Les Vins Coups De Coeur

Edition du 31/07/2018
 

Château Redortier

Balcon des Dentelles de Montmirail

Château REDORTIER

Une famille, un terroir, des vins expression d’un paysage hors du commun


Le vignoble Château Redortier situé à Suzette, domine les très belles Dentelles de Montmirail à 500 m de hauteur, dans un fabuleux paysage. Les appellations produites sont Beaumes de Venise, Gigondas, Ventoux et Côtes du Rhône. Les cuvées disponibles : • AOC Cru Beaumes de Venise - cuvée traditionnelle 2012, 2013, 2014 - « Monsieur le Comte » 2015. Sélection parcellaire sur les Terres jaunes du Trias. - « Le Château de mon père » 2012. Grande cuvée à découvrir. • Gigondas 2015 « un Gigondas d'altitude », sur des marnes calcaires. Très riche en syrah, avec beaucoup de fraîcheur pour un vin aussi concentré. • Ventoux « Côté Suzette », Côtes du Rhône rouge, rosé, blanc « Côté Dentelles » 2017. Les vins fruités du domaine.

   

Château Redortier

Famille de Menthon

84190 Suzette
Téléphone : 04 90 62 96 43 et 06 80 67 06 53

Email : chateau-redortier@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/chateauredortier




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château CROZE de PYS


“En 1773, Joseph Roche cultivait des vignes d'Auxerrois à Saint Médard Catus lieu-dit “Causse de Cahors”. C'était l'âge d'or du Cahors, le vignoble atteignait 4000 ha. Le Lot, qui était navigable à cette époque, permettait aux gabares de transporter les fûts jusqu'à Bordeaux d'où ils partaient pour l'Angleterre. En 1877, Auguste Roche vit toutes ses vignes complètement détruites par le Phylloxéra. Pour beaucoup de vignerons, ce fut l'exode mais il décida de rester. Son fils Ernest, marié à une fille de vigneron de Crayssac, décida de replanter de l'Auxerrois greffé sur un porte greffe américain résistant aux parasites, mais un malheur n'arrivant jamais seul, en 1956 les grandes gelées prirent le relais et détruisirent à leur tour de nombreuses parcelles. René ne se découragea pas et décida de reprendre en 1966 un vignoble abandonné situé sur la commune de Viré-sur-Lot : le Château Croze de Pys. Il va replanter Auxerrois, Merlot et Tannat. Sur ce terrain constitué d'une épaisse couche de gravier et de sable, l'Auxerrois va très vite exprimer le meilleur de lui-même. Œnologue de Bordeaux et après avoir dirigé pendant plusieurs années une entreprise vinicole, Jean décide en 1987 de poursuivre l'action de ses ancêtres et de développer le domaine.” Le vignoble, depuis janvier 2002, s'est engagé dans une démarche de certification dans le cadre du Référentiel QUALENVI (QUALité, ENvironnement, Vigneron, Indépendant). Le Cahors Prestige 2015 est de couleur pro- fonde, avec des nuances de violette et de réglisse, riche en matière, bien classique, structuré, avec ces notes très caractéristiques au palais de prune et de fumé, un vin riche et élégant, tout en bouche. Le Prestige 2014, avec ce nez complexe de groseille et d’humus, est un vin puissant et persistant, aux tanins harmonieux, alliant structure et velouté. Beau Cahors cuvée Révélation 2014, pur Malbec, raisins issus de sélection parcellaire dont le rendement est limité à 35 hl/ha, vendange égrappée, vinification en cuves Inox thermorégulées, 12 mois en fûts de chêne neufs, de couleur intense, au nez puissant marqué par des notes de fruits très mûrs (groseille, griotte) et de fumé, est dense et puissant en bouche. Quant au Cahors Tradition 2015, où s’entremêlent les fruits mûrs et l’humus, c’est un vin corsé, alliant rondeur et structure, finement tannique, tout en bouche.

François Drougard
Scea des Domaines Roche
46700 Viré-sur-Lot
Téléphone :05 65 21 30 13
Email : chateau-croze-de-pys@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaucrozedepys.com

Château SAINT-HILAIRE


C'est à partir de 1982 qu'Adrien Uijttewaal débute la plantation de vignes, dont la production sera vinifiée en cave coopérative. Puis, il développe peu à peu son vignoble. Le 1995 est le premier millésime vinifié directement à la propriété sous les conseils de Jacques Boissenot. Le vignoble représente alors une surface de trente hectares. À partir du millésime 2003, son cru est reconnu Cru Bourgeois. À compter du millésime 2006, il commercialise la production issue des vignes situées à Queyrac sous la marque Château Gemeillan, reconnue Cru Bourgeois à partir du millésime 2009. Plusieurs autres achats de vignes portent ses propriétés à quelque 50 ha. Il possède le certificat Terra Vitis niveau 1 et s'oriente vers le niveau 2. Les vendanges ont été précoces avec une bonne maturité des raisins sans botrytis, car le gel (20%) avait fait son apparition, nous dit Elise Uijttewaal, dont c’est la première récolte. Le millésime 2017 est parfait, elle le situe entre le 2001 pour la qualité et le 2011 pour la fraîcheur. Ce sera un vin de garde. En 2018, les millésimes en vente sont 2015, 2014, 2012, 2013, 2011, 2010, 2009, et même au-delà pour les amateurs de belles années plus anciennes. Comme nous, vous allez aimer ce Médoc Cru Bourgeois Château Saint-Hilaire 2015, qui sent la groseille mûre et le poivre, de robe grenat, riche, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez intense, complexe, d’une belle finale aromatique aux nuances de fruits cuits, un vin fondu mais puissant en bouche, de garde, évidemment.  Le 2014, riche en bouquet comme en matière, dense et bien charnu, mêle couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus, charpenté et typé. Le 2012 (médaille d’Argent au Concours Paris 2014) est une vraie réussite. Au nez, s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, un vin structuré, d’une bonne longueur en bouche, riche, d’excellente garde.  Remarquable 2011 (médaille d’Argent Vinalies Internationnales 2013), très séduisant, au nez persistant et subtil à la fois, avec, au palais, des notes de petits fruits cuits (cassis, griotte) et de musc, aux tanins bien fondus, à déboucher sur des cailles grillées ou une poitrine de veau farcie jardinière. Le 2010 est charnu, tout en nuances aromatiques, coloré, aux tanins puissants, au nez où domine le cassis, d’excellente évolution comme ce 2009, harmonieux, gras, charnu, avec ces nuances de griotte et d’humus, qui allie structure et fondu en bouche. Le Médoc Cru Bourgeois Château Gemeillan 2014, l’une des plus jolies bouteilles dégustées dans l’appellation et ce millésime, mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de cuir et de fruits légèrement cuits, un vin classique comme il se doit, d’excellente garde. Savoureux 2012, complet, puissant et équilibré, est charnu, au nez dominé par la prune, la fraise des bois et la truffe, de bouche fondue mais bien présente, et commence à très bien se goûter. Le 2011 (médaille d’Or au Concours de Mâcon et médailles d’Argent aux Concours de Bordeaux et Bruxelles), légèrement épicé comme il se doit, avec cette structure délicate, aux senteurs où prédominent le cassis et les sous-bois, est un vin généreux et charmeur. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Adrien Uijttewaal
13, route de la Rivière
33340 Queyrac
Téléphone :05 56 59 80 88
Email : chateau.st.hilaire@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-st-hilaire.com

Rémy MASSIN et Fils


Un vignoble familial de 22 ha, depuis 6 générations, situé dans la partie la plus au sud de la Champagne, dans la prestigieuse Côte des Bar, bénéficie d’un ensoleillement important. Les vins sont élevés sur lies plusieurs années afin de les laisser mûrir doucement sans le moindre stress. Membre, depuis 2009, du Club Trésors de Champagne. Arrivée de Marion Cueille-Massin, la petite fille de Rémy Massin, qui est œnologue et passionnée de gastronomie. Leur Champagne cuvée Intégrale Extra brut, de robe jaune or, au nez de narcisse et de coing, avec une bouche très parfumée aux nuances florales, est un vin riche et puissant, qui allie vivacité et rondeur, d'une belle finale, tout en fraîcheur. Le Champagne brut Millésime 2004, au nez subtil et persistant (fruits frais, amande, acacia), est une belle cuvée, dense et distinguée à la fois, tout en bouche, de belle robe et de mousse tendre. La cuvée Louis Aristide, au nez complexe (abricot, amande, chèvrefeuille), bien parfumée en bouche avec cette dominante de fruits mûrs, est d’une longue finale. Le Spécial Club Millésime 2011 (100% Pinot noir) a des arômes de pain grillé et d’abricot, et mêle intensité aromatique et persistance, de mousse abondante.

Sylvère et Cédric Massin
34, Grande Rue
10110 Ville-sur-Arce
Téléphone :03 25 38 74 09
Email : contact@champagne-massin.com
Site personnel : www.champagne-massin.com

DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


Ce domaine familial a été repris par François Bertheau en 2004. Il représente la cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé environ 6 mois après sa mise en bouteilles. “Le 2011 a été marqué par un printemps précoce, un été pas particulièrement beau, et une très belle arrière saison, nous raconte François Bertheau. Ces conditions météorologiques ont donné de très bons résultats, avec par contre une vigilance à la maîtrise des températures en vinification. Les quantités sont, à quelque chose près, similaires à 2010. Bien qu’il soit encore un peu tôt, ce millésime 2011 apparaît bien équilibré, peut-être mieux que le 2010, dont il semble être cousin germain avec du caractère et beaucoup de fruit, peut-être un peu plus soutenu et plus tannique. Il sera sûrement de garde. Pour un vigneron c’est une belle année comme nous les aimons.” En attendant, il y a son superbe Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2009, parfumé, associant richesse et finesse, concentré et charnu, aux tanins bien présents, une valeur sûre. Le Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses 2008 est remarquable, aux tanins savoureux et riches à la fois, généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Goûtez le Chambolle-Musigny Premier Cru 2008, qui est un assemblage de 4 parcelles, très équilibré, très parfumé (petits fruits rouges mûrs frais, humus...), avec cette pointe de griotte caractéristique de l’appellation, un vin complet, de belle intensité, de garde. Le Chambolle-Musigny 2009, au nez complexe avec des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse, concentré au nez comme en bouche.

François Bertheau
5, rue du Carré
21220 Chambolle-Musigny
Téléphone :03 80 62 85 73
Télécopie :03 80 62 84 64
Email : domaine@francoisbertheau.com
Site : domaine.bertheau


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Guy ROBIN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un beau domaine de 15 ha entourant le village de Chablis.
?J?ai des Vins un peu capricieux, précise Marie-Ange Robin, et cela est dû aux vieilles vignes, je les laisse donc se bonifier à leur gré. En Juillet, 10 mois après les vendanges, lors des remontages, on peut vraiment apprécier la qualité. Déjà, quand on ouvre les fûts, la cave est embaumée par les arômes de fruits, de fleurs blanches (pivoine) et d?agrumes, la minéralité est bien présente.
Nos Vins sont issus de vieilles vignes, c?est ce qui leur donne cette grande qualité de Vins aboutis, très aromatiques et complexes, très typés de leur terroir. La régularité de nos Vins est liée au phénomène terroir. Les consommateurs, en effet, ne veulent pas un Chablis classique, ils veulent se faire surprendre.?
Grandissime Chablis Grand Cru Vieilles vignes Valmur 2012, médaille d?Or Féminalise, où tout est présent : race, finesse, puissance aromatique, persistance en bouche. ?Notes marneuses presque pétrolées mélangées à des notes cacaotées. Sensations végétales un peu fleur de sureau. La bouche est sur le même registre entre la sève et l?empreinte maritime saline. Vin d?amateur hyper terroir, sauvage avec une finale pierre à fusil. Très long. En devenir, mais il faudra attendre quelques années pour ne pas passer à côté.? Le 2009, au nez minéral dominé par les agrumes frais, intense en bouche, est un grand vin savoureux et complexe, harmonieux au palais avec des notes d?amande et de tilleul subtiles. Le 2008 est d?une grande minéralité, médaille d?Or à Berlin, au nez très iodé, embruns, puis après aération on perçoit de la rose fraîche et les épices, un grand vin, de belle bouche avec une vivacité rafraîchissante. Le 2007 est un vin racé, d?une belle onctuosité en bouche, toujours minéral et complexe, de belle harmonie, avec ses odeurs caractéristiques d?amande grillée et de fruits jaunes frais, opulent, de garde.
Sublime Chablis Grand Cru Vaudésir 2012, marqué par ses vieilles vignes, nerveux comme il le faut, aux nuances d?agrumes et de grillé, de bouche ample, complexe, suave, avec des notes de pêche fraîche et de pamplemousse. Le 2011, très équilibré, parfumé, au nez dominé par les fruits jaunes frais et le pain brioché, tout en bouche, vif et fin, un vin classique et distingué, d?une belle harmonie, long, aux nuances délicates au palais (rose, grillé, tilleul). Formidable 2010, de jolie robe dorée, avec cette nervosité qui s'allie à une souplesse certaine, de belle bouche aux notes de lis, d?abricot frais et de grillé, tout en persistance, avec cette suavité qui lui est propre. Le 2009, beau nez où se marient des notes boisées fines et une grande fraîcheur minérale complétée par une touche épicée poivrée. Impression générale de puissance, de maturité et de fraîcheur, un vin d'une grande finale solaire mûre avec des nuances de caramel. Le 2008, avec ce nez mûr, a des notes de noix fraîche. Après aération, se dévoilent des nuances de thé, de menthol et une dominante florale, de bouche intense, dégageant presque une impression sucrée de bonbon, d?acacia. 
Splendide 2007, où l?intensité se marie à la distinction, avec des nuances de fruits, de fleurs, de brioche, le tout avec des notes poivrées très fines, de garde. Exceptionnel 2006, tout en distinction, riche en arômes comme en charpente, d?une grande ampleur aromatique en bouche (aubépine, pêche, noisette), très typé.
Le Chablis Grand Cru Blanchot Vieilles vignes 2015, a des arômes discrètement minéraux, un vin frais et très équilibré, de bouche citronnée, subtil, de robe brillante, au nez de fleurs et de fougère, tout en complexité d?arômes au palais. de garde comme le prouve ce 2012 délicieux, d?une très grande finesse, bien typé, au nez puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche parfumée et ample, de robe jaune clair, parfait sur des crustacés. Très beau 2011, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, de bouche ample, est un grand vin de belle couleur jaune ambré, qui mêle structure et vivacité, harmonieux au palais avec des nuances de pomme, de musc et de miel. Le 2010 est tout en bouche, très parfumé, très fin, d?une belle amplitude au nez comme au palais, un vin minéral. 
Superbe 2009, dégage un nez beurré de noix, la bouche est plus fraîche que le nez avec une touche d?orange confite. Le 2008, d'une grande finesse, est un grand vin gras et onctueux, très typé, légèrement épicé, avec cette finale impressionnante où s'associent le musc, le silex et les fruits frais.
Le Chablis Grand Cru Les Clos 2015, issu de vignes de 44 ans situées sur la rive droite du Serein, sol de colluvions argilo-calcaires très caillouteux sur sous-sol kimméridgien, sud-sud-ouest, est un grand vin marqué par son terroir, racé, de jolie robe, tout en nuances, aux notes de rose, de poire et de musc, généreux et charmeur.
Le Chablis Premier Cru Montmains 2015, issu d?un terroir versant sud et sud-est rive gauche du Serein, sol de colluvions argilo-calcaire très caillouteux sur sous-sol kimméridgien. vignes de 30 à 45 ans d?âge. Vendanges manuelles. Décantation naturelle des Vins sans ajouts d?enzymes pectolytiques, la fermentation alcoolique se fait uniquement avec des levures indigènes... Le tout donnant ce beau vin où la finesse prédomine, gras et complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette. Le 2014, aux nuances de petits fruits frais et de pain grillé, d?une belle onctuosité, de bouche puissante, dense, tout en nuances, est un vin alliant finesse et structure, Le 2013 est gras et complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette, tout en harmonie et persistance au palais.
Le Montée-de-Tonnerre 2015, médaille d?Or Feminalise 2017, est superbe, très typé, riche en arômes de fleurs et de fruits cuits, d?une belle longueur, d?une grande richesse, complexe, au nez intense, avec ces connotations en finale de lis, de rose et de musc, un vin ample et gras.
Beau Chablis Premier Cru Vaillons 2015, que j?apprécie régulièrement, intense au nez comme en bouche, avec des notes de grillé et de rose, nerveux et savoureux à la fois, très prometteur.  Le 2014, d?une grande intensité, tout en subtilité d?arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes d?amande, de fumé et de rose, légèrement miellé, d?une belle élégance et d?une grande richesse, à savourer sur des paupiettes de filets de lingue aux champignons ou des œufs en cocotte à l'estragon. Le 2013, complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette, un vin tout en rondeur. 
Le Chablis Premier Cru Montée de Tonnerre Vieilles vignes 2013, d?une belle onctuosité en bouche, est gras, d?une grande complexité aromatique, riche en arômes comme en charpente, aux notes de tilleul, de brioche et de musc, quand le Chablis Vieilles vignes 2015 développe une bouche fine et fruitée, charmeuse et intense. Le Petit Chablis Vieilles vignes 2015 est vif, frais, classique et bien équilibré, de bouche florale.
Quant à son Chablis Vieilles vignes cuvée Marie-Ange Robin 2015, médaille d?Or Burgondia 2017, c?est vraiment une réussite, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, est très légèrement miellé, tout en persistance aromatique, de bouche pleine, d?une belle longueur.

Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Tél. : 03 86 42 12 63
Email : contact@domaineguyrobin.com
www.domaineguyrobin.com


Château CHEVROL BEL AIR


Le Lalande de Pomerol 2010, charnu comme il se doit, aux tanins bien fermes et savoureux à la fois, tout en nuances avec des notes de griotte et d?épices, un vin qui poursuit son évolution.
Il y a aussi le Montagne Saint-Émilion l?Automnale 2011, de belle robe, aux tanins bien présents, bien équilibré, au nez intense, de très bonne bouche dense, où dominent la fraise des bois mûre et l?humus, un vin très bien élevé, et le Bordeaux Supérieur Domaine Mont du Pressoir 2012, séduisant par ses arômes complexes de fruits, classique, riche et élégant à la fois, de couleur intense.

Scea Pradier
26, avenue de la Mairie
33500 Néac
Tél. : 05 57 51 10 23
Fax : 05 57 51 65 65
Email : pradier.scea@wanadoo.fr
www.chevrolbelair.fr


Marc HEBRART


Une famille de vignerons implantés à Mareuil-Sur-Aÿ en bord de Marde depuis 1960. Marc Hébrart a commencé à produire du Champagne de ses propres raisins en 1964 et a pris sa retraite en 1997. Depuis lors, son fils Jean-Paul est à la tête de la propriété.
La Maison possède 14 ha au total et les 65 parcelles sont réparties sur six villages différents. 75% de Pinot Noir en vignobles Premier Cru à Mareuil-sur-Aÿ, Avenay, Val d'Or et Bisseuil et 25% de Chardonnay en vignobles Grand Cru à Oiry et Chouilly. La lutte raisonnée est de mise en évitant les traitements chimiques.
On s'en doute, tout cela se retrouve dans ce Champagne Cuvée Rive Gauche/Rive Droite 2006, assemblage Chouilly, vinification en fûts, pas de passage au froid ni filtration, l'une des plus jolies bouteilles que j'ai savourées cette année, un Champagne à la fois vineux et très fin, corsé et très fruité, aux notes caractéristiques de petits fruits mûrs et de pain grillé, d'une jolie ampleur en bouche. Le Champagne Cuvée Spéciale Premier Cru Millésime 2008, 60% Pinot Noir et 40% Chardonnay, moyenne d'âge des vignes de 45 ans. Viticulture raisonnée sur l'ensemble de l'exploitation du vignoble - confusion sexuelle pour le terroir de Mareuil-Sur-Aÿ - ébourgeonnage fructifère pour limiter les rendements, vinification en cuves de petite capacité, cuves émaillées et cuves Inox thermorégulées, ensemencement bactérien pour la fermentation malolactique, dégorgement environ 6 mois avant commercialisation... Le tout donne un vin au nez concentré où dominent le genêt et les petits fruits secs, d'une grande subtilité, alliant charpente et finesse, tout en bouche, tout en persistance aromatique, souple, légèrement miellé. Le Champagne Prestige Millésime 2007 n'a rien à lui envier, aux notes fruitées subtiles, un Champagne tout en bouche, d'une belle expression, alliant élégance et vinosité, très distingué. C'est très bon. Aucune hésitation, donc.

Jean-Paul Hébrart
18/20 Rue du Pont
51160 MAREUIL-SUR-AY
Tél. : 03 26 52 60 75
Fax : 03 26 52 92 64
Email : champagne.hebrart@wanadoo.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017

 



Château des PEYREGRANDES


Domaine La CROIX CHAPTAL


BESTHEIM


Jacques ILTIS & Fils


Château des ROCHETTES


Domaine des MONTS LUISANTS


Château VAISINERIE


BARDOUX Père et Fils


MANNOURY


LEGRAS et HAAS


Château HAUT-MARBUZET


Domaine du CHARDONNAY


VAZART-COQUART


HAMM


BRIXON-COQUILLARD


Château SAINT ESTEPHE


Domaine Anthony CHARVET


Château de CHANTEGRIVE


Frédéric ESMONIN


Domaine des BOUQUERRIES


VRAIN-AUGÉ


Gérard TREMBLAY


Domaine de la COMMANDERIE


CLOS DES LUNES


Scea Roger PABIOT et ses Fils


Edmond RENTZ


Domaine ALARY


Laurent LEQUART


Guy LARMANDIER


Domaine Robert KLINGENFUS


Château La CLOTTE-FONTANE


SCHAEFFER-WOERLY


Château PASCAUD


Eric TAILLET


BARILLOT Père et Fils



CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU DE GUEYZE


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHAMPAGNE CHARPENTIER


H. DARTIGALONGUE ET FILS


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHATEAU FABAS


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU TOULOUZE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales