEIGROS
ROUËT
SAINT ROMAN D'ESCLANS (r)
TOURNELS (Bl) (r)
CLOS DES ROSES (r)
DIABLES (r)
PEYRASSOL (r)
VALENTINES
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
BEAUPRÉ (r)
CAMAÏSSETTE
La GRAND'VIGNE (CV)
AUTRES APPELATIONS

FONTLADE (CV) (r)
A RONCA (C)
LOOU (CV) (Bl) (r)
MAESTRACCI (C) (Bl) (r)
OLLIÈRES (CV) (Bl)
PERALDI (C) (Bl) (r)
GENTILE (C)
TOASC (B) (Bl) (r)
TRIANS (CV) (Bl) (r)
SAN MICHELI (C)
TEDDI (Corse)
ANGLADE (IGP)
CULOMBU
TORRACCIA (C)
ALIVU
LAFOUX
GRANAJOLO



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BAGNOL (Ca)*
SAINT-LOUIS (Ca)
AZUR
COTES-DE-PROVENCE

NESTUBY (r)*
PIQUEROQUE
GARBELLE*
La SANGLIERE
(TROIS TERRES)
(ASPRAS*)
LOUP BLEU (r)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
VAL DE CAIRE
(BARGEMONE)
AUTRES APPELATIONS

PERO LONGO (C)*
(VALLONS de FONTFRESQUE (CV)*)
VINCELINES (Bellet)
ISLES ST-PIERRE (IGP)
ATTILON (IGP)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

COTEAUX D'AIX/DES BAUX
(VAL DE GILLY*)
(SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE)
(TOUR SAINT-HONORÉ*)
(GISCLE (r))
AUTRES APPELATIONS

(DALMERAN)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château PIRON


Le domaine s'étend sur 16 ha d'un seul tenant dont 12 ha de vignes plantées sur un sol argileux avec une assise calcaire. “J'ai le respect du terroir qui donne le goût au vin, précise Gilles Fressineau. Pas de produit standardisé, pas de complaisance à une mode, je préfère utiliser la nature et mon terroir privilégié pour réaliser un vin authentique qui ne ressemble pas à tous les vins et qui a sa personnalité. J'élève mon vin suivant la tradition transmise par mon père sans céder aux sirènes du commerce. Mon vin, j'en suis fier, il est le résultat d'une alchimie entre ma vigne et l'homme que je suis.” Ce Montagne-Saint-Émilion 2012, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges cuits, est d’un bel équilibre, ample et riche, un vin bien charnu. Le 2011 est de robe pourpre soutenu, d’une belle concentration, aux notes de griotte mûre et d’épices, de bouche pleine et riche, aux nuances de fruits des bois et de notes giboyeuses, savoureux en finale. Beau 2010, qui allie harmonie et richesse alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, parfumé, chaleureux, corsé, de très bonne évolution. Le 2009, puissant, structuré, très élégant, tout en finesse aromatique, dégage un nez intense de cerise, de fraise et d’épices, onctueux au palais.

Domaine Fressineau Frères

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 61 57
Télécopie :05 57 74 61 57
Email : chateau.piron@free.fr
Site personnel : www.domaine-fressineau-chateau-piron.com

Château CANON-CHAIGNEAU


Dès le début du XVe siècle, les moines de la région exploitèrent cette propriété. Un domaine de 21 ha d'un seul tenant sur le plateau de Néac. Terrain maigre argilo-sablonneux sur un tapis de crasse de fer (60% Merlot, 35% Cabernet, 5% Pressac). Voilà un superbe Lalande-de-Pomerol 2011, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, structuré, avec des tanins soyeux, un vin à la fois charnu et distingué. Très beau 2010, charpenté, corsé, de robe soutenue, ample et distingué en bouche, au nez légèrement épicé, avec des nuances de prune et de griotte mûre, aux tanins bien présents et fondus à la fois, très charmeur, de garde. Le 2009 est l’une des plus jolies bouteilles de cette appellation, riche en couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, très élégant, aux tanins soutenus auxquels il faut donner le temps de se fondre. Un millésime qui a largement mérité sa médaille d’Or à Bordeaux et un coup de cœur en Chine ! Le 2007, charnu, d’une grande finesse, au nez subtil marqué par le cuir, la cerise et les épices, aux tanins denses et puissants, est un vin très savoureux actuellement, gras en bouche, d’une très jolie finale. Remarquable 2006, au nez complexe où dominent la groseille et l’humus, de bouche charnue, un vin coloré et dense, qui allie puissance et finesse. Beau 2005, vraiment délicieux actuellement, très charmeur, au nez subtil où dominent le cuir et le pruneau confit, d’une très jolie concentration, aux tanins réels et fins, légèrement épicé comme il se doit. Le 2002 est très bon, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits mûrs, un vin riche, très équilibré, d’une belle longueur, de bouche puissante. Le 2000 est remarquable, riche et subtil au nez comme en finale, aux senteurs de fruits macérés et de sous-bois, de garde. Le 1999 est vraiment très agréable aujourd’hui, très coloré, où se mêlent la griotte et l’humus, aux nuances épicées, dense, d’une base tannique souple, de très bonne charpente comme ce 1997, avec des notes de fruits noirs et d’épices, un vin qui demande une cuisine raffinée.

Famille Marin-Audra
13, Chaigneau - BP 2
33500 Néac
Téléphone :05 57 24 69 13
Télécopie :05 57 24 69 11
Email : suzanne.marin@wanadoo.fr
Site personnel : www.canon-chaigneau.com

MÉDOT


Fondée en 1899 par Jules Médot, la Maison est restée dans la famille du fondateur durant 5 générations. Aujourd’hui, elle exprime sa différence et sa personnalité au sein d’un petit groupe familial champenois, que dirige Thierry Lombard (voir Champagne Lombard). Loin des modes et tendances actuelles, le Champagne Médot affiche un souci permanent du travail bien fait, dans le respect de ses idées, et revendique son côté très traditionaliste pour rester fidèle à son style forgé au fil du temps. La gamme reflète bien ce caractère, que les amateurs Britanniques qualifient amicalement de “Nicely Old Fashioned”. Pour élaborer ses cuvées, la Maison a pris le parti d’associer au savoir-faire ancestral et aux compétences humaines, des outils de production garants d’une belle régularité qualitative, tels qu’une cuverie Inox thermo-régulée, des gyropalettes, et des chaînes de dégorgement, de dosage et de bouchage très performantes, en restant fidèle à ses assemblages marqués par le Pinot meunier, prédominant de la Montagne de Reims Ouest. “Les cuvées de notre Maison, précise Thierry Lombard, sont dominées par des assemblages de Pinot meunier des terroirs spécifiques de la Montagne de Reims, c’est d’ailleurs ce qui a toujours fait sa réputation. Des vins plutôt ronds, fruités, très agréables après deux ans de vieillissement en caves.” Le Médot Millésime 2005, de robe scintillante, séduit par ses notes d’amande et de miel, un Champagne ample, structuré, d’une belle finale. Le Médot 2006 est dans la lignée du 2005. Ce sont des Champagnes d’une belle richesse et d’une belle maturité à apprécier maintenant. Beau Champagne brut Confidence, parfait sur des alliances rares (foies gras, salades de truffes fraîches, viandes blanches et roses et pourquoi pas un vieux parmesan...). Remarquable brut Centenaire Royal Premier Cru, où le Pinot prête à l’assemblage sa noblesse, sa finesse étant assurée par le Chardonnay prépondérant. Le brut Premier Cru n’a rien à lui envier, avec une bouche puissante dominée par un caractère vineux et charpenté, aux nuances biscuitées et de pain d’épices. Excellent brut Rosé, issu d’un équilibre parfait entre le finesse du Pinot noir, la rondeur fruitée du Pinot meunier dont une petite partie de la récolte vinifiée en rouge, de mousse onctueuse et très fine, aux notes discrètes de fraise des bois et de framboise, distingué en bouche. Joli brut Tradition, dans lequel l’apport rond et fruité du Pinot meunier, judicieusement contenu par la puissance du Pinot noir et l’élégance du Chardonnay, lui confère un caractère équilibré teinté de raffinement. L’Extra Dry, de robe or clair, alliant finesse et structure, aux connotations de fleurs d’acacia, est très franc, tout en fraîcheur, tout en finesse, de mousse persistante.

Thierry Lombard
1, rue des Cotelles - BP 118
51200 Épernay
Téléphone :03 26 59 57 40
Télécopie :03 26 54 16 38
Email : info@champagne-lombard.com
Site personnel : www.champagne-lombard.com

EARL GUY MALBETE


Domaine familial depuis 4 générations. L'exploitation assume la gestion complète de 4 ha de Sauvignon, 4 ha de Pinot noir et 2 ha de Pinot gris. La culture se fait de façon traditionnelle : buttage, débuttage, incorporation de fumier naturel. Vinification traditionnelle, élevage du vin sur lie fine, filtration sur terre (pas de collage). On retrouve tout cela dans de Reuilly Pinot noir 2010, de belle teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, avec des nuances caractéristiques en finale où l’on retrouve la framboise, la violette et les épices. Excellent 2010, charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample et parfumé, de très bonne garde. Le Reuilly Sauvignon blanc 2012, classique, est élégant, au nez de rose et d’amande, un vin de bouche ample et parfumée. Excellent rosé Pinot gris 2012, de robe brillante, au nez d’agrumes et de fruits blancs frais, tout en souplesse. Voilà une belle réussite avec ce Reuilly Pinot Noir 2012, vraiment séduisant, aux connotations de sous-bois et de fruits surmuris, un vin ample, charnu en bouche, avec cette finale légèrement poivrée et giboyeuse, d'évolution prometteuse.

Guy et Florence Malbète
Le Bois-Saint-Denis 16, chemin du Boulanger
36260 Reuilly
Téléphone :02 54 49 25 09
Télécopie :02 54 49 27 49
Email : guymalbete@vinsdusiecle.com
Site : guymalbete


> Nos dégustations de la semaine

GITTON Père et Fils


Mon ami Pascal Gitton s’attache à élever des vins très marqués par leurs différents terroirs et la “main de l’homme”.
Je suis fidèle depuis longtemps à son Sancerre Les Belles Dames 2013, aux senteurs de noisette et de lis, un vin qui associe la fraîcheur à l’élégance, suave en bouche comme il le faut, aux notes florales où l’on retrouve l’acacia, tout en distinction. Le Sancerre Les Montachins 2012, dont le terroir est situé à l’ouest où les vignes sont protégées par une colline, est de belle robe pâle, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, très bien équilibré, de bouche parfumée et ample. Le Sancerre Les Romains blanc 2012 est très bien équilibré, de bouche friande qui développe des nuances de coing, vraiment réussi dans ce millésime. Beau Sancerre Galinot Silex 2009, au nez intense, tout en puissance et finesse, très fin, à la robe intense, est un vin ample au nez, qui allie structure et distinction, avec ces notes de fumé et d’agrumes mûrs spécifiques. 
Goûtez encore le Sancerre blanc Vigne du Larrey 2010, un vin très bien vinifié, de robe brillante et limpide, nez de fougère et d’acacia, d’une jolie rondeur, suave et persistant, le Sancerre Les Romains rosé 2012, vif et floral, et le Sancerre L’Amiral blanc 2013, de robe pâle, brillante et limpide, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de fleurs blanches. Tout aussi réussi, son Pouilly-Fumé Joanne d’Orion 2013, puissant et très rond en bouche, au nez subtil, aux connotations complexes où dominent l’aubépine et la poire, qui mérite une cuisine élaborée comme un bar au four. 

Pascal Gitton
Chemin de Lavaud
18300 Ménétréol-sous-Sancerre
Tél. : 02 48 54 38 84
Fax : 02 48 54 09 59
Email : gittonvin@wanadoo.fr
www.gitton.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Clos des LAMBRAYS


Vient d’être racheté par LVMH. Le vignoble de ce (très) Grand Cru de Morey-Saint-Denis (c’est le plus grand d’un seul tenant de la Côte-de-Nuits (8,70 ha), situé à une altitude de 250 m, très vieilles vignes), est constitué de 3 climats géographiques : Meix Rentier, la terre la plus lourde et la plus argileuse ; les Larrets, la partie la plus pentue exposée à l’est, et les Bouchots, une partie bien ventilée sur la partie haute, en sortie de la combe de Morey, et bien protégée des vents du nord dans la partie basse. Cette complémentarité géologique et climatique est déterminante et explique en partie la grande finesse et la complexité des vins. Le sol marneux, qui domine dans le haut du clos, favorise l’élégance des vins, tandis que le bas, plus argilo-­calcaire, produit des vins puissants et charpentés.

Formidable clos des Lambrays Grand Cru 2012 (élevage 50% en fûts neufs pendant 18 mois), de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges, d’épices, aux tanins bien enrobés, un vin riche, très distingué, racé, qu’il faut savoir attendre. Exceptionnel 2011, très typé, d’une belle onctuosité en bouche, un vin délicat mais de bouche intense, complexe et très élégant à la fois, très marqué par son terroir, de robe intense, aux nuances caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre, associant structure et finesse, d’excellente garde. Le 2010 est fantastique, aux arômes de fruits macérés et d’épices, riche, de teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse, ampleur et charpente, aux tanins bien soyeux et très équilibrés, un grand vin, de très belle évolution. Splendide 2009, de couleur intense, au nez dense et subtil, avec ces connotations de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, un très grand vin puissant qui commence à se fondre et à développe en bouche des nuances de prune cuite et d’humus, vraiment prometteur. 
Très beau 2008, de robe pourpre intense, aux tanins mûrs, solide, gras et complet, d’une belle harmonie, d’une grande persistance aromatique, aux connotations de prune, de cannelle et de truffe, un vin racé et prometteur. 

Direction : Thierry Brouin

Château CAILLIVET


Le château Caillivet est situé à Mazères (Gironde), au sein de l'appellation Graves. Le vignoble entoure une bâtisse en pierres bordelaises âgée de 200 ans, au sommet d'une colline dominant la vallée de la Garonne.
En 1997, la passion du vin a conduit Philippe Carrillo et son fils Antoine à créer sur les terres familiales, alors en friche, le vignoble du Château Caillivet. L'origine du nom du château provient du lieu-dit. La vigne mettant plusieurs années à produire, 4 ans après la plantation, les premières vendanges ont donné naissance au millésime 2001.
En 2004, Antoine devient exploitant. C’est lui qui gère depuis lors tout le processus de la vigne au vin, et a reçu de nombreuses nominations dans les guides des vins pour la qualité de ses productions.
Le château a été racheté en 2013 par Olivier Bourreau, un industriel de la région centre, passionné de vins des Graves, qui continue l'aventure et accompagne le développement du Château Caillivet avec Antoine Carrillo, dans le but de poursuivre le même objectif que par le passé et continuer à garantir une qualité remarquable aux cuvées du Château Caillivet. Aujourd'hui, c'est Célia Carrillo, qui s'occupe de la commercialisation des vins du domaine.
Le vignoble fait l'objet d'un suivi permanent, pour obtenir un raisin de la meilleure qualité possible. C'est aussi pourquoi le travail manuel est toujours privilégié, afin de respecter l'objectif qualitatif.
Nous élaborons nos vins en recherchant le meilleur équilibre (alcool, acidité, fruit, tanins), dans le respect du terroir. Les vins du Château Caillivet ont une trame reconnaissable et une qualité constante, bien que l’effet millésime nous laisse une part de surprise chaque année.
Un autre excellent Graves rouge 2011 (60% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon), élevé en fûts de chêne, de couleur rubis, de bouche classique, de charpente soutenue, riche et parfumé, avec ses tanins ronds et mûrs, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, un vin structuré, parfait sur une entrecôte à la Bordelaise. Le 2010, aux notes de cerise et de sous-bois, de belle robe intense, très équilibré au nez comme en bouche, alliant charpente et rondeur, complexe, très persistant, de belle évolution.
Le Graves rouge In 2012, complexe, avec des arômes de fruits noirs, d’épices, est un vin harmonieux, d’une jolie robe groseille, de bouche classique.

Olivier Bourreau

> Les précédentes éditions

Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012

 



Château La MARZELLE


Alain THIÉNOT


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine Vincent BACHELET


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


FAMILLE ELIE SUMEIRE VIGNERONS EN PROVENCE


COLLET


Château des GRAVIÈRES


BARILLOT Père et Fils


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château DESMIRAIL


Domaine de MONTIGNY


BRIXON-COQUILLARD


Château ORISSE du CASSE


Jean-Yves LAROCHETTE


A.MARGAINE


Cave Les Vins de ROQUEBRUN



SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU REDORTIER


CHATEAU FABAS


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHATEAU MACQUIN


CHATEAU HOURBANON


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE DE BELLEVUE


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales